Accès abonné :              


Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTAlgérie Révision constitutionnelle, mes 10 propositions
DÉCOUVERTETour du monde La Marocaine Fadoua Berrada réalise une première
PIED DE LETTREQui veut humilier le Nigéria ?
RELATIONS INTERNATIONALESFrance-Maroc Un Forum pour le partenariat économique
DOSSIERInterview La corruption gangrène le Congo RDC
DOSSIERCorruption Le mal de la RDC
DOSSIERAfrique centrale Plaidoyer pour la rigueur dans la gestion des affaires publiques
DOSSIER «Les pays africains sont appelés à promouvoir les valeurs de la transparence et la moralisation...
DOSSIERGiaba Un instrument de lutte contre le blanchiment d'argent
DOSSIERUn continent en proie à la corruption
DOSSIERCorruption Analyses et études en 2013
Entreprises et MarchésGUINÉE Simandou porté sur les fonts baptismaux
Entreprises et MarchésActis prend le contrôle du secteur de l'électricité au Cameroun
Entreprises et MarchésFestival de Cannes, «Timbuktu» nominé pas vainqueur
Entreprises et MarchésLa Cour de justice et d'arbitrage d'Abidjan condamne la Guinée avec fermeté
Entreprises et MarchésNIGER-AREVA Les dessous d'un deal
EditorialCorruption, changeons de culture
Banque - AssurancesCAMEROUN La SFI entre dans le capital d'Activa Assurances
Banque - AssurancesBAD-PBOC Lancement d'un fonds de cofinancement
Banque - AssurancesAFRICA BANKING FORUM Les TIC un pilier de développement pour les banques africaines
Banque - AssurancesEn 50 ans, la BAD a injecté plus de 100 Mrds de dollars en Afrique
Banque - AssurancesRWANDA Comment la BAD compte relancer l'économie de l'Afrique à l'horizon 2024
BoursesAFRIQUE DE L'OUEST La Banque mondiale accorde une ligne de financement à 3 pays
FocusAlgérie Pouvoir et opposition condamnés à s'entendre
Politique - EconomieLa face cachée du don
Politique - EconomieNORD MALI Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz en pompier
Politique - EconomieSÉNÉGAL Macky Sall, pour plus de flux commerciaux intra-africains
Politique - EconomieCONGO-BRAZZAVILLE - RDC Le ton se durcit
Politique - EconomieÉGYPTE Al-Sissi, nouveau pharaon
Politique - EconomieGABON L'appel d'Ali Bongo à investir en Afrique
Tunisie : la cimenterie de Bizerte entre en Bourse Version imprimable
26-08-2009

Par Walid Kéfi, Tunis

 

Entamé en août 2007, avec le choix du cabinet Deloitte pour une mission d’évaluation financière, le processus d’introduction de la société Les Ciments de Bizerte (SCB) en bourse arrive à son terme. Le Conseil d’administration de la Bourse de Tunis a donné, le 7 août, son feu vert à l’admission de la cimenterie publique à la cote du marché principal. L’opération, qui s’effectuera par une offre à prix ferme (OPF), sera la deuxième du genre depuis début 2009, après l’arrivée de la start-up Servicom sur le marché alternatif en mai dernier. Elle porte sur l’émission dans le public de 8 809 460 actions nouvelles, dans le cadre d’une augmentation de capital de 20%.

La période de souscriptions devrait commencer début septembre, selon un communiqué publié par BNA Capitaux, société de bourse chargée de l’opération et filiale de la Banque Nationale Agricole.

Le prix de souscription a été fixé à 11,500 dinars (1 dinar = 0,52 euro) grâce à une prime d’émission de 10,500 dinars. La 14e entreprise publique à rejoindre la cote depuis la création de la place en 1969 espère, ainsi, lever un montant global de 101,30 millions de dinars.

 

Augmentation de la production

Les fonds levés devraient servir à financer un programme d’investissement visant à augmenter la capacité de production de la cimenterie, de 900 000 tonnes à 1,650 million de tonnes de ciment gris, de klinker et de chaux hydraulique par an, d’ici 2013. Un appel d’offres international pour la sélection d’un « entrepreneur général » à qui sera confié le chantier de l’extension de la cimenterie a déjà été lancé. « Les travaux d’extension de l’usine doivent permettre à la société, non seulement d’améliorer ses parts de marché en Tunisie et dans les autres pays du Maghreb, où la demande va croître d’environ 7% par an en moyenne durant les dix prochaines années à la faveur des méga-projets immobiliers et touristiques, mais aussi d’enrichir sa gamme de produits par de nouveaux types de ciments très prisés en Europe », indique Mr Amor Nesairi, PDG de la cimenterie implantée près du port commercial de Bizerte (65 km au nord de Tunis).

En attendant son extension, la cimenterie, créée en 1952, fait état d’une santé de fer malgré un certain vieillissement des outils de production. Au cours des trois dernières années, le chiffre d’affaires de la société (90,5 millions de dinars en 20008) a augmenté de 85% en moyenne annuelle grâce à la hausse des prix du ciment et à l’augmentation des quantités exportées, notamment vers la Libye et l’Algérie, qui sont passées de 158 000 en 2005 à 372 000 tonnes en 2008.

 
< Précédent   Suivant >