Accès abonné :              
Journal en ligne - []
GREEN BUSINESSPour un système alimentaire «cool»
ZOOMImpact de l'abrogation de l'article 87 bis du Code du Travail
ZOOMAlgérie Impact de l'augmentation générale des salaires
PIED DE LETTRELa meilleure référence
RELATIONS INTERNATIONALESMigration et développement Atelier OIM-Italie pour un dialogue mondial
DOSSIERGabon Le «pétrole vert», un potentiel peu exploité
DOSSIERLe Gabon en Afrique centrale
DOSSIERGabon Bras de fer entre le fisc et les compagnies étrangères ?
DOSSIEROù en sont les projets structurants pour un Gabon Emergent ?
DOSSIERAli Bongo L'heure des comptes
Entreprises et MarchésÉGYPTE Les revenus du canal de Suez en hausse de 12%
Entreprises et MarchésCACAO Une nouvelle «guerre commerciale» entre le Ghana et la Côte d'Ivoire
Entreprises et MarchésCOMPÉTITIVITÉ DU FRANC CFA Jean-Louis Billon ouvre le débat
Entreprises et MarchésMAROC ONMT et GBP font la promotion du tourisme
Entreprises et MarchésCASABLANCA Grands travaux d'urbanisation
Banque - AssurancesBLANCHIMENT D'ARGENT Le lourd tribut de l'Afrique subsaharienne
Banque - AssurancesALGÉRIE Hausse du chiffre d'affaires du secteur des assurances
Banque - AssurancesMAROC Attijariwafa bank enregistre des performances satisfaisantes, à fin juin 2014
Banque - AssurancesBMCE BANK 50%de bénéfices en plus
Banque - AssurancesMAROC La Banque mondiale débloque 519 millions de $ pour le projet solaire Noor
Banque - AssurancesBAD Nouvelle ligne de crédit au Maroc
BoursesBRVM Investment Days à Paris
FocusTensions géostratégiques en Afrique du Nord Le terrorisme, une menace planétaire
Politique - EconomieCEA 9ème Conférence à Addis-Abeba
Politique - EconomieBCT Révision à la baisse du taux de croissance
Politique - EconomieCÔTE D'IVOIRE «Quelle révolution verte pour le continent africain ?»
Politique - EconomieCAMEROUN-TCHAD-NIGÉRIA Vers des échanges économiques contrastés
Politique - EconomieGUINÉE ÉQUATORIALE Obiang Nguéma solde le dossier Fitzpatrick
Politique - EconomieMALI IBK cède au diktat du FMI en recourant au marché financier de la région
Politique - EconomieGUINÉE-BISSAU La chute spectaculaire d'un parrain
Politique - EconomieMALI Le Premier ministre Moussa Mara revisite les coffres des donateurs à Paris
Politique - EconomieLIBYE Prestation de serment du nouveau Premier ministre
Tunisie : la cimenterie de Bizerte entre en Bourse Version imprimable
26-08-2009

Par Walid Kéfi, Tunis

 

Entamé en août 2007, avec le choix du cabinet Deloitte pour une mission d’évaluation financière, le processus d’introduction de la société Les Ciments de Bizerte (SCB) en bourse arrive à son terme. Le Conseil d’administration de la Bourse de Tunis a donné, le 7 août, son feu vert à l’admission de la cimenterie publique à la cote du marché principal. L’opération, qui s’effectuera par une offre à prix ferme (OPF), sera la deuxième du genre depuis début 2009, après l’arrivée de la start-up Servicom sur le marché alternatif en mai dernier. Elle porte sur l’émission dans le public de 8 809 460 actions nouvelles, dans le cadre d’une augmentation de capital de 20%.

La période de souscriptions devrait commencer début septembre, selon un communiqué publié par BNA Capitaux, société de bourse chargée de l’opération et filiale de la Banque Nationale Agricole.

Le prix de souscription a été fixé à 11,500 dinars (1 dinar = 0,52 euro) grâce à une prime d’émission de 10,500 dinars. La 14e entreprise publique à rejoindre la cote depuis la création de la place en 1969 espère, ainsi, lever un montant global de 101,30 millions de dinars.

 

Augmentation de la production

Les fonds levés devraient servir à financer un programme d’investissement visant à augmenter la capacité de production de la cimenterie, de 900 000 tonnes à 1,650 million de tonnes de ciment gris, de klinker et de chaux hydraulique par an, d’ici 2013. Un appel d’offres international pour la sélection d’un « entrepreneur général » à qui sera confié le chantier de l’extension de la cimenterie a déjà été lancé. « Les travaux d’extension de l’usine doivent permettre à la société, non seulement d’améliorer ses parts de marché en Tunisie et dans les autres pays du Maghreb, où la demande va croître d’environ 7% par an en moyenne durant les dix prochaines années à la faveur des méga-projets immobiliers et touristiques, mais aussi d’enrichir sa gamme de produits par de nouveaux types de ciments très prisés en Europe », indique Mr Amor Nesairi, PDG de la cimenterie implantée près du port commercial de Bizerte (65 km au nord de Tunis).

En attendant son extension, la cimenterie, créée en 1952, fait état d’une santé de fer malgré un certain vieillissement des outils de production. Au cours des trois dernières années, le chiffre d’affaires de la société (90,5 millions de dinars en 20008) a augmenté de 85% en moyenne annuelle grâce à la hausse des prix du ciment et à l’augmentation des quantités exportées, notamment vers la Libye et l’Algérie, qui sont passées de 158 000 en 2005 à 372 000 tonnes en 2008.

 
< Précédent   Suivant >