Accès abonné :              
Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTQuel modèle de banque agricole pour l'Afrique ?
ZOOM Algérie Abrogation de l'art. 87 bis du Code du travail : quelles incidences sur la...
ZOOMSyndicats en Afrique Mythes ou réalités
DOSSIERNoellie Cecile Tiendrébéogo «Au Burkina Faso, Ecobank détient une part de marché de 20%»
DOSSIERProduction locale, une niche à explorer
DOSSIERMoussa Seck «L'arme alimentaire est autant persuasive que l'arme nucléaire est dissuasive»
DOSSIERCameroun A l'épreuve de l'agriculture de seconde génération
DOSSIERAlbert Kouatelay «Il faut consacrer une part budgétaire conséquente au financement de l'agriculture»
DOSSIERLes Agropoles de MEDZ au SIAM
DOSSIERJaâfar Khattech «L'État en Tunisie garde la mainmise sur la production agricole»
DOSSIERAfrique Le défi de l'autosuffisance alimentaire
DOSSIERKobenan Kouassi Adjoumani «Plan Maroc Vert, source d'inspiration pour nous et pour le continent»
DOSSIERLe financement, le nerf de la guerre de l'agriculture
DOSSIERHicham Laraqui Housseini «L'État joue un rôle de stratège en élaborant une politique publique volont
DOSSIERFinancement de l'agriculture en Afrique
Entreprises et MarchésAIR CEMAC Cloué au sol, faute d'assurance
Entreprises et MarchésNIGERIA Forum économique mondial pour l'Afrique
Entreprises et MarchésBURKINA FASO Rififi autour de la mine de Tambao
Entreprises et MarchésNIGER Entrée en lice de la cimenterie de Keita
Entreprises et MarchésPORT DE DAKAR Fin des travaux de dragage du chenal d'accès
Entreprises et MarchésCAMEROUN L'offensive de Bolloré dans le transport ferroviaire
EditorialNigéria, Boko Haram pour le droit d'ingérence
Banque - AssurancesGroupe Banque populaire invite ses partenaires africains
Banque - AssurancesCAMEROUN Une compagnie d'assurance conteste sa liquidation
Banque - AssurancesLe groupe bancaire United Bank of Africa relifte sa stratégie de management interne
Banque - AssurancesSENEGAL La BIS accorde 10 Mrds de f CFA pour la campagne d'arachide
BoursesCÔTE D'IVOIRE Lancement officiel de l'Eurobond 2014
BoursesSENEGAL Le Fongip et Ecobank s'engagent pour garantir les financements destinés aux PME sénégalaises
Politique - EconomieCroissance économique au Sud du Sahara Le club des 7 meilleures économies de l'année 2013
Politique - EconomieMALI Moussa Mara réussit son premier examen de passage au Parlement
Politique - EconomieMAROC La Caisse de compensation dans le collimateur…
Tunisie : la cimenterie de Bizerte entre en Bourse Version imprimable
26-08-2009

Par Walid Kéfi, Tunis

 

Entamé en août 2007, avec le choix du cabinet Deloitte pour une mission d’évaluation financière, le processus d’introduction de la société Les Ciments de Bizerte (SCB) en bourse arrive à son terme. Le Conseil d’administration de la Bourse de Tunis a donné, le 7 août, son feu vert à l’admission de la cimenterie publique à la cote du marché principal. L’opération, qui s’effectuera par une offre à prix ferme (OPF), sera la deuxième du genre depuis début 2009, après l’arrivée de la start-up Servicom sur le marché alternatif en mai dernier. Elle porte sur l’émission dans le public de 8 809 460 actions nouvelles, dans le cadre d’une augmentation de capital de 20%.

La période de souscriptions devrait commencer début septembre, selon un communiqué publié par BNA Capitaux, société de bourse chargée de l’opération et filiale de la Banque Nationale Agricole.

Le prix de souscription a été fixé à 11,500 dinars (1 dinar = 0,52 euro) grâce à une prime d’émission de 10,500 dinars. La 14e entreprise publique à rejoindre la cote depuis la création de la place en 1969 espère, ainsi, lever un montant global de 101,30 millions de dinars.

 

Augmentation de la production

Les fonds levés devraient servir à financer un programme d’investissement visant à augmenter la capacité de production de la cimenterie, de 900 000 tonnes à 1,650 million de tonnes de ciment gris, de klinker et de chaux hydraulique par an, d’ici 2013. Un appel d’offres international pour la sélection d’un « entrepreneur général » à qui sera confié le chantier de l’extension de la cimenterie a déjà été lancé. « Les travaux d’extension de l’usine doivent permettre à la société, non seulement d’améliorer ses parts de marché en Tunisie et dans les autres pays du Maghreb, où la demande va croître d’environ 7% par an en moyenne durant les dix prochaines années à la faveur des méga-projets immobiliers et touristiques, mais aussi d’enrichir sa gamme de produits par de nouveaux types de ciments très prisés en Europe », indique Mr Amor Nesairi, PDG de la cimenterie implantée près du port commercial de Bizerte (65 km au nord de Tunis).

En attendant son extension, la cimenterie, créée en 1952, fait état d’une santé de fer malgré un certain vieillissement des outils de production. Au cours des trois dernières années, le chiffre d’affaires de la société (90,5 millions de dinars en 20008) a augmenté de 85% en moyenne annuelle grâce à la hausse des prix du ciment et à l’augmentation des quantités exportées, notamment vers la Libye et l’Algérie, qui sont passées de 158 000 en 2005 à 372 000 tonnes en 2008.

 
< Précédent   Suivant >