Une justice revigorée en Afrique Version imprimable
02-05-2017
Au Burkina Faso, la Haute Cour de justice de Ouagadougou vient de renvoyer au 4 mai 2017 le procès de l’ex-président et des membres de son gouvernement. Ils sont jugés suite à la répression sanglante qui a entraîné leur chute, les 30 et 31 octobre 2014. Parmi les coaccusés de l’ex-homme fort de Ouagadougou, Gilbert Diendéré, incarcéré à la MACA, après le coup d’État manqué de septembre 2015, mais aussi Djibril Bassolé, ex-ministre des Affaires étrangères.
Quelques jours auparavant, exactement le 28 mars 2017, la Cour d’Assises d’Abidjan acquittait Simone Gbagbo, ex-première dame de Côte d’Ivoire. Elle avait été jugée depuis 10 mois pour crime contre l’humanité lors de la crise postélectorale de 2010-2011.

À Dakar, au Sénégal, Hissène Habré, ex-président du Tchad, qui s’y était réfugié depuis décembre 1990, connaît son verdict depuis jeudi 27 avril 2017. Les Chambres africaines extraordinaires (CAE), instituées le 8 février 2012, ont confirmé en appel sa condamnation à perpétuité pour crimes, tortures… sur des opposants, pendant la période allant de 1982 à 1990.

Avec tous ces procès, c’est la justice africaine qui s’applique enfin. Certes, celle-ci n’est pas parfaite, sachant que la possibilité des défenses de pouvoir travailler dans la sérénité reste à faire et à réussir. Aussi, un jugement impartial et équitable est difficile à réaliser. Néanmoins, nous, Africains, devons applaudir et être heureux que de tels procès se tiennent sur le continent. En Afrique, tout chef d’État doit être au-dessus de tout soupçon. Il y va du respect des peuples et de la démocratie, mais aussi de la paix civile...

Editorial à lire en intégralité dans le n°373 du magazine Les Afriques .

Abderrazzak Sitaïl, directeur de la publication
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×