Afrique du Sud : appel de Greenpeace pour abandonner le nucléaire Version imprimable
Afrique du Sud
14-04-2011

Dans un communiqué rendu public lundi 4 avril, Greenpeace a renouvelé son appel à l'Afrique du Sud pour abandonner son projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires au cours des vingt prochaines années.

L'organisation internationale de défense de l'environnement lui propose, au contraire, d'opter pour un développement vert basé sur les énergies renouvelables.

Il est vrai qu'il ressort du plan IRP (Integrated Resource Plan) pour l'année 2010 que le projet énergétique du pays porte sur la production de 9600 MW d'énergie nucléaire et la construction des deux plus grandes centrales à charbon du monde (Medupi et Kusile).

Pour Melita Steele, responsable de Greenpeace-Afrique, « l'inclusion de nouveaux réacteurs nucléaires dans le projet énergétique sud-africain est absurde, surtout à la lumière des impacts du nucléaire au Japon ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Ces derniers jours, après plusieurs tentatives plus ou moins réussies, ce sont plus de 800 immigrés...
[La suite...]

L’ancien patron de la filiale gabonaise du premier groupe bancaire de l’Afrique centrale a été...
[La suite...]

En marge de la Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, tenues récemment à Marrakech,...
[La suite...]

L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a été désigné président de la Commission de la...
[La suite...]

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui prône une coopération plus étroite avec les pays...
[La suite...]

Les financements de l’’Agence française de développement (AFD) au Cameroun en 2016 s’élèvent à 145...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×