Afrique du Sud : appel de Greenpeace pour abandonner le nucléaire Version imprimable
Afrique du Sud
14-04-2011

Dans un communiqué rendu public lundi 4 avril, Greenpeace a renouvelé son appel à l'Afrique du Sud pour abandonner son projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires au cours des vingt prochaines années.

L'organisation internationale de défense de l'environnement lui propose, au contraire, d'opter pour un développement vert basé sur les énergies renouvelables.

Il est vrai qu'il ressort du plan IRP (Integrated Resource Plan) pour l'année 2010 que le projet énergétique du pays porte sur la production de 9600 MW d'énergie nucléaire et la construction des deux plus grandes centrales à charbon du monde (Medupi et Kusile).

Pour Melita Steele, responsable de Greenpeace-Afrique, « l'inclusion de nouveaux réacteurs nucléaires dans le projet énergétique sud-africain est absurde, surtout à la lumière des impacts du nucléaire au Japon ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Samedi 27 août, les 628 124 électeurs gabonais ont accompli, dans la sérénité, leur devoir de...
[La suite...]

Les 620 000 électeurs, enregistrés sur les listes électorales au Gabon, sont appelés samedi 27...
[La suite...]

Dans cette interview, Moussa Ismaïla Touré, DG API-Mali, évoque la création d’entreprises et...
[La suite...]

Dans cet entretien exclusif à la rédaction, le Pr Wafaa Agoumi relate entre autres les voies et...
[La suite...]

L’un après l’autre, les pays africains ont déployé des plans globaux de développement pour parvenir...
[La suite...]

Professionnels de santé, douaniers, grand public, la formation et la sensibilisation doivent...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :