Afrique du Sud : appel de Greenpeace pour abandonner le nucléaire Version imprimable
Afrique du Sud
14-04-2011

Dans un communiqué rendu public lundi 4 avril, Greenpeace a renouvelé son appel à l'Afrique du Sud pour abandonner son projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires au cours des vingt prochaines années.

L'organisation internationale de défense de l'environnement lui propose, au contraire, d'opter pour un développement vert basé sur les énergies renouvelables.

Il est vrai qu'il ressort du plan IRP (Integrated Resource Plan) pour l'année 2010 que le projet énergétique du pays porte sur la production de 9600 MW d'énergie nucléaire et la construction des deux plus grandes centrales à charbon du monde (Medupi et Kusile).

Pour Melita Steele, responsable de Greenpeace-Afrique, « l'inclusion de nouveaux réacteurs nucléaires dans le projet énergétique sud-africain est absurde, surtout à la lumière des impacts du nucléaire au Japon ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), a...
[La suite...]

Le chef de l’État congolais, Joseph Kabila, en fin de mandat constitutionnel, a effectué le 25...
[La suite...]

48 heures après la prestation de serment d’Ali Bongo, investi par la Cour constitutionnelle pour un...
[La suite...]

À la suite de la proclamation des résultats présidentiels par le ministre de l’Intérieur, le 31...
[La suite...]

À quelques semaines de la COP22, une vingtaine de ministres africains, des représentants...
[La suite...]

Engagé dans le co-investissement dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie saoudite, en...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :