Afrique du Sud : appel de Greenpeace pour abandonner le nucléaire Version imprimable
Afrique du Sud
14-04-2011

Dans un communiqué rendu public lundi 4 avril, Greenpeace a renouvelé son appel à l'Afrique du Sud pour abandonner son projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires au cours des vingt prochaines années.

L'organisation internationale de défense de l'environnement lui propose, au contraire, d'opter pour un développement vert basé sur les énergies renouvelables.

Il est vrai qu'il ressort du plan IRP (Integrated Resource Plan) pour l'année 2010 que le projet énergétique du pays porte sur la production de 9600 MW d'énergie nucléaire et la construction des deux plus grandes centrales à charbon du monde (Medupi et Kusile).

Pour Melita Steele, responsable de Greenpeace-Afrique, « l'inclusion de nouveaux réacteurs nucléaires dans le projet énergétique sud-africain est absurde, surtout à la lumière des impacts du nucléaire au Japon ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

J’ai été peiné d’apprendre la mort de quatre «démobilisés» cette semaine, surtout après le décès...
[La suite...]

L’institut Vigeo Eiris vient de désigner le groupe Cosumar TOP Performer RSE 2017 avec un score...
[La suite...]

Il n’est pas besoin de passer beaucoup de temps en Afrique, dans n’importe quelle ville, pour...
[La suite...]

Le président nigérien Mahamadou Issoufou et le président tunisien Beji Caid Essebsi seront reçus...
[La suite...]

L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la...
[La suite...]

L’extension des usines et la construction de nouvelles cimenteries devraient décupler la production...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×