Afrique du Sud : appel de Greenpeace pour abandonner le nucléaire Version imprimable
Afrique du Sud
14-04-2011

Dans un communiqué rendu public lundi 4 avril, Greenpeace a renouvelé son appel à l'Afrique du Sud pour abandonner son projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires au cours des vingt prochaines années.

L'organisation internationale de défense de l'environnement lui propose, au contraire, d'opter pour un développement vert basé sur les énergies renouvelables.

Il est vrai qu'il ressort du plan IRP (Integrated Resource Plan) pour l'année 2010 que le projet énergétique du pays porte sur la production de 9600 MW d'énergie nucléaire et la construction des deux plus grandes centrales à charbon du monde (Medupi et Kusile).

Pour Melita Steele, responsable de Greenpeace-Afrique, « l'inclusion de nouveaux réacteurs nucléaires dans le projet énergétique sud-africain est absurde, surtout à la lumière des impacts du nucléaire au Japon ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Huit mois après la signature à Paris de la convention de cession des 65 % des parts du capital de...
[La suite...]

Le projet Falémé de développement du plus grand complexe résidentiel de Dakar, à ériger sur un...
[La suite...]

En Côte d’Ivoire, une synergie est en marche entre les nouvelles technologies et l’agriculture. ...
[La suite...]

Cette année, dans pas moins de 22 pays du continent africain, vont se dérouler, de janvier à...
[La suite...]

Les fonds promis pour le déploiement de la Force multinationale mixte (FMM) restent attendus....
[La suite...]

Boualem Aliouat, président du comité de pilotage scientifique international pour l’Afrique, membre...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :