L'Afrique du Sud met son savoir-faire nucléaire au service de la médecine Version imprimable
Afrique du Sud
27-11-2010

Une nouvelle technologie, qui permet d'utiliser de l'uranium faiblement enrichi à des fins médicales, contribuant ainsi à contrôler la prolifération, a été mise au point par l'Afrique du Sud.

Rappelons que ce pays est devenu l'un des principaux producteurs d'isotope médical issu de l'irradiation d'uranium enrichi, cette substance radioactive nommée molybdène 99.

La bonne nouvelle est qu'elle est utilisée dans 80% des 50 millions de procédures de diagnostic pratiquées chaque année, notamment pour déceler maladies cardiaques et cancers.

Les isotopes sont injectés dans les organes du patient, émettant une énergie qui permet de projeter une image intérieure capturée par des caméras spéciales.
 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

A quelques semaines de la COP22, les contributions se multiplient pour mettre en exergue les...
[La suite...]

Le président en exercice de l’UA, le président tchadien Idriss Déby Itno, a dans un communiqué...
[La suite...]

A fin juin 2016, le groupe BMCE Bank of Africa annonce un produit net bancaire à 6,7 milliards de...
[La suite...]

Les Rencontres Africa 2016 à Paris ont tenu toutes leurs promesses. Un événement qui a connu la...
[La suite...]

Au Forum d’affaires États-Unis–Afrique, Barack Obama s’est adressé à ses homologues africains pour...
[La suite...]

Dans le cadre du renforcement des liens entre opérateurs économiques du reste du continent et le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :