L'Afrique du Sud met son savoir-faire nucléaire au service de la médecine Version imprimable
Afrique du Sud
27-11-2010

Une nouvelle technologie, qui permet d'utiliser de l'uranium faiblement enrichi à des fins médicales, contribuant ainsi à contrôler la prolifération, a été mise au point par l'Afrique du Sud.

Rappelons que ce pays est devenu l'un des principaux producteurs d'isotope médical issu de l'irradiation d'uranium enrichi, cette substance radioactive nommée molybdène 99.

La bonne nouvelle est qu'elle est utilisée dans 80% des 50 millions de procédures de diagnostic pratiquées chaque année, notamment pour déceler maladies cardiaques et cancers.

Les isotopes sont injectés dans les organes du patient, émettant une énergie qui permet de projeter une image intérieure capturée par des caméras spéciales.
 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

C’est dans la soirée du samedi au dimanche que Baba Touré, ex-sociétaire de la Jeanne d’Arc de...
[La suite...]

La campagne de récolte de betterave en cours de la région de Béni Mellal-Khénifra démontre encore...
[La suite...]

Le Camerounais Alain Ebobissé vient d’être nommé directeur général du Fonds Africa50. Cet expert du...
[La suite...]

Le Fonds Africa50 a tenu sa 1ère assemblée générale ordinaire le jeudi 21 juillet à Casablanca....
[La suite...]

Dans son rapport 2016, la Cnuced met en garde contre le surendettement des Etats d’Afrique. Elle...
[La suite...]

La localité de Nampala, située à 540 km au nord-est de Bamako, capitale du Mali, a subi des assauts...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :