L'Afrique du Sud met son savoir-faire nucléaire au service de la médecine Version imprimable
Afrique du Sud
27-11-2010

Une nouvelle technologie, qui permet d'utiliser de l'uranium faiblement enrichi à des fins médicales, contribuant ainsi à contrôler la prolifération, a été mise au point par l'Afrique du Sud.

Rappelons que ce pays est devenu l'un des principaux producteurs d'isotope médical issu de l'irradiation d'uranium enrichi, cette substance radioactive nommée molybdène 99.

La bonne nouvelle est qu'elle est utilisée dans 80% des 50 millions de procédures de diagnostic pratiquées chaque année, notamment pour déceler maladies cardiaques et cancers.

Les isotopes sont injectés dans les organes du patient, émettant une énergie qui permet de projeter une image intérieure capturée par des caméras spéciales.
 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les 620 000 électeurs, enregistrés sur les listes électorales au Gabon, sont appelés samedi 27...
[La suite...]

Dans cette interview, Moussa Ismaïla Touré, DG API-Mali, évoque la création d’entreprises et...
[La suite...]

Dans cet entretien exclusif à la rédaction, le Pr Wafaa Agoumi relate entre autres les voies et...
[La suite...]

L’un après l’autre, les pays africains ont déployé des plans globaux de développement pour parvenir...
[La suite...]

Professionnels de santé, douaniers, grand public, la formation et la sensibilisation doivent...
[La suite...]

En marge du forum Afrisanté, tenu à Marrakech du 25 au 26 février, le docteur Abdelilah Mhadi,...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :