L'Afrique du Sud met son savoir-faire nucléaire au service de la médecine Version imprimable
Afrique du Sud
27-11-2010

Une nouvelle technologie, qui permet d'utiliser de l'uranium faiblement enrichi à des fins médicales, contribuant ainsi à contrôler la prolifération, a été mise au point par l'Afrique du Sud.

Rappelons que ce pays est devenu l'un des principaux producteurs d'isotope médical issu de l'irradiation d'uranium enrichi, cette substance radioactive nommée molybdène 99.

La bonne nouvelle est qu'elle est utilisée dans 80% des 50 millions de procédures de diagnostic pratiquées chaque année, notamment pour déceler maladies cardiaques et cancers.

Les isotopes sont injectés dans les organes du patient, émettant une énergie qui permet de projeter une image intérieure capturée par des caméras spéciales.
 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le 30 janvier 2017, à l’occasion du 28ème Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le Maroc a...
[La suite...]

Du 28 juillet au 31 aout 2017, à Abuja au Nigéria, le gouvernement fédéral du Nigéria et la Cocoa...
[La suite...]

L’usage des drones par la secte terroriste nigériane Boko Haram est source d’inquiétudes dans la...
[La suite...]

Les fonds alloués par la Banque mondiale (BM) au Cameroun pour l’année fiscale 2016-2017, en guise...
[La suite...]

Le Maroc abrite le 1er Forum des managers territoriaux et des instituts de formation ciblant les...
[La suite...]

Pour sa 20ème édition en 40 ans d’existence, le Festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK),...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×