Le moratoire sur les droits miniers en Afrique du Sud prolongé au 31 mars Version imprimable
Afrique du Sud
13-03-2011

Susan Shabangu, ministre sud-africain des Ressources minérales, a déclaré lundi 28 février que le moratoire sur de nouvelles applications pour les droits de prospection dans le secteur minier a été étendu.

Ce moratoire a été imposé au début du mois de septembre 2010 afin de permettre à ce département d'effectuer une vérification complète de toutes les mines et des licences de prospection accordées depuis 2004.

L'information a été confirmée par un avis publié dans le journal officiel, où il est spécifié que la ministre a effectivement modifié la date de mise en œuvre des nouvelles applications relatives aux droits de prospection.

Bheki Khumalo, porte-parole de la ministre de tutelle, a noté : « Cela signifie que le moratoire de toutes les régions de notre pays, à l'exception de Mpumalanga, est prolongé jusqu'au 31 mars 2011 ».

Pour la région de Mpumalanga, le moratoire a été reporté au 30 septembre 2011.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les exportations égyptiennes vers l'Afrique ont augmenté de 17% au premier trimestre de 2018, en...
[La suite...]

La croissance économique devrait croître à un taux de 3,1% en Afrique subsaharienne cette année,...
[La suite...]

Des nominations ont été proposées et validées hier, jeudi 18 avril, au palais royal de Rabat, lors...
[La suite...]

L'endettement mondial atteint des records sous l'impulsion de la Chine, au point de dépasser...
[La suite...]

Plus de 200 enfants ont été libérés de différents groupes armés au Soudan du Sud, annonce ce...
[La suite...]

Une aide de trois millions d'euros au nouveau Parlement de Sierra Leone, a annoncé L'Union...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×