Le moratoire sur les droits miniers en Afrique du Sud prolongé au 31 mars Version imprimable
Afrique du Sud
13-03-2011

Susan Shabangu, ministre sud-africain des Ressources minérales, a déclaré lundi 28 février que le moratoire sur de nouvelles applications pour les droits de prospection dans le secteur minier a été étendu.

Ce moratoire a été imposé au début du mois de septembre 2010 afin de permettre à ce département d'effectuer une vérification complète de toutes les mines et des licences de prospection accordées depuis 2004.

L'information a été confirmée par un avis publié dans le journal officiel, où il est spécifié que la ministre a effectivement modifié la date de mise en œuvre des nouvelles applications relatives aux droits de prospection.

Bheki Khumalo, porte-parole de la ministre de tutelle, a noté : « Cela signifie que le moratoire de toutes les régions de notre pays, à l'exception de Mpumalanga, est prolongé jusqu'au 31 mars 2011 ».

Pour la région de Mpumalanga, le moratoire a été reporté au 30 septembre 2011.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×