Le moratoire sur les droits miniers en Afrique du Sud prolongé au 31 mars Version imprimable
Afrique du Sud
13-03-2011

Susan Shabangu, ministre sud-africain des Ressources minérales, a déclaré lundi 28 février que le moratoire sur de nouvelles applications pour les droits de prospection dans le secteur minier a été étendu.

Ce moratoire a été imposé au début du mois de septembre 2010 afin de permettre à ce département d'effectuer une vérification complète de toutes les mines et des licences de prospection accordées depuis 2004.

L'information a été confirmée par un avis publié dans le journal officiel, où il est spécifié que la ministre a effectivement modifié la date de mise en œuvre des nouvelles applications relatives aux droits de prospection.

Bheki Khumalo, porte-parole de la ministre de tutelle, a noté : « Cela signifie que le moratoire de toutes les régions de notre pays, à l'exception de Mpumalanga, est prolongé jusqu'au 31 mars 2011 ».

Pour la région de Mpumalanga, le moratoire a été reporté au 30 septembre 2011.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le 27ème Sommet Afrique-France s’est tenu les 13 et 14 janvier 2017, à Bamako, au Mali. Près de 35...
[La suite...]

Bamako, capitale du Mali, va abriter, les 13 et 14 janvier 2017, le 27ème Sommet Afrique-France....
[La suite...]

L’autocrate de Banjul, guerrier dans la journée et négociateur au cours de la nuit, engage...
[La suite...]

Le retour du Maroc à la maison mère se précise. Le Roi Mohammed VI met les bouchées doubles et...
[La suite...]

Dans le sens de l’élan du Maroc vers ses voisins africains, le Royaume vient de décider de porter...
[La suite...]

Djibouti a inauguré la ligne qui le relie à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Le tronçon aurait...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :