Le moratoire sur les droits miniers en Afrique du Sud prolongé au 31 mars Version imprimable
Afrique du Sud
13-03-2011

Susan Shabangu, ministre sud-africain des Ressources minérales, a déclaré lundi 28 février que le moratoire sur de nouvelles applications pour les droits de prospection dans le secteur minier a été étendu.

Ce moratoire a été imposé au début du mois de septembre 2010 afin de permettre à ce département d'effectuer une vérification complète de toutes les mines et des licences de prospection accordées depuis 2004.

L'information a été confirmée par un avis publié dans le journal officiel, où il est spécifié que la ministre a effectivement modifié la date de mise en œuvre des nouvelles applications relatives aux droits de prospection.

Bheki Khumalo, porte-parole de la ministre de tutelle, a noté : « Cela signifie que le moratoire de toutes les régions de notre pays, à l'exception de Mpumalanga, est prolongé jusqu'au 31 mars 2011 ».

Pour la région de Mpumalanga, le moratoire a été reporté au 30 septembre 2011.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Afin de mettre en exergue, la Journée internationale des coopératives, célébrée le 2 juillet,...
[La suite...]

Masen et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) ont signé,...
[La suite...]

Dans cet entretien, Christian Harbulot défend entre autres que la démarche IE, plus facile à...
[La suite...]

La femme du chef de l’Etat congolais, Antoinette Sassou-Nguesso, a été convoquée, lundi 27 juin,...
[La suite...]

L’ingénieur statisticien économiste mauritanien, Mamadou Lamine N'Dongo, qui occupait les fonctions...
[La suite...]

Le Brexit l'a emporté avec près de 52% des voix à l'issue du référendum du 23 juin 2016. La...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :