Le moratoire sur les droits miniers en Afrique du Sud prolongé au 31 mars Version imprimable
Afrique du Sud
13-03-2011

Susan Shabangu, ministre sud-africain des Ressources minérales, a déclaré lundi 28 février que le moratoire sur de nouvelles applications pour les droits de prospection dans le secteur minier a été étendu.

Ce moratoire a été imposé au début du mois de septembre 2010 afin de permettre à ce département d'effectuer une vérification complète de toutes les mines et des licences de prospection accordées depuis 2004.

L'information a été confirmée par un avis publié dans le journal officiel, où il est spécifié que la ministre a effectivement modifié la date de mise en œuvre des nouvelles applications relatives aux droits de prospection.

Bheki Khumalo, porte-parole de la ministre de tutelle, a noté : « Cela signifie que le moratoire de toutes les régions de notre pays, à l'exception de Mpumalanga, est prolongé jusqu'au 31 mars 2011 ».

Pour la région de Mpumalanga, le moratoire a été reporté au 30 septembre 2011.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Quatre ans après la pose de la première pierre du gigantesque complexe hôtelier, porté par le jeune...
[La suite...]

La 10ème édition des Trophées African Banker, tenue mercredi 25 mai 2016 à Lusaka en Zambie, a...
[La suite...]

Après l’Afrique de l’Ouest et centrale, les entreprises marocaines s’intéressent aux opportunités...
[La suite...]

Les parts du Fonds «AD Fixed Income», fonds monétaire marocain géré par AD Capital S.A., viennent...
[La suite...]

Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Deby, est passé à la vitesse supérieure. Au cours de la table...
[La suite...]

En marge des travaux de l'Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) ouverte...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :