Ralentissement de la croissance bancaire Version imprimable
Afrique du Sud
18-08-2008

La banque Absa et sa rivale Nedbank pourraient annoncer un ralentissement de leurs croissances respectives au 1er semestre 2008 en raison de la hausse des taux d’intérêts qui a eu pour effet la réduction de la consommation.

La banque Absa, contrôlée par la Barclays, devrait annoncer, pour la première fois depuis 2002, un bénéfice de moins de 10%.

La Nedbank, propriété de la Old Mutual, devrait également annoncer un revenu par action sous la barre des 8%, soit son plus bas niveau depuis la chute enregistrée au 1er semestre 2004.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

En Afrique de l’Ouest, le peuple a par deux fois montré au monde sa maturité démocratique. Au...
[La suite...]

Au Sénégal, le mandat du «Wax waxxeet», qui signifie le fait de se dédire en wolof, langue...
[La suite...]

Nairobi, capitale du Kenya, vient d’abriter pour la première fois la conférence "Morocco–Kenya...
[La suite...]

Un déjeuner de travail a été organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa)...
[La suite...]

Afin d’améliorer l’attractivité des produits d’artisanat au Maroc et à l’international, le...
[La suite...]

Environ 41 millions d’euros, c’est le montant du prêt octroyé par la Banque africaine de...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×