Ralentissement de la croissance bancaire Version imprimable
Afrique du Sud
18-08-2008

La banque Absa et sa rivale Nedbank pourraient annoncer un ralentissement de leurs croissances respectives au 1er semestre 2008 en raison de la hausse des taux d’intérêts qui a eu pour effet la réduction de la consommation.

La banque Absa, contrôlée par la Barclays, devrait annoncer, pour la première fois depuis 2002, un bénéfice de moins de 10%.

La Nedbank, propriété de la Old Mutual, devrait également annoncer un revenu par action sous la barre des 8%, soit son plus bas niveau depuis la chute enregistrée au 1er semestre 2004.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

A l’orée de la fin du mandat constitutionnel du président congolais Denis Sassou Nguésso fixé en...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique