Ralentissement de la croissance bancaire Version imprimable
Afrique du Sud
18-08-2008

La banque Absa et sa rivale Nedbank pourraient annoncer un ralentissement de leurs croissances respectives au 1er semestre 2008 en raison de la hausse des taux d’intérêts qui a eu pour effet la réduction de la consommation.

La banque Absa, contrôlée par la Barclays, devrait annoncer, pour la première fois depuis 2002, un bénéfice de moins de 10%.

La Nedbank, propriété de la Old Mutual, devrait également annoncer un revenu par action sous la barre des 8%, soit son plus bas niveau depuis la chute enregistrée au 1er semestre 2004.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

À quelques semaines de la COP22, une vingtaine de ministres africains, des représentants...
[La suite...]

Engagé dans le co-investissement dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie saoudite, en...
[La suite...]

Avec la signature d’un Protocole d’Accord, le 27 septembre à Tanger, entre le Maroc et Boeing,...
[La suite...]

Les pays de l’OPEP se sont réunis, en informel à Alger les 26 et 27 septembre 2016 au moment où le...
[La suite...]

A quelques semaines de la COP22, les contributions se multiplient pour mettre en exergue les...
[La suite...]

Le président en exercice de l’UA, le président tchadien Idriss Déby Itno, a dans un communiqué...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :