Ralentissement de la croissance bancaire Version imprimable
Afrique du Sud
18-08-2008

La banque Absa et sa rivale Nedbank pourraient annoncer un ralentissement de leurs croissances respectives au 1er semestre 2008 en raison de la hausse des taux d’intérêts qui a eu pour effet la réduction de la consommation.

La banque Absa, contrôlée par la Barclays, devrait annoncer, pour la première fois depuis 2002, un bénéfice de moins de 10%.

La Nedbank, propriété de la Old Mutual, devrait également annoncer un revenu par action sous la barre des 8%, soit son plus bas niveau depuis la chute enregistrée au 1er semestre 2004.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Des hommes armés auraient attaqués une base de l’ONU et un point de contrôle de l’armée malienne...
[La suite...]

La première tranche de la centrale solaire Noor (lumière en arabe), située à Ouarzazate, localité...
[La suite...]

Jorf Lasfar, localité située à quelques encablures de la ville d’El Jadida, étrenne depuis lundi...
[La suite...]

Afin de contribuer au renforcement de la sécurité sanitaire des produits alimentaires en Afrique,...
[La suite...]

Il ne sera pas facile pour les entrepreneurs maghrébins, face à une concurrence acerbe, de...
[La suite...]

Malgré les engagements de mobilisations de ressources déjà consentis (55 milliards de f CFA) d'un...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :