Ralentissement de la croissance bancaire Version imprimable
Afrique du Sud
18-08-2008

La banque Absa et sa rivale Nedbank pourraient annoncer un ralentissement de leurs croissances respectives au 1er semestre 2008 en raison de la hausse des taux d’intérêts qui a eu pour effet la réduction de la consommation.

La banque Absa, contrôlée par la Barclays, devrait annoncer, pour la première fois depuis 2002, un bénéfice de moins de 10%.

La Nedbank, propriété de la Old Mutual, devrait également annoncer un revenu par action sous la barre des 8%, soit son plus bas niveau depuis la chute enregistrée au 1er semestre 2004.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’émission d’un emprunt obligataire international de 650 milliards de f CFA du gouvernement...
[La suite...]

Afin de consolider le partenariat stratégique entre leurs deux institutions, Maroclear, dépositaire...
[La suite...]

Plongé dans une impasse depuis le vendredi 12 mai suite à un mouvement de mutinerie qui a paralysé...
[La suite...]

Autour d’une conférence, portant sur «Investir au Mali», le Club Afrique Développement (CAD), le...
[La suite...]

Quelques mois seulement après la visite du Roi Mohammed VI au Nigéria, les accords du projet,...
[La suite...]

Afin de s’ouvrir à l’international et d’accompagner le développement de ses clients, notamment...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×