Un rapport sur la propriété foncière élaboré par le gouvernement rend obligatoire la divulgation de Version imprimable
Afrique du Sud
11-09-2007

Un rapport sur la propriété foncière élaboré par le gouvernement rend obligatoire la divulgation de la race, du sexe et de la nationalité des éventuels acquéreurs de titres fonciers dans le pays, tout en préconisant des facilités pour les ressortissants de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). La mesure ne vise qu’à avoir des « informations à des fins statistiques ; elle n’a aucun soubassement discriminatoire », précise le rapport. Les partis d’opposition en ont rejeté les conclusions qu’elles jugent « excessives et racistes ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Nairobi, capitale du Kenya, vient d’abriter pour la première fois la conférence "Morocco–Kenya...
[La suite...]

Au Sénégal, le mandat du «Wax waxxeet», qui signifie le fait de se dédire en wolof, langue...
[La suite...]

Un déjeuner de travail a été organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa)...
[La suite...]

Afin d’améliorer l’attractivité des produits d’artisanat au Maroc et à l’international, le...
[La suite...]

Environ 41 millions d’euros, c’est le montant du prêt octroyé par la Banque africaine de...
[La suite...]

La Société commerciale de banque (SCB), appartenant à Attijariwafa bank, fait partie, avec les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×