Accès abonné :              
Afrique
Afrique: Standard Bank rachète un tiers de la banque russe Troïka
12-03-2009

Selon l’agence Reuters, Standard Bank, première banque africaine en termes d’actifs, a racheté un tiers de la deuxième banque d’investissement russe Troïka dans le cadre d’une opération, conclue jeudi, faite d’échanges d’actifs et de cash.

Il s’agit là du premier investissement d’une entreprise étrangère dans le secteur financier russe depuis le début de la crise économique, qui s’est dernièrement traduite par une chute de 4,7% du PIB russe en février.

Troïka et Standard Bank, établissement sud-africain détenu à 20% par la banque chinoise ICBC (Industrial and Commercial Bank of China), ont déclaré dans un communiqué commun que le second prendrait 33% des actions du premier.

En échange, Troïka, la plus vieille maison de courtage russe, reprend la filiale russe de Standard Bank et recevra une injection en cash de 200 millions de dollars sous la forme, dans un premier temps, « d’un prêt convertible ».

L’opération permettra à Troïka d’avoir accès au guichet de la Banque centrale russe, chose qui lui était jusqu’ici impossible en raison de son statut de banque d’investissement.

 
Kenya, Tanzanie et Ouganda: Mise en garde des gouverneurs des banques centrales
10-03-2009

Les gouverneurs des banques centrales du Kenya, de Tanzanie et d’Ouganda ont mis en garde contre une nouvelle vague d’effets sévères de la crise financière mondiale en Afrique de l’Est. L’avertissement a été lancé lors d’une réunion tenue le 4 mars à Arusha.

Les trois pays sont membres, avec le Burundi et le Rwanda, de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Les rapports des gouverneurs soumis à la rencontre annoncent une année 2009 sévère pour la région.

« Alors que l’économie mondiale entre en dépression, les prix des principaux produits d’exportation vont chuter davantage et les demandes de consommation dans les pays développés suivront la tendance », a indiqué le gouverneur de la Banque de Tanzanie, Benno Ndulu.

Une conférence panafricaine sur la crise financière mondiale doit avoir lieu les 10 et 11 mars à Dar Es-Salaam.

 
Afrique : La BAD accorde un don de 20,9 millions $ pour un programme post-conflit
09-03-2009

La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé un don de 20,9 millions $ pour aider à financer un Programme multi-pays d’appui transitoire à la démobilisation et à la réinsertion (MDRTSP) dans la région des Grands Lacs.

Le programme vise à assurer la réinsertion effective des ex-combattants dans la région des Grands Lacs en vue d’améliorer les perspectives de consolidation de la paix et le redressement économique de la région.

Le programme couvrira sept pays, à savoir l’Angola, la Centrafrique (RCA), le Burundi, la République démocratique du Congo (RDC), le Congo, le Rwanda et l’Ouganda.

 
CEEAC : Un plan d’action pour l’éducation
07-03-2009

Les ministres de l’Education des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté un plan d’action prioritaire en faveur du secteur.

Le programme est composé d’une douzaine de projets relatifs à l’utilisation des langues africaines comme langues d’instruction, le développement des Systèmes d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE), la formation des enseignants et des centres d’excellence, le développement de l’enseignement supérieur, la formation professionnelle, et l’utilisation des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

 
Afrique: Zain lance des services bancaires à distance
04-03-2009

Le service de téléphonie mobile Zain, qui compte parmi les plus importants en Afrique, lance un nouveau service de banque à distance.

Le nouveau produit dénommé ZAP sera lancé en Tanzanie et au Kenya avant d’être élargi à l’Ouganda.

En coopération avec de nombreuses banques internationales, Zain assure que Zap permettra d’effectuer simplement et en toute sécurité de nombreuses transactions, du virement au règlement de factures, ainsi que bien sûr, les consultations de comptes en temps réel.

 
Afrique de l’Ouest : le Roppa veut plus de taxes sur l’importation des produits agricoles
02-03-2009

Le Réseau des organisations paysannes et des producteurs d’Afrique de l’Ouest (Roppa) demande de taxer les produits agricoles importés dans la région à plus de 50%, contre 35% actuellement.

Le réseau devait remettre un mémorandum aux représentants de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la CEDEAO.

Le Roppa justifie sa demande par le fait que le tarif actuel « est inférieur à celui pratiqué par les pays de l’Afrique de l’Est, qui taxent le lait importé à plus de 60%, et par l’Union européenne (UE) où les produits alimentaires de base (céréales, produits laitiers et viande, sucre) sont taxés à plus de 50% en moyenne ».

 
Les priorités de la CEDEAO pour 2009
27-02-2009

La commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a recommandé, lors du second forum des affaires, la mise en place de mécanismes de financement en faveur de l’agriculture et de l’instauration d’une stratégie de création et de conservation des richesses.

Le développement des infrastructures routières, maritimes, ferroviaires, aériennes et énergétiques est également préconisé pour soutenir le développement du secteur agro-industriel.

 
<< Début < Précédente 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 Suivante > Fin >>

Résultats 946 - 952 sur 1260