Afrique subsaharienne : 500 000 euros du FMO pour appuyer le numérique destiné au secteur agricole Version imprimable
Afrique
04-06-2018
L’organisme néerlandais de financement du développement (FMO) a annoncé ce 24 mai 2018 qu’il accordera un financement de 500 000 euros (586 198 $) à Milan InnoVincY BV (MI), une plateforme hollandaise qui développe des solutions numériques pour permettre aux petits exploitants agricoles d’améliorer leurs productions. Selon l’agence Ecofin, ce financement sera accordé via le Massif Fund qui est un fonds géré par le FMO pour le compte du ministère néerlandais des affaires étrangères. Lancé en 2006, ce fonds a pour objectif de soutenir les petites entreprises et les jeunes entrepreneurs à faible revenu, qui mettent sur pied des solutions innovantes. Pieter Christiaan van Oranje, président du conseil d’administration de la plateforme Milan InnoVincY BV a indiqué que ce soutien financier du FMO permettra « de développer l’entreprise et contribuera à la transformation des chaînes de valeur agricoles en Afrique subsaharienne avec comme objectif la numérisation de plus d’un million de parcelles en Afrique subsaharienne d’ici 2022 ». Patrick McSharry, directeur des analyses chez MI a affirmé pour sa part que la plateforme hollandaise prévoyait introduire des techniques et solutions innovantes pour aider les communautés agricoles des pays africains
 
Suivant >
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×