Accès abonné :              
Agriculture : pour une gestion intégrée de la fertilité des sols en Afrique (Experts) Version imprimable
Afrique
06-12-2011

L’Africa Soil Health Consortium (ASHC), consortium africain pour la fertilité des sols qui est constitué d’un groupe d’experts scientifiques et agricoles et dirigé par l’Organisation internationale des sciences et du développement (CABI), tire la sonnette d’alarme.

De son avis, les programmes de subvention d’engrais mis en place par de nombreux gouvernements africains sont voués à l’échec, à défaut d’encourager simultanément une gestion intégrée de la fertilité des sols et une bonne pratique agricole.

A l’occasion de la Journée mondiale du sol, célébrée le 5 décembre, une vidéo de l’ASHC le précise de manière on ne peut plus explicite.

George Oduor, directeur régional adjoint (Kenya) du CABI, l’a confirmé, plaidant l’utilisation de petites quantités d’engrais, mixées à des intrants organiques.

 
< Précédent   Suivant >