Accès abonné :              


Lancement à Malabo de l'Observatoire africain pour la science, la technologie et l'innovation Version imprimable
Afrique
13-07-2011

"Le programme du 17ème sommet de l'Union africaine (UA) a été placé sous le signe de la science et de l'innovation.

Les chefs d'État et de gouvernement de l'UA, réunis à leur session ordinaire, ont en effet entamé le 30 juin leur programme, avec la pose de la première pierre de l'Observatoire africain pour la science, la technologie et l'innovation (AOSTI). 

Cette cérémonie a eu lieu en présence de Théodore Obiang Nguema Mbasogo, président équato-guinéen et président en exercice de l'UA, et de Jean Pierre Ezin, commissaire pour la Science et la Technologie des ressources humaines de la Commission de l'UA.

Le but annoncé est d'éradiquer la pauvreté, de parvenir à un développement durable et de garantir que les Africains soient pleinement en mesure de contribuer à la réserve mondiale de la connaissance scientifique.

Cet observatoire ambitionne d'être le tremplin pour appliquer cette connaissance. 

Pour mémoire, cette institution a été créée sur une décision de l'assemblée de février 2009 pour établir son siège à Malabo.

 L'accord signé entre l'UA et le gouvernement de la Guinée équatoriale en juin 2010 fait obligation pour le gouvernement de fournir des locaux pour le siège, les bureaux équipés, des fournitures et la contribution financière initiale pour la création de l'AOSTI. "

 
< Précédent   Suivant >