Les IDE diminuent dans le monde, mais augmentent en Afrique Version imprimable
Afrique
12-07-2013
Contrairement à la tendance mondiale, les investissements directs étrangers (IDE) ont connu une hausse de 5% en 2012 en Afrique, atteignant 50 milliards de dollars, annonce un rapport de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Cnuced). Dans le rapport, intitulé «Chaînes de valeur mondiales : investissement et commerce pour le développement», les experts de la Cnuced expliquent que les IDE ont pourtant chuté de 18% dans le monde. Selon ce même rapport, la part des industries extractives dans les IDE attirés par les pays africains reste importante, tout en soulignant la poursuite de la tendance à la diversification, avec un intérêt toujours plus grand pour les services et l’industrie manufacturière. La part des industries liées à la consommation dans les IDE en Afrique a progressé de 23% en 2012. En termes d’importance, l'Afrique du Sud, la Chine et l'Inde sont, dans l’ordre, les plus grands investisseurs directs en Afrique.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Extraits de l'éditorial paru dans le magazine Les Afriques numéro 386, signé Abderrazzak Sitaïl,...
[La suite...]

Le rapprochement diplomatique entre l'Ethiopie et l'Erythrée, encore inimaginable il y a...
[La suite...]

Depuis le denier bureau politique du PDCI marqué par le renvoie aux calendes grecques de la...
[La suite...]

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmae, Présidente de la Fondation Lalla Asmae pour enfants...
[La suite...]

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est attendu sur le marché international des capitaux, en...
[La suite...]

Une conférence internationale sur le financement de la croissance verte en Afrique s’est tenue à...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×