Accès abonné :              
Nairobi et Johannesburg, prochaines destinations des fonds souverains Version imprimable
Afrique
26-10-2008

Même si la Bourse de Johannesburg – la première du continent – a vu son indice chuter de 6,97% la semaine dernière, rejoignant son plus bas niveau depuis deux ans, les analystes de la Standard Chartered Bank sont d’avis que cette place ainsi que la plupart des bourses africaines devraient attirer les fonds souverains, toujours à la recherche de nouveaux marchés.

Ce phénomène devrait concerner au premier chef la Bourse de Nairobi, dotée d’une capitalisation boursière de 11 milliards de dollars, avec 51 entreprises cotées et des actifs solides.

 
< Précédent   Suivant >