Accès abonné :              


SADC : projet énergétique de 4 milliards de dollars Version imprimable
Afrique
09-09-2008

Les ministres de l’Energie de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) se sont réunis le 5 août à Luanda autour du projet intitulé « Couloir occidental », qui porte sur la construction d’une ligne à haute tension de trois mille kilomètres allant du barrage d’Inga, en République démocratique du Congo, où sera construite la centrale, jusqu’en Afrique du Sud, en passant par l’Angola, la Namibie et le Botswana.

Estimé à quatre milliards de dollars, le projet d’inter-liaison de réseaux électriques inclut la construction d’une centrale de production d’énergie de 3 500 mégawatts.

La réunion de Luanda doit discuter des questions financières, du début d’exécution du projet et des protocoles à signer. Deux conventions ont déjà été conclues.

La première par les gouvernements de la RDC, de l’Angola, de la Namibie, du Botswana et de l’Afrique du Sud, qui autorise la participation de leurs entreprises.

La seconde entre la Société nationale d’électricité de RD Congo, l’Entreprise nationale d’électricité (ENE) d’Angola, la NamPower de Namibie, la BPC du Botswana et l’Eskom d’Afrique du Sud.

 
< Précédent   Suivant >