SIAT Gabon otage des rivalités entre Libreville et Douala Version imprimable
Afrique
08-05-2013
Nous le disions ici même, le visa de la SIAT Gabon (agroalimentaire) a été obtenu à Ndjaména, le 27 février, en même temps que la prestation de serment des 14 nouveaux membres commissaires de la Cosumaf (Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale). Ancien secrétaire général adjoint de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), l’équato-guinéen Nsue Rafael fête son premier succès avec le visa octroyé à SIAT Gabon. En dépit des bonnes intentions, l’introduction en Bourse par cession de 30% du capital a mis en évidence les fortes rivalités entre Douala et Libreville. En dépit du visa accordé à l’opération par la plus haute autorité régionale du marché des capitaux, les autorités camerounaises ont trouvé les moyens de dissuader d’éventuels investisseurs de leurs pays. Selon les informations, le sévère communiqué du régulateur camerounais visait plutôt BGFI Bourse, chef de file de l’opération. Nous y reviendrons.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×