SIAT Gabon otage des rivalités entre Libreville et Douala Version imprimable
Afrique
08-05-2013
Nous le disions ici même, le visa de la SIAT Gabon (agroalimentaire) a été obtenu à Ndjaména, le 27 février, en même temps que la prestation de serment des 14 nouveaux membres commissaires de la Cosumaf (Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale). Ancien secrétaire général adjoint de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), l’équato-guinéen Nsue Rafael fête son premier succès avec le visa octroyé à SIAT Gabon. En dépit des bonnes intentions, l’introduction en Bourse par cession de 30% du capital a mis en évidence les fortes rivalités entre Douala et Libreville. En dépit du visa accordé à l’opération par la plus haute autorité régionale du marché des capitaux, les autorités camerounaises ont trouvé les moyens de dissuader d’éventuels investisseurs de leurs pays. Selon les informations, le sévère communiqué du régulateur camerounais visait plutôt BGFI Bourse, chef de file de l’opération. Nous y reviendrons.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×