Algérie : le transfert d'eau In Salah-Tamanrasset réceptionné avant fin 2010 Version imprimable
Algérie
16-04-2010

Selon le ministre algérien des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, le projet de transfert d'eau potable d'In-Salah vers Tamanrasset, dans le sud du pays, sera réceptionné d'ici la fin de l'année.

Lancés en janvier 2008 par trois compagnies chinoises et l'entreprise algérienne Cosider, les travaux du projet enregistrent un taux d'avancement de 80%.

La capacité théorique de transfert est de 100 000 m3/jour, pour des besoins estimés entre 15 000 et 20 000 m3/j.

Le projet comprend 48 forages, deux conduites de 750 km, six stations de pompage, deux grands réservoirs de 50 000 m3 chacun et une station de déminéralisation.

Son coût est de 197 milliards de dinars (environ 2,7 milliards de dollars). 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Dans son rapport 2016, la Cnuced met en garde contre le surendettement des Etats d’Afrique. Elle...
[La suite...]

La localité de Nampala, située à 540 km au nord-est de Bamako, capitale du Mali, a subi des assauts...
[La suite...]

Sommes-nous réellement en 2016 pour évoquer des histoires d’esclaves sur cette Terre? Pourtant...
[La suite...]

Brahim Soua, président-directeur général d’Alstom Maroc, a dévoilé, mardi 19 juillet 2016 à...
[La suite...]

Akinwumi A. Adesina, président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), est en...
[La suite...]

AFC (Africa Finance Corporation), institution financière multilatérale panafricaine pour le...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :