Algérie : les fermes-pilotes ouvertes aux capitaux privés algériens et étrangers Version imprimable
Algérie
19-04-2010

Le Conseil des participations de l'Etat (CPE) a décidé d'ouvrir aux capitaux privés, algériens ou étrangers, l'acquisition des quelque 70 fermes-pilotes que compte le pays.

Le partenariat est toutefois conditionné à l'exercice de trois activités principales de production de semences et de plants de qualité, d'aliments de bétail, nécessaires pour accompagner le programme de développement agricole lancé par l'Etat.

A ces 70 entités viendront s'ajouter d'autres spécialisées dans la promotion de la production de dattes, d'huile d'olive et de vigne. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Extraits de l'éditorial à paraître dans le magazine Les Afriques numéro 380, signé Abderrazzak...
[La suite...]

BMCE Bank of Africa a remporté hier, mardi, 22 mai à Busan en Corée du Sud, le Prix « Socially...
[La suite...]

Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle en...
[La suite...]

Peter Balerin, l'ambassadeur des États-Unis au Cameroun au cours de sa rencontre avec le chef de...
[La suite...]

L'Algérie a enregistré, durant les quatre premiers mois de l'année en cours, un déficit commercial...
[La suite...]

La Banque mondiale a annoncé, hier, dimanche qu'elle apportera un soutien technique au Soudan...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×