Algérie : les fermes-pilotes ouvertes aux capitaux privés algériens et étrangers Version imprimable
Algérie
19-04-2010

Le Conseil des participations de l'Etat (CPE) a décidé d'ouvrir aux capitaux privés, algériens ou étrangers, l'acquisition des quelque 70 fermes-pilotes que compte le pays.

Le partenariat est toutefois conditionné à l'exercice de trois activités principales de production de semences et de plants de qualité, d'aliments de bétail, nécessaires pour accompagner le programme de développement agricole lancé par l'Etat.

A ces 70 entités viendront s'ajouter d'autres spécialisées dans la promotion de la production de dattes, d'huile d'olive et de vigne. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×