Algérie : les fermes-pilotes ouvertes aux capitaux privés algériens et étrangers Version imprimable
Algérie
19-04-2010

Le Conseil des participations de l'Etat (CPE) a décidé d'ouvrir aux capitaux privés, algériens ou étrangers, l'acquisition des quelque 70 fermes-pilotes que compte le pays.

Le partenariat est toutefois conditionné à l'exercice de trois activités principales de production de semences et de plants de qualité, d'aliments de bétail, nécessaires pour accompagner le programme de développement agricole lancé par l'Etat.

A ces 70 entités viendront s'ajouter d'autres spécialisées dans la promotion de la production de dattes, d'huile d'olive et de vigne. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le géant français de la téléphonie Orange se livre à un jeu de chaises musicales dans 4 de ses...
[La suite...]

Élu le 28 mai dernier, à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque africaine de...
[La suite...]

La crise qui a sévi dans les régions du Nord-Mali avait occasionné le pillage des sites historiques...
[La suite...]

L'entreprise publique nigérienne des produits pétroliers ( SONIDEP ) vient de décrocher la triple...
[La suite...]

Le siège principal de la Banque africaine de développement (BAD), situé dans la rue des Banques,...
[La suite...]

Le PDG de la méga banque panafricaine, Coris Bank International, M. Idrissa Nassa, accompagné...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :