Algérie : les fermes-pilotes ouvertes aux capitaux privés algériens et étrangers Version imprimable
Algérie
19-04-2010

Le Conseil des participations de l'Etat (CPE) a décidé d'ouvrir aux capitaux privés, algériens ou étrangers, l'acquisition des quelque 70 fermes-pilotes que compte le pays.

Le partenariat est toutefois conditionné à l'exercice de trois activités principales de production de semences et de plants de qualité, d'aliments de bétail, nécessaires pour accompagner le programme de développement agricole lancé par l'Etat.

A ces 70 entités viendront s'ajouter d'autres spécialisées dans la promotion de la production de dattes, d'huile d'olive et de vigne. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

En marge des travaux de l'Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) ouverte...
[La suite...]

Lusaka, capitale de la Zambie, vit un ballet diplomatique depuis ce matin vers 9 heures 30 avec...
[La suite...]

La fondation AfricaFrance et Sciences Po Paris s'associent dans le cadre du programme Lead Campus....
[La suite...]

Afin de permettre aux patients et aux professionnels de trouver la meilleure réponse à leurs...
[La suite...]

La capitale de la République de Zambie, Lusaka, accueille, à compter de ce lundi 23 mai 2016, les...
[La suite...]

Suite à la publication du rapport du Département d’État américain sur les droits de l’Homme,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :