Algérie : l'excédent de pommes de terre sera racheté par l'Etat Version imprimable
Algérie
19-04-2010

Le surplus de production de pommes de terre sera racheté par le Ministère de l'agriculture et du développement rural.

Cette décision a été prise récemment pour éviter aux agriculteurs de vendre à perte, mais surtout pour les encourager à continuer à produire ce féculent, dont les prix avaient dépassé 100 dinars le kilo l'année dernière, en raison d'une faible production.

La Société de gestion des participations productions animales (SGP-PRODA) a été instruite par le ministère pour racheter l'excédent de production et le stocker dans des entrepôts frigorifiques.

L'important repli des prix « s'explique par la production obtenue en arrière-saison et évaluée à environ 1 million de tonnes, contre 700 000 tonnes à la même période de l'année écoulée », note le ministère.

Le rendement à l'hectare est passé de 20 à 26 tonnes. 

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Accompagné de M. Aziz Mekouar chargé des négociations multilatérales et de toute l’équipe de...
[La suite...]

Dans un arrêt rendu, ce 28 avril 2016 à Ouagadougou, la Cour de cassation du Burkina à cassé le...
[La suite...]

Moins d'un an après le lancement de ses activités sur la place financière dakaroise, la Banque de...
[La suite...]

« Résilience africaine face aux risques climatiques et catastrophes naturelles », tel est le thème...
[La suite...]

Le braconnage est en train de causer des ravages dans le continent africain. Si rien n’est fait,...
[La suite...]

L’Algérie a besoin d’un discours cohérent et transparent, une nouvelle politique économique,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :