Rejet de l’appel d’Orascom Telecom Algérie concernant l’arriéré d’impôts Version imprimable
Algérie
22-03-2010

Les autorités algériennes ont rejeté l’appel de l’opérateur mobile égyptien Orascom Telecom contre les réclamations à sa filiale Djezzy d’arriérés d’impôts pour les exercices 2004 à 2007.

Orascom a déclaré qu’il « entend faire appel du rejet, conformément à la réglementation algérienne qui dicte un processus d’appel en trois paliers ».

Pour ce faire, l’opérateur devra s’acquitter de 20% du solde des impôts et des pénalités, aux dires du gouvernement algérien, soit environ 110 millions de dollars.

Orascom a déjà versé 120 millions de dollars en décembre afin de déposer un recours contre une facture d’impôts de 547 millions de dollars pour la période indiquée.

L’opérateur a déclaré en novembre que la créance fiscale 2010 pourrait réduire les dividendes de Djezzy, sa principale source de revenus.  

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Plus de 300 millions de personnes en Afrique n’ont pas accès à l’eau potable, selon l’Association...
[La suite...]

La première institution bancaire camerounaise, qui s’appuie sur la Société financière...
[La suite...]

Africa50, fonds d’investissement pour les infrastructures en Afrique, est dans les starting-blocks....
[La suite...]

Pays pauvre ouest-africain, le Mali se voit projeter soudainement au cœur des enjeux du Plan...
[La suite...]

Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement, et Mohammed Boussaïd, ministre...
[La suite...]

Après avoir rendu visite aux chefs d’Etat nigérien et tchadien, Muhammadu Buhari est attendu ce...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :