Rejet de l’appel d’Orascom Telecom Algérie concernant l’arriéré d’impôts Version imprimable
Algérie
22-03-2010

Les autorités algériennes ont rejeté l’appel de l’opérateur mobile égyptien Orascom Telecom contre les réclamations à sa filiale Djezzy d’arriérés d’impôts pour les exercices 2004 à 2007.

Orascom a déclaré qu’il « entend faire appel du rejet, conformément à la réglementation algérienne qui dicte un processus d’appel en trois paliers ».

Pour ce faire, l’opérateur devra s’acquitter de 20% du solde des impôts et des pénalités, aux dires du gouvernement algérien, soit environ 110 millions de dollars.

Orascom a déjà versé 120 millions de dollars en décembre afin de déposer un recours contre une facture d’impôts de 547 millions de dollars pour la période indiquée.

L’opérateur a déclaré en novembre que la créance fiscale 2010 pourrait réduire les dividendes de Djezzy, sa principale source de revenus.  

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

En marge des travaux de l'Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) ouverte...
[La suite...]

Lusaka, capitale de la Zambie, vit un ballet diplomatique depuis ce matin vers 9 heures 30 avec...
[La suite...]

La fondation AfricaFrance et Sciences Po Paris s'associent dans le cadre du programme Lead Campus....
[La suite...]

Afin de permettre aux patients et aux professionnels de trouver la meilleure réponse à leurs...
[La suite...]

La capitale de la République de Zambie, Lusaka, accueille, à compter de ce lundi 23 mai 2016, les...
[La suite...]

Suite à la publication du rapport du Département d’État américain sur les droits de l’Homme,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :