Accès abonné :              
Suspension du segment assurance vie en Algérie depuis le 30 juin Version imprimable
Algérie
15-07-2011

"Après l'expiration du délai qui leur a été accordé par le gouvernement pour séparer l'activité assurance des personnes de celle des dommages, les compagnies d'assurances privées algériennes traversent une situation délicate.

En effet, depuis le 30 juin elles ont suspendu le segment assurance des personnes.

Pourtant, en dépit du fait que ce segment ne représente que 8% à peine du chiffre d'affaires des compagnies d'assurances, une autre menace pèse sur le secteur.

Avec des revenus avoisinant les 300 millions de dinars, certaines compagnies d'assurances telles que l'Algérienne des Assurances sont confrontées à de sérieuses difficultés.

Compte tenu des exigences de la loi 04-06 du 20 février 2006 complétant l'ordonnance 95-07 du 25 janvier 1995, qui stipule que les compagnies doivent créer des filiales spécialisées avec un capital minimum d'un milliard de dinars, certaines risquent de disparaître.

De telles dispositions vont mettre les compagnies à genoux et causeront d'énormes difficultés aux compagnies privées, selon le PDG d'Alliance Assurances. "

 
< Précédent   Suivant >