Accès abonné :              


Angola
L’Angola pour une Afrique forte
06-09-2014
Georges Chikoti, ministre angolais des Relations extérieures, soutenait au début du mois de septembre 2014 à Luanda que le monde actuel avait besoin d'une Afrique forte et partenaire. S’exprimant à l'ouverture de la VIème réunion du Groupe de personnalités éminentes ACP (Afrique Caraïbes-Pacifique), il a plaidé pour une contribution effective du continent au processus de développement intégré et inclusif mondial. Pour ce faire, le groupe ACP a tous les ingrédients pour réinventer et repositionner, de façon complètement autonome et indépendante, la performance. Dans ce contexte, le chef de la diplomatie angolaise a plaidé pour la nécessité de mettre à jour la structure actuelle et le modèle des ACP, avec l’implication de la société civile et du secteur privé. Enfin, il a mis l’accent sur l’applicabilité des principes fondamentaux d’unité et de solidarité au sein de ce groupe.
 
Angola à la tête du groupe régional de lutte contre le blanchiment de capitaux
05-09-2014
Depuis la 1ère quinzaine du mois de septembre, l’Angola assume, pour la première fois, la présidence rotative du groupe régional d'Afrique orientale et australe contre le blanchiment des capitaux. La décision a été prise, le 5 septembre à Luanda, lors de la 14ème Réunion du Conseil des ministres de l’organisation. Confirmation du département angolais des Finances. Pour rappel, cette organisation, qui regroupe 17 États des régions australe et orientale du continent africain, a été créée en 1999 à Arusha en Tanzanie. Ce sont l'Angola, l'Afrique du Sud, le Botswana, le Cameroun, l'Ethiopie, le Kenya, le Lesotho, le Malawi, l'Ile Maurice, le Mozambique, la Namibie, l'Ouganda, les Seychelles, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Le Rwanda fait partie du groupe comme observateur.
 
Le programme Angola Investe revu à la hausse
05-09-2014
Abrahão Gourgel, ministre angolais de l'Économie, a récemment annoncé l’entrée de deux nouveaux secteurs à grand impact, notamment du commerce, de l'hôtellerie et du tourisme. Profitant d’une récente réunion d’éclaircissements, il a aussi précisé que le programme Angola Investe a déjà alloué, en deux ans de mise en œuvre, dans l'ensemble des TPE, et des PME, quelque 180 crédits d’investissement, correspondant à 340 millions de $, soit 32,8 milliards de kwanzas. Depuis la dernière réunion de suivi des projets liés à Angola Investe, il y a un peu plus d’un mois, plus de 7 prêts avaient déjà été approuvés.

Aussi, le ministre a révélé qu’au cours de cette période, 288 prêts avaient été approuvés, soit 55,377 milliards de kwanzas, et que 201 garanties avaient été émises par le Fonds de garantie des crédits.
 
Papagro pour le développement agricole en Angola
30-07-2014
Francisco Barros, administrateur municipal de Lubango, est revenu sur les avantages du Programme d’acquisition de produits agropastoraux (Papagro) en Angola. Non seulement il accroît les revenus des exploitants agricoles locaux (commercialisation de surplus), mais aussi il procure des biens de consommation aux populations. Sans révéler des chiffres, l’administrateur municipal de Lubango a confirmé l’augmentation de la production des agriculteurs de la commune de Hoque, à la périphérie de Lubango. Le responsable a déclaré : «Aujourd’hui, nous avons vu les agriculteurs capables de produire des tonnes de produits agricoles à cause de l’encouragement du Papagro et c’est dans cette perspective que l’administration municipale de Lubango continuera à travailler afin d’obtenir plus d’espace pour plus d’Agro-Mercas ». A noter que depuis le début de ce programme à Huila, en novembre 2013 jusqu’en avril dernier, les agriculteurs de la commune de Hoque ont vendu 189 tonnes de produits à Papagro, estimés à 13,754 millions de kwanzas.
 
BAI, désignée «Meilleure banque d’Angola»
28-07-2014
Pour la 3ème fois consécutive, la Banque angolaise d’investissement (BAI) est désignée «Meilleure banque en Angola», suivant le classement Euromoney. Le Prix 2014 lui a été décerné récemment à Londres, par notre confrère qui évalue la performance économique des établissements du monde entier, lors de la cérémonie de remise des «Prix d’excellence 2014» organisée chaque année. Pour les organisateurs, ce trophée vient sanctionner la résilience de BAI à la crise. En effet, Euromoney a assuré que dans le contexte du système financier national, la BAI a résisté à la tempête et mérite cette distinction en Angola.
 
Angola : Ouverture de nouvelles agences BPC
27-07-2014
Sidónio Paim, directeur régional de la Banque d’épargne et de crédit (BPC), a révélé l’ouverture très prochaine de nouvelles agences dans les municipalités de Caimbambo et Ganda, dans la province de Benguela. De nouveaux points de vente pour répondre aux besoins des clients. L’agence de Caimbambo est déjà achevée, tandis que celle de Ganda est en cours de finalisation. Pour ce responsable, avec cette expansion, la BPC vise à satisfaire les clients et à améliorer la prestation de leurs services, en multipliant l’implantation de plusieurs agences dans les régions.
 
Lancement des travaux du complexe industriel de Porto Amboim
02-07-2014
Bernarda Martins, ministre angolaise de l’Industrie, a procédé, jeudi dernier, à la pose de la première pierre pour la construction du complexe industriel du centre de développement de petites industries de transformation à Porto Amboim, province de Cuanza Sul. Situé à 25 km au nord de la ville de Porto Amboim, le complexe possède 1 050 ha et aura une zone verte de protection permanente, un espace pour les petites et moyennes industries, le commerce et les services… Les autorités ont garanti tout le soutien institutionnel pour la réussite de ce projet exécuté par le gouvernement provincial. De leur avis, tout sera mis en place pour l’achèvement des travaux du pôle de développement de Porto Amboim.
 
Dos Santos, en visite officielle au Brésil
01-07-2014
Le président angolais, José Eduardo Dos Santos, accompagné de son épouse, Ana Paula Dos Santos, et de plusieurs ministres, a effectué la semaine dernière une visite officielle au Brésil, à l’invitation de son homologue, Dilma Rousseff. Au menu, la coopération technique du programme bilatéral, la promotion des investissements, ainsi que les questions d’intérêt régional et international. Rappelons qu’en vertu de l’accord de partenariat stratégique, signé lors de la visite du président angolais au Brésil en 2010, les deux pays ont des relations de coopération dynamique et diversifiée. Les échanges commerciaux entre 2009-2013 ont d’ailleurs connu une hausse de 36%, allant de 1,5 à 1,9 milliard de $, plaçant le Brésil au rang de 4ème partenaire commercial de l’Angola, en 2013.
 
Appel aux banques pour soutenir le secteur primaire angolais
18-06-2014
Compte tenu des capacités de production et des potentialités agricoles de la province de Benguela, Afonso Pedro Canga, ministre angolais de l’Agriculture et du développement rural, en visite dans les exploitations de Perestrelo, de Felisberto, de Victorino Marques, de l’entrepôt agricole, ainsi que des futures installations de l’usine de tomate, d’une capacité de production de 50 tonnes par jour, a lancé un appel, la semaine dernière, aux banques pour prêter aux agriculteurs de la commune de Dombe-Grande, située dans la municipalité de Baia Farta. Pour atténuer la frilosité et la méfiance des banques, le ministre de tutelle a conseillé aux exploitants agricoles d’organiser des visites de terrain, avec les banques créditrices. Il a annoncé l’ouverture prochaine d’un bureau d’appui technique, au siège de la commune.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 546