Accès abonné :              
Angola
Angola : Salon international de l’industrie à Luanda
17-12-2014
Afin de valoriser tout produit fabriqué en Angola, le 1er Salon industriel d’Angola, baptisé «Expo-industrie», s’est tenu pendant deux jours du 20 au 21 novembre à Luanda. Entre autres objectifs avoués, il s’agissait de promouvoir l’industrie angolaise de transformation, par l’exhibition de ses potentialités et de ses produits, et faire connaître au pays et surtout au monde les produits fabriqués en Angola. À noter que la manifestation sera ponctuée d’une séance plénière, et de workshops, au cours desquels seront débattus plusieurs thèmes sur le «Salon de l’industrie nationale», «Valoriser ce qui est fabriqué en Angola», «Diagnostic de la situation actuelle de l’Industrie angolaise», «Le Rôle institutionnel du Gouvernement dans l’appui aux Entreprises industrielles » et le «Financement de l’Activité industrielle».
 
Angola : Gros investissements à Port-Amboin
16-12-2014
Augusto Tomas, ministre angolais des Transports, a présenté le projet de construction du port commercial de la ville d’Amboin. Il a en outre considéré que le futur port est un défi pour l’Exécutif de créer les infrastructures qui permettront d’effectuer les transactions commerciales et entrer en compétitivité avec les autres ports angolais, notamment ceux de Luanda, Cabinda, Lobito et de Namibe. Aussi, une telle infrastructure rendra des services d’appui aux provinces limitrophes, ainsi qu’aux pays de la région de la SADC (Communauté des États d’Afrique australe). À noter que les travaux de construction sont confiés à la société SPAL, LDA en partenariat avec la Sonangol et le groupe Sogester, concepteur du projet.
 
Participation angolaise à la 26ème Conférence du Protocole de Montréal
16-12-2014
Syanga Abilio, secrétaire d’État en charge de Nouvelles technologie et qualité environnementale du ministère angolais de l’Environnement, a représenté son pays à la 26ème Conférence des parties du Protocole de Montréal, ouverte la semaine dernière à Paris, en France. Au nom de son pays, il a présenté les actions envisagées et entreprises pour réduire et éliminer les gaz à effet de serre. Pour rappel, l’Angola, qui a ratifié ce Protocole le 17 mai 2000, déploie des efforts pour réduire l’importance des substances qui endommagent la couche d’ozone, souligne-t-on du côté du département angolais de tutelle.
 
La raffinerie de pétrole de Lobito pour une substitution aux importations
10-12-2014
Actuellement, l’Angola dépense annuellement environ 5 milliards de $ pour l’importation de 70% de dérivés du pétrole, pour ses besoins internes, notamment en carburants. Pour inverser cette tendance, le pays s’attelle à la construction de raffineries de pétrole. Ainsi, dans la province de Benguela, il est prévu la construction d’une raffinerie à Lobito. A terme, elle produira 200 000 barils de pétrole par jour, soit 10 millions de tonnes de dérivés de pétrole par an. Confirmation de Botelho de Vasconcelos, ministre angolais du Pétrole, qui en compagnie de André Raphael Loemba, son homologue congolais des Hydrocarbures, de responsables du projet Sonaref (Raffinerie de Lobito), a effectué une visite sur le chantier pour s’enquérir de l’avancement des travaux.
 
500 milliards de $ pour le ferroviaire angolais
10-12-2014
Afin de densifier le réseau ferroviaire en Angola qui à terme va renforcer le secteur économique du pays, Julio Joaquim, directeur général de l’Institut national de chemins de fer, a estimé à environ 500 milliards de $ l’acquisition de 100 nouvelles locomotives et divers équipements annexes. Il trouve que c’est d’autant plus plausible qu’existe un cadre juridique, qui prévoit la création de partenariats public-privé qui, fondamentalement établi un modèle de coopération et de gouvernance, partage des risques entre les secteurs public et privé dans le domaine de financement. Ce responsable fonde son optimisme quant au développement du secteur aux chantiers, tels que la construction du chemin de fer reliant la baie de Luanda (centreville) au nouvel aéroport international de Viana, la construction du réseau ferroviaire Uige-Zaire...
 
Le Trophée Cacanda 2014 à Endiama
08-12-2014
L’entreprise nationale de diamants d’Angola, Endiama, a remporté le Trophée dans la catégorie géologie et mines, face à 10 concurrents, lors de la 4ème édition de l’Expo-Cacanda organisée à Lunda Norte. Les responsables ont assuré qu’il s’agit du second succès de cette entreprise diamantifère en moins de 7 jours, après celui remporté à la FIMA (Foire internationale de mines) organisée à Luanda. Dans les catégories Commerce et Construction civiles, ce sont les entreprises angolaises et chinoises respectivement Muvuma World et Sinomach, qui ont été récompensées, tandis que la BPC et Movicel ont reçu les Prix dans les catégories Banque et Communication.
 
Angola : Prêts de 12 milliards de kwanzas aux agriculteurs en 2015
04-12-2014
Le gouvernement angolais, qui ambitionne de réaliser une croissance de 12% lors de la prochaine saison agricole, a injecté 12 milliards de kwanzas, environ 120 millions de dollars, dans le système bancaire sous forme de prêts destinés aux agriculteurs pour l’année 2015. Le ministre des Finances, Armando Manuel, a fait savoir que le gouvernement a opté pour cette mesure dans le but de stimuler les activités agricoles dans le pays malgré la sécheresse qui a réduit la capacité d’un grand nombre de bénéficiaires de crédit à rembourser leurs prêts cette année. Le budget de l’État pour 2015 a approuvé lors d’une session plénière de l’Assemblée nationale des dispositions pour des revenus de 41 billions de kwanzas, environ 41 milliards de dollars, et des dépenses de 5,2 trillions de kwanzas, environ 52 milliards de dollars.
 
Organisation du 1er Colloque sur la gestion des frontières par la douane angolaise
03-12-2014
Le premier Workshop sur la «Gestion coordonnée des frontières» a été organisé par le Service national des Douanes (SNA), mercredi 19 novembre à Luanda. Un Atelier qui visait à transmettre les objectifs de la gestion coordonnée, le rôle et la responsabilité des différentes institutions qui s’occupent des frontières, les méthodes d’actions conjointes, ainsi que les opérations réalisées avec les pays voisins, ont noté des responsables du ministère angolais des Finances. Ces derniers ont soutenu qu’en dépit des divers services dans les frontières comme services de police, de migration, de douanes… les institutions en charge de la gestion des frontières possèdent des bases de travail différentes, pouvant constituer une dispersion d’efforts et devenir des barrières pour le commerce, d’où la nécessité d’une coordination des activités frontalières...
 
De la préservation de la culture angolaise
02-12-2014
À l’occasion de sa présentation de condoléances, suite au décès du nationaliste angolais Afonso Van- Dunem, alias «Mbinda», à l’âge de 73 ans, ex-secrétaire du Bureau politique du Comité central du MPLA, parti au pouvoir en Angola, Rosa Cruz e Silva, ministre angolaise de la Culture, a souligné samedi, à Luanda, son rôle dans la préservation et la diffusion de l’identité culturelle angolaise. Elle a lors magnifié les actions menées par la Fondation Sagrada Esperança, dont il était le président du conseil d’administration. La ministre de la Culture, qui n’a pas tari d’éloges sur lui, a ajouté que le nationaliste «Mbinda» était un homme reconnu d’une valeur politique nationale et internationale.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 574