Accès abonné :              
Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTFace à l'internationalisation de la filière, l'usine Renault-Algérie sera-t-elle rentable ?
PIED DE LETTRETourisme L'alternative locale
RELATIONS INTERNATIONALESLibye États-Unis, France, Italie, Allemagne et Royaume-Uni condamnent la violence
DOSSIERTourisme en danger, entre menaces terroristes et Ebola
Entreprises et MarchésÉGYPTE Promotion du tourisme
Entreprises et MarchésL'OCDE planche sur l'accès des PME aux financements
Entreprises et MarchésADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Le Prix des Nations unies décerné à la Tunisie
Entreprises et MarchésExxon et Anadarko dans les eaux profondes du Golfe de Guinée
Entreprises et MarchésRebranding Africa Forum mise sur l'Afrique émergente
Entreprises et MarchésMAROC Benkirane pose ses conditions aux patrons
Entreprises et MarchésCAMEROUN Necotrans en course pour la gestion du terminal portuaire de Kribi
Entreprises et MarchésAFRIQUE CENTRALE ET DE L'OUEST Les ports en quête d'une meilleure compétitivité
Entreprises et MarchésAREVA Luc Oursel jette l'éponge
Entreprises et MarchésAFRICA AGRI FORUM 2014 L'impérative révolution verte
Banque - AssurancesNIGER La Bagri engrange un total bilan de plus de 33 Mrds de f CFA
Banque - AssurancesCAMEROUN Le marché des assurances en pleine expansion
Banque - AssurancesMOHAMMED VI «L'Afrique a plus besoin de partenariats gagnant-gagnant plutôt que d'assistance»
Banque - AssurancesAlassane Ouattara et Macky Sall rejettent l'afro-pessimisme
Banque - AssurancesLe développement de l'Afrique, débattu à Marrakech
FocusHuman Rights Watch cible des acteurs au Mali
Politique - EconomieEGYPTE Moody's relève la perspective de la note de «négative» à «stable»
Politique - EconomieL'Uemoa débloque 1,5 million de dollars pour contrer Ebola
Politique - EconomieEGYPTE Le taux de croissance pour les 3 premiers trimestres 2014 s'élève à 2,2%
Politique - EconomieL'Afrique centrale face aux enjeux énergétiques
La BMCE Bank vire au vert Version imprimable
29-06-2011

La BMCE Bank devient la première banque au Maroc et dans la région Moyen-Orient/Afrique du Nord à être certifiée ISO 14001 pour l’environnement. Détails.

BMCE Bank a obtenu la certification ISO 14001 pour l’environnement, devenant ainsi « la première banque de la zone MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) » à recevoir une telle distinction. Selon le communiqué de la banque daté du lundi 20 juin, cette certification a été attribuée par le Bureau Veritas Certification, avec un score de zéro non-conformité. « Cette démarche de certification internationale s’inscrit dans le cadre de l’engagement résolu de BMCE Bank en faveur du développement durable, souligné dès sa privatisation par son président Othman Benjelloun à travers maintes actions menées au sein du groupe bancaire, et plus spécifiquement par la Fondation BMCE Bank pour l’éducation et l’environnement », lit-on dans le communiqué.

La certification ISO 14001 consacre la mobilisation de l’ensemble des collaborateurs, au sein du réseau et des entités centrales de BMCE Bank, pour la mise en place d’un système de management environnemental (SME) et l’appropriation, par chacun, d’une démarche de développement durable et d’écogestes.

« Cette démarche de certification internationale s’inscrit dans le cadre de l’engagement résolu de BMCE Bank en faveur du développement durable. »

Le SME, autant un système de gestion qu’une organisation, est construit pour assurer la maîtrise des impacts significatifs de la banque sur l’environnement, qu’ils soient directs ou indirects.

 

Les impacts directs et indirects

Les impacts directs sont liés au fonctionnement courant de l’institution : la consommation en eau, électricité et papier, les rejets en déchets, gaz (transport), bruits (chantiers et installations techniques), odeurs (locaux techniques et chantiers), ainsi que les situations accidentelles (déversement de produits chimiques, incendies, etc.). Concernant les impacts indirects, l’enjeu est de sensibiliser la clientèle par rapport aux impacts potentiellement préjudiciables sur les plans social et environnemental des projets et autres activités qu’elle mène, en lui proposant un accompagnement personnalisé tel que des plans de réduction d’impacts dans leurs aspects tant sociaux (conformité à la réglementation du travail, etc.) qu’environnementaux (efficacité énergétique, pollution, etc.).

 

Cette démarche revêt, pareillement, une dimension business par l’introduction d’une activité de financement vert destiné aux projets liés à l’efficacité énergétique, dans le contexte national de développement volontariste des énergies renouvelables.

En 2000, BMCE Bank avait, d’ores et déjà, été la première banque africaine à signer la Déclaration des institutions financières sur l’environnement et le développement durable du Programme des Nations Unies pour l’environnement, UNEP-FI. Plus récemment, en 2010, elle est devenue la première banque de la région du Maghreb à adhérer aux Principes de l’Equateur, un ensemble de critères volontaires pour la gestion des risques sociaux et environnementaux dans le cadre du financement de projets. L’adoption de cette norme internationale ISO 14001 est le prolongement d’un système de gestion sociale et environnementale (SEMS) mis en place aux termes d’un partenariat scellé en 2008 entre BMCE Bank et l’IFC-groupe Banque mondiale.

MC

 
Suivant >