Accès abonné :              
Journal en ligne - []
GREEN BUSINESSLe Bénin s'engage dans l'énergie verte
COIN DE L\'EXPERT Les 8 raisons de la baisse du cours des hydrocarbures, quels impacts sur les pays...
ZOOMAlgérie Pour un partenariat industriel win-win avec la France
DÉCOUVERTERacisme Lettre «poignante» d'une étudiante «africaine» aux Tunisiens
PIED DE LETTREL'emploi à portée de main
RELATIONS INTERNATIONALESCorne de l'Afrique et Yémen Réunion du Comité régional sur les migrations composites
DOSSIERBurundi Qui est Pierre Nkurunziza ?
DOSSIERBurundi La relance au point mort
Entreprises et MarchésMAROC TELECOM Une croissance de 11,5% du chiffre d'affaires des filiales africaines
Entreprises et MarchésMAROC-SONASID Les résultats semestriels font état d'un redressement
Entreprises et MarchésGUINÉE-PORT DE CONAKRY Bolloré veut la gestion exclusive du trafic
Entreprises et MarchésLeaders africains de demain
Banque - AssurancesBERD Promesses de financements à la Tunisie en 2015
Banque - AssurancesCONGO Une foire pour promouvoir les banques et les assurances
Banque - AssurancesCAMEROUN Premiers financements de la Banque des PME
Banque - AssurancesGABON Soutien de l'AFD aux entreprises
BoursesSÉNÉGAL Fonsis mobilise 12 milliards de f CFA
BoursesLe Trésor public va émettre un emprunt obligataire de 55 milliards de f CFA
Politique - EconomieTUNISIE Nette victoire de Nidaa Tounes aux législatives
Politique - EconomieDOING BUSINESS 2015 L'Afrique subsaharienne s'en sort bien
Politique - EconomieZAMBIE Soutien de l'OIM au Service pénitentiaire
Politique - EconomieRÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Réouverture d'écoles à Bangui
Politique - EconomieZAMBIE Nouvelle coupure de billet de 50 kwachas
Politique - EconomieEGYPTE Appel de HRW aux autorités
Politique - Economiede fonds expérimentés font défaut.
Politique - EconomieCAPITAL-INVESTISSEMENT Un créateur de croissance, mais pas pour l'Afrique
Politique - EconomieFMI La croissance dans la région MENA sera en légère hausse, à 2,6%en 2014
Politique - EconomieBURKINA FASO Compaoré lâche enfin le pouvoir
Politique - EconomieZAMBIE Disparition du président Michael Sata
Nigeria : phase II de la consolidation bancaire Version imprimable
04-05-2011

Sauvée d’une faillite par la Banque centrale du Nigeria (BCN), en même temps que huit autres établissements, en 2009, Intercontinental Bank est engagée depuis fin mars dans un processus de fusion avec Access Bank Plc.

03_Access_Bank_Nigeria.jpg

Quelques fuites précisent qu’il « s’agit en réalité d’une absorption d’Intercontinental Bank par Access Bank Plc ».

Access Bank Plc et Intercontinental Bank viennent d’entamer un processus de fusion. L’information de ce mariage consensuel a été donnée, il y a quelques semaines de cela, par les directions générales des deux établissements bancaires. Sur le format de l’opération et les articulations financières, c’est le black out total. Tout au moins sait-on qu’un protocole d’accord précisant les objectifs de l’opération a été signé par les deux parties. Mais quelques fuites précisent qu’il « s’agit en réalité d’une absorption d’Intercontinental Bank, – astreinte à une recapitalisation par les autorités bancaires au plus tard à fin juin 2011 –, par Access Bank Plc ».

 

Un couplage des activités

La transaction surveillée par la BCN devra se solder par « la constitution d’un établissement bancaire de très grande envergure à l’échelle du continent africain », fait note un responsable du secteur bancaire nigérian. Aigboje Aig Imoukhede, le directeur général d’Access Bank insiste sur « le potentiel important de synergies et la complémentarité des services fournis par les deux établissements ». En effet, l’opération permettra un couplage des activités de banque de détail d’Intercontinental Bank avec celles de banque commerciale et d’affaires d’Access Bank. A l’échelle de l’industrie bancaire nigériane, cette transaction, précédée quelques jours plus tôt de l’annonce par Union Bank d’un accord avec un consortium d’investisseurs amené par la société de capital investissement African Capital Alliance pour 750 millions de dollars, consacre l’effectivité de la phase 2 de la consolidation du secteur bancaire nigérian prescrite par la BCN version Sanusi Lamido Sanusi en 2009, lorsqu’il a fallu l’intervention énergique de l’institution d’émission monétaire nigériane pour éviter à neuf établissements bancaire de mettre la clé sous le paillasson.

La deadline de juin 2011 pour la recapitalisation valant pour toutes les sauvées du naufrage par des appuis financiers conséquents de la BCN, il y a lieu de s’attendre à ce que les autres banques, notamment Finbank, Oceanic Bank International, Bank PHB… fassent état de leur mariage avec des établissements en bien meilleure santé qu’elles. Celui en préparation entre Oceanic Bank International et la First Bank of Nigeria vient de tourner court (voir Les Afriques N° 159).

Mais du côté d’Access Bank et d’Intercontinental Bank, on assure que « le rapprochement par fusion en cours ne peut que réussir eu égard à la grande complémentarité des activités de nos établissements et à notre volonté, de part et d’autre, de mettre à la disposition de l’économie nigériane et sous régionale, une banque de très grand standing ». Wait and see comme on dirait du côté de Lagos.

 

Louis S. Amédé, Abidjan

 
< Précédent   Suivant >