Accès abonné :              
Journal en ligne - []
PIED DE LETTREPréalables au libre-échange
DOSSIERMehdi Jomâa, le pragmatique
Entreprises et MarchésL'Égypte ambitionne d'attirer 12 millions de touristes, d'ici à fin 2014
Entreprises et MarchésEGYPTAIR Un chiffre d'affaires en augmentation de 21%durant le premier trimestre 2014
Entreprises et MarchésCAMEROUN Des entreprises en course pour la notation financière
Entreprises et MarchésDOING BUSINESS Le climat des affaires s'améliore en Afrique
Entreprises et MarchésMARRAKECH Joe Biden, Alpha Condé et Ali Bongo au GES Maroc
Banque - AssurancesLa Boad a financé 700 projets dans la zone Uemoa
BoursesTUNISIE Création d'un fonds d'investissement destiné aux secteurs hôtelier et touristique
BoursesLIBREVILLE Le décollage en pointillés de la Bourse régionale
BoursesLa Douala Stock Exchange en quête de vitalité
BoursesTUNISIE La BVMT, un marché financier fortement influencé par la vie politique
BoursesPME Des instruments ad hoc pour des besoins spécifiques
BoursesBOURSES AFRICAINES A la recherche de liquidités
BoursesUne efficiente contribution
FocusBurkina Faso L'énigme Gilbert Djendéré
FocusL'épreuve ultime de l'après-Compaoré
FocusValse de limogeages des DG de Sonabel, Sonabhy, à qui le tour ?
FocusBurkina Faso Le lieutenantcolonel Isaac Zida, nouveau sherpa de la primature
FocusBurkina Faso Le diplomate Michel Kafando désigné nouveau président intérimaire
Politique - EconomieRÉVOLTE AU BURKINA FASO Vers un Printemps africain ?
Politique - EconomieMARZOUKI «Ne pas voter pour le retour de l'ancien régime»
Politique - Economie EGYPTE La BERD lance une ligne de crédit de 30 millions de dollars pour l'appui...
Politique - EconomieTUNISIE Le taux d'inflation à 5,4%(INS)
Politique - EconomieOMD Les Pays d'Afrique centrale en ballottage défavorable
Politique - EconomieTUNISIE Une croissance du PIB en deçà de 2,5%
Nigeria : phase II de la consolidation bancaire Version imprimable
04-05-2011

Sauvée d’une faillite par la Banque centrale du Nigeria (BCN), en même temps que huit autres établissements, en 2009, Intercontinental Bank est engagée depuis fin mars dans un processus de fusion avec Access Bank Plc.

03_Access_Bank_Nigeria.jpg

Quelques fuites précisent qu’il « s’agit en réalité d’une absorption d’Intercontinental Bank par Access Bank Plc ».

Access Bank Plc et Intercontinental Bank viennent d’entamer un processus de fusion. L’information de ce mariage consensuel a été donnée, il y a quelques semaines de cela, par les directions générales des deux établissements bancaires. Sur le format de l’opération et les articulations financières, c’est le black out total. Tout au moins sait-on qu’un protocole d’accord précisant les objectifs de l’opération a été signé par les deux parties. Mais quelques fuites précisent qu’il « s’agit en réalité d’une absorption d’Intercontinental Bank, – astreinte à une recapitalisation par les autorités bancaires au plus tard à fin juin 2011 –, par Access Bank Plc ».

 

Un couplage des activités

La transaction surveillée par la BCN devra se solder par « la constitution d’un établissement bancaire de très grande envergure à l’échelle du continent africain », fait note un responsable du secteur bancaire nigérian. Aigboje Aig Imoukhede, le directeur général d’Access Bank insiste sur « le potentiel important de synergies et la complémentarité des services fournis par les deux établissements ». En effet, l’opération permettra un couplage des activités de banque de détail d’Intercontinental Bank avec celles de banque commerciale et d’affaires d’Access Bank. A l’échelle de l’industrie bancaire nigériane, cette transaction, précédée quelques jours plus tôt de l’annonce par Union Bank d’un accord avec un consortium d’investisseurs amené par la société de capital investissement African Capital Alliance pour 750 millions de dollars, consacre l’effectivité de la phase 2 de la consolidation du secteur bancaire nigérian prescrite par la BCN version Sanusi Lamido Sanusi en 2009, lorsqu’il a fallu l’intervention énergique de l’institution d’émission monétaire nigériane pour éviter à neuf établissements bancaire de mettre la clé sous le paillasson.

La deadline de juin 2011 pour la recapitalisation valant pour toutes les sauvées du naufrage par des appuis financiers conséquents de la BCN, il y a lieu de s’attendre à ce que les autres banques, notamment Finbank, Oceanic Bank International, Bank PHB… fassent état de leur mariage avec des établissements en bien meilleure santé qu’elles. Celui en préparation entre Oceanic Bank International et la First Bank of Nigeria vient de tourner court (voir Les Afriques N° 159).

Mais du côté d’Access Bank et d’Intercontinental Bank, on assure que « le rapprochement par fusion en cours ne peut que réussir eu égard à la grande complémentarité des activités de nos établissements et à notre volonté, de part et d’autre, de mettre à la disposition de l’économie nigériane et sous régionale, une banque de très grand standing ». Wait and see comme on dirait du côté de Lagos.

 

Louis S. Amédé, Abidjan

 
< Précédent   Suivant >