Accès abonné :              

africa-ma.jpg
Journal en ligne - []
PIED DE LETTREJusqu'à quand ?
DOSSIERRAM Poursuite des dessertes sur le continent
DOSSIERSénégal Plus aucun cas de fièvre Ebola
DOSSIERBanque mondiale Déblocage de 105 M de $
DOSSIERUE Aide de 5 millions d'euros pour une nouvelle mission de l'UA
DOSSIERWashington L'aide à 250 millions de dollars
DOSSIERRisques extrêmes Pourquoi les investisseurs devraient s'inquiéter d'Ebola
DOSSIERBAD Ebola entraînera une baisse de 1 à 1,5% du PIB en Afrique de l'Ouest
DOSSIEREbola Peur dans la sousrégion Afrique de l'Ouest
DOSSIEREbola «L'existence du Libéria est gravement menacée»
DOSSIEREbola Danger pour l'économie
Entreprises et MarchésFORUM MAROC-GUINÉE Signature de 3 conventions sectorielles
Entreprises et MarchésGUINÉE-AFFAIRE SIMANDOU Benny Steinmetz Group porte plainte contre l'Etat
Entreprises et MarchésGabon Airlines à la quête de 6,9 Mrds f CFA
Entreprises et MarchésPRIX MO IBRAHIM Un indice pour évaluer la bonne gouvernance en Afrique
Entreprises et MarchésAFRIQUE DE L'OUEST Plaidoyer pour la taxation du prix du tabac à 70%
Entreprises et MarchésCAMEROUN Normalisation des activités au port de Douala
Entreprises et MarchésUEMOA Bling-bling à Dubai
Banque - AssurancesBOA-BURKINA Augmentation du capital
Banque - AssurancesAFRIQUE CENTRALE Mise en place d'un Comité de stabilité financière
Banque - AssurancesCIH BANK Aquisition de 10% d'Atlanta
Banque - AssurancesBPCE remet le cap sur l'Afrique
Banque - AssurancesMICROASSURANCE Pour un déploiement en Afrique centrale et de l'Ouest
Banque - AssurancesSÉNÉGAL ICB dans le giron de First Bank of Nigeria
Banque - AssurancesMAROC BCP réalise des résultats en hausse au premier semestre 2014
Economie - PolitiqueImbroglio politico-judiciaire à Niamey
Politique - EconomieUS AFRICA BUSINESS FORUM Obama attendu à Marrakech en novembre
Politique - EconomieTHIERRY TANOH Adoubé secrétaire général adjoint
Politique - EconomieRCA La Minusca entre en lice
Politique - EconomieDRAME EN MÉDITERRANÉE Noyade provoquée, 500 morts
Nigeria : phase II de la consolidation bancaire Version imprimable
04-05-2011

Sauvée d’une faillite par la Banque centrale du Nigeria (BCN), en même temps que huit autres établissements, en 2009, Intercontinental Bank est engagée depuis fin mars dans un processus de fusion avec Access Bank Plc.

03_Access_Bank_Nigeria.jpg

Quelques fuites précisent qu’il « s’agit en réalité d’une absorption d’Intercontinental Bank par Access Bank Plc ».

Access Bank Plc et Intercontinental Bank viennent d’entamer un processus de fusion. L’information de ce mariage consensuel a été donnée, il y a quelques semaines de cela, par les directions générales des deux établissements bancaires. Sur le format de l’opération et les articulations financières, c’est le black out total. Tout au moins sait-on qu’un protocole d’accord précisant les objectifs de l’opération a été signé par les deux parties. Mais quelques fuites précisent qu’il « s’agit en réalité d’une absorption d’Intercontinental Bank, – astreinte à une recapitalisation par les autorités bancaires au plus tard à fin juin 2011 –, par Access Bank Plc ».

 

Un couplage des activités

La transaction surveillée par la BCN devra se solder par « la constitution d’un établissement bancaire de très grande envergure à l’échelle du continent africain », fait note un responsable du secteur bancaire nigérian. Aigboje Aig Imoukhede, le directeur général d’Access Bank insiste sur « le potentiel important de synergies et la complémentarité des services fournis par les deux établissements ». En effet, l’opération permettra un couplage des activités de banque de détail d’Intercontinental Bank avec celles de banque commerciale et d’affaires d’Access Bank. A l’échelle de l’industrie bancaire nigériane, cette transaction, précédée quelques jours plus tôt de l’annonce par Union Bank d’un accord avec un consortium d’investisseurs amené par la société de capital investissement African Capital Alliance pour 750 millions de dollars, consacre l’effectivité de la phase 2 de la consolidation du secteur bancaire nigérian prescrite par la BCN version Sanusi Lamido Sanusi en 2009, lorsqu’il a fallu l’intervention énergique de l’institution d’émission monétaire nigériane pour éviter à neuf établissements bancaire de mettre la clé sous le paillasson.

La deadline de juin 2011 pour la recapitalisation valant pour toutes les sauvées du naufrage par des appuis financiers conséquents de la BCN, il y a lieu de s’attendre à ce que les autres banques, notamment Finbank, Oceanic Bank International, Bank PHB… fassent état de leur mariage avec des établissements en bien meilleure santé qu’elles. Celui en préparation entre Oceanic Bank International et la First Bank of Nigeria vient de tourner court (voir Les Afriques N° 159).

Mais du côté d’Access Bank et d’Intercontinental Bank, on assure que « le rapprochement par fusion en cours ne peut que réussir eu égard à la grande complémentarité des activités de nos établissements et à notre volonté, de part et d’autre, de mettre à la disposition de l’économie nigériane et sous régionale, une banque de très grand standing ». Wait and see comme on dirait du côté de Lagos.

 

Louis S. Amédé, Abidjan

 
< Précédent   Suivant >