Accès abonné :              
Journal en ligne - [n°83 du 9 au 15 juillet 2009 ]
EditorialLe dollar empêche tout le monde de dormir
ActualitéAl Jazira Sports met ART sur la défensive
Actualité« Progrès considérables » du commerce intra-africain (mais peut mieux faire)
ActualitéValeurs africaines
ActualitéLes chiffres de la semaine
En bref par section et paysEn bref - Finance
En bref par section et paysEn bref - Entreprises et Marchés
En bref par section et paysEn bref - Economie et Politique
Banques et AssurancesL'après crise a déjà commencé dans les banques
Banques et AssurancesBIDC : 61 millions de dollars de bénéfice
Banques et AssurancesL'USAID lance l'African diaspora marketplace
Banques et AssurancesNouvelle offensive de Wafa Assurance dans l'assurance automobile
Banques et AssurancesBCP : une prise de contrôle qui hypothèque l'avenir
BoursesRevirement spectaculaire sur la Bourse de Maurice
BoursesLe Douala stock exchange persiste et signe
BoursesLes tendances des grosses capitalisations boursières africaines
BoursesCasablanca : les programmes de rachat faussent-ils le marché ?
BoursesLes fonds avec Morningstar
Produits de baseCombien vaut le sous-sol de la Tunisie ?
Produits de baseDes pylônes algériens à moindre coût
Industrie et servicesMécanisme de développement propre : le rôle du FABER
Industrie et servicesL'Ile Maurice s'oriente vers un tourisme vert
Industrie et servicesREDD : une manne financière pour l'Afrique
Industrie et services10 millions d'euros par an et 5500 emplois en Tanzanie
Industrie et servicesFonds vautours : plus de 7 milliards de dollars déjà payés
Industrie et servicesTunisie : un millier d'entreprises se sont internationalisées
Industrie et servicesPrivatisation de la Sotelma : friture sur la ligne
Industrie et servicesEn difficulté, Emaar renonce à ses projets en Algérie
Gestion publiqueLa monnaie Afro, une option réaliste ?
Gestion publiqueCEDEAO : l'éco repoussé à 2014
Economie - PolitiqueRenault Algérie souhaiterait être entendu sur « l'effet rétroactif »
Economie - Politique40 ans après, la route transsaharienne est toujours à la peine
Médias - réfléxionLa revue de presse africaine de Londres
Médias - réfléxionLondres : le sommet mondial du leadership 2009
InternationalObama à Moscou chez un ours russe aux aguets
InternationalLe Niger face à « l'impulsion irrésistible » de Mamadou Tandja
InternationalVerbatim
L\'africain de la semaineHédi Djilani, le cœur battant du « miracle » économique tunisien
Nouvelle offensive de Wafa Assurance dans l’assurance automobile Version imprimable
08-07-2009

Deux nouveaux produits d’assurance automobile spécialisés offrent aux acquéreurs de véhicules neufs la possibilité de souscrire à la garantie dommage aux véhicules sans franchise.

Le leader du marché marocain de l’assurance (4,15 milliards de dirhams de primes émises, 21, 9% de parts de marché) poursuit sur sa politique d’innovation, qui l’a hissé en tête de la branche assurance automobile. Après les packs services d’assistance intégrés, le call center assistance, les garages agrées, la compagnie a anticipé les besoins de ses clients en mettant sur le marché des offres dédiées à des segments spécifiques : le Fam Oto, dédié aux conductrices, le Wafa Oto Al Mouadaf, conçu spécialement pour les fonctionnaires et employés des collectivités locales et le Pack bon conducteur, qui récompense les assurés fidèles n’ayant pas enregistré de sinistres responsables depuis deux ans. Pour améliorer la relation client, le groupe approfondit ses offres avec deux nouveaux produits spécialisés : il s’agit du Wafa Oto WW destiné aux acquéreurs de véhicules neufs et le Wafa Oto Salarié, dédié aux salariés et collaborateurs des entreprises privées. Cette offre, qui repose sur une tarification compétitive, permet à l’assureur de bénéficier de 100% de mobilité : en cas d’immobilisation du véhicule du salarié, il a la possibilité de disposer d’un véhicule de remplacement dans la limite contractuelle et de bénéficier au-delà d’un forfait quotidien lui permettant de faire face à ses frais de déplacement. Le pack Oto WW a pour cible tous les acquéreurs de véhicules de toutes catégories socioprofessionnelles. Outre un avantage tarifaire majeur, la compagnie donne la possibilité de souscrire à la garantie dommage aux véhicules sans franchise. Presque une révolution dans le marché marocain de l’assurance automobile.

A.W.

 
< Précédent   Suivant >