Accès abonné :              
Journal en ligne - []
GREEN BUSINESSLe Bénin s'engage dans l'énergie verte
COIN DE L\'EXPERT Les 8 raisons de la baisse du cours des hydrocarbures, quels impacts sur les pays...
ZOOMAlgérie Pour un partenariat industriel win-win avec la France
DÉCOUVERTERacisme Lettre «poignante» d'une étudiante «africaine» aux Tunisiens
PIED DE LETTREL'emploi à portée de main
RELATIONS INTERNATIONALESCorne de l'Afrique et Yémen Réunion du Comité régional sur les migrations composites
DOSSIERBurundi Qui est Pierre Nkurunziza ?
DOSSIERBurundi La relance au point mort
Entreprises et MarchésMAROC TELECOM Une croissance de 11,5% du chiffre d'affaires des filiales africaines
Entreprises et MarchésMAROC-SONASID Les résultats semestriels font état d'un redressement
Entreprises et MarchésGUINÉE-PORT DE CONAKRY Bolloré veut la gestion exclusive du trafic
Entreprises et MarchésLeaders africains de demain
Banque - AssurancesBERD Promesses de financements à la Tunisie en 2015
Banque - AssurancesCONGO Une foire pour promouvoir les banques et les assurances
Banque - AssurancesCAMEROUN Premiers financements de la Banque des PME
Banque - AssurancesGABON Soutien de l'AFD aux entreprises
BoursesSÉNÉGAL Fonsis mobilise 12 milliards de f CFA
BoursesLe Trésor public va émettre un emprunt obligataire de 55 milliards de f CFA
Politique - EconomieTUNISIE Nette victoire de Nidaa Tounes aux législatives
Politique - EconomieDOING BUSINESS 2015 L'Afrique subsaharienne s'en sort bien
Politique - EconomieZAMBIE Soutien de l'OIM au Service pénitentiaire
Politique - EconomieRÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Réouverture d'écoles à Bangui
Politique - EconomieZAMBIE Nouvelle coupure de billet de 50 kwachas
Politique - EconomieEGYPTE Appel de HRW aux autorités
Politique - Economiede fonds expérimentés font défaut.
Politique - EconomieCAPITAL-INVESTISSEMENT Un créateur de croissance, mais pas pour l'Afrique
Politique - EconomieFMI La croissance dans la région MENA sera en légère hausse, à 2,6%en 2014
Politique - EconomieBURKINA FASO Compaoré lâche enfin le pouvoir
Politique - EconomieZAMBIE Disparition du président Michael Sata
La première grande offensive de la Bourse de Casablanca au sud du Sahara Version imprimable
30-11-2011

La Bourse de Casablanca a été la grande attraction du premier Forum international sur le financement des petites et moyennes entreprises, organisé à Dakar les 18 et 19 octobre derniers, sur initiative du Ministère sénégalais des mines et des PME.

09_Bourse-de-Casablanca.jpg

La Bourse de Casablanca a dévoilé ses atouts potentiels aux chefs d’entreprises venus visiter le stand mis à leur disposition par les organisateurs du Forum.

C’était une opportunité pour le groupe bancaire Attijariwafa Bank et la Bourse de Casablanca, partenaires de l’événement, de tisser leur toile. Les autorités de la place financière de Casablanca, qui ont pris quartier à l’hôtel Méridien, ont mis les petits plats dans les grands. Grosse opération de prospection en direction des PME de la région ouest-africaine, dont la plupart ne disposent pas d’informations sur la Bourse de Casablanca.

Interrogé par Les Afriques, Karim Haji, directeur général de la Bourse de Casablanca, 3ème place boursière en Afrique derrière le Caire et l’Afrique du Sud, a révélé que la Bourse de Casa peut aider les entreprises de la région ouest-africaine et du centre à se financer. « Notre place boursière est très attractive pour l’introduction en bourse des entreprises africaines et étrangères », a rassuré M. Karim Haji.

« Il y a un énorme potentiel, au Sénégal et dans la région ouest-africaine, à valoriser. Nous sommes en mesure de lever des fonds pour les entreprises en un jour. »

 

Pool de liquidités

La Bourse de Casablanca a dévoilé ses atouts potentiels aux chefs d’entreprises venus visiter le stand mis à leur disposition par les organisateurs du Forum. Selon Karim Haji, la Bourse de Casablanca a réussi, ces quatre dernières années, plusieurs opérations de cotations en bourse d’entreprises dont une dizaine d’entreprises marocaines et l’unique entreprise tunisienne, Ennakl, spécialisée dans l’importation de véhicules. « Nous avons un pool de liquidités dans la région pour capter des ressources longues au profit des entreprises, pour accroître et développer leurs activités », a affirmé Karim Haji.

 

Communiquer

A la question de savoir comment il compte y parvenir, le patron de la place de Casa assène : « Nous devons communiquer davantage sur les possibilités de fonds pour attirer les entreprises de la région, dont les plus attractives sont localisées au Sénégal, au Mali, au Burkina et au Niger. »

La Bourse de Casa, dans sa nouvelle politique d’accompagnement des PME à introduire en bourse, vient de créer un marché de croissance, exclusivement dédié aux entreprises à surface financière moyenne. « Il y a un énorme potentiel, au Sénégal et dans la région ouest-africaine, à valoriser. Nous sommes en mesure de lever des fonds pour les entreprises en un jour », a confirmé Karim Haji. D’après plusieurs chefs de PME séduits par la place de Casa, à l’issue de la communication marocaine, le modèle de la Bourse de Casa doit être suivi dans les pays de la sous-région. Selon le directeur général, la capitalisation boursière se monte à 70 milliards de dollars, avec une disponibilité de liquidités chiffrée à 7 milliards de dollars.

 
Suivant >