Afrique
Angola : 700 millions de dollars de Crédit Suisse pour des projets « stratégiques »
05-06-2018
L’Etat angolais bénéficiera de 700 millions $ de la part de Credit Suisse, a indiqué un communiqué du gouvernement publié dans le journal officiel du pays. Selon les informations relayées par le site d’information Macauhub, ce financement devrait être accordé sous forme d’une ligne de crédit. Sans préciser les secteurs dans lesquels ces fonds seront investis, le gouvernement angolais a indiqué que ce montant devrait servir à développer des projets « stratégiques » dans le pays. Quelques semaines après l’annonce d’une émission d’obligations de 2 milliards $ sur le marché financier, ce nouvel accord confirme la volonté du gouvernement Joao Lourenço (photo) de mobiliser les financements pour lancer ses projets de développement et de diversification des sources de revenus de l’économie. Hormis ce financement, les autorités ont annoncé la conclusion d’un accord entre la Banque angolaise d’investissement (BAI) et le ministère des Finances, pour l’obtention d’un prêt de 64 millions $, afin de couvrir des besoins en matière de logistique alimentaire et pharmaceutique.
 
Afrique subsaharienne : 500 000 euros du FMO pour appuyer le numérique destiné au secteur agricole
04-06-2018
L’organisme néerlandais de financement du développement (FMO) a annoncé ce 24 mai 2018 qu’il accordera un financement de 500 000 euros (586 198 $) à Milan InnoVincY BV (MI), une plateforme hollandaise qui développe des solutions numériques pour permettre aux petits exploitants agricoles d’améliorer leurs productions. Selon l’agence Ecofin, ce financement sera accordé via le Massif Fund qui est un fonds géré par le FMO pour le compte du ministère néerlandais des affaires étrangères. Lancé en 2006, ce fonds a pour objectif de soutenir les petites entreprises et les jeunes entrepreneurs à faible revenu, qui mettent sur pied des solutions innovantes. Pieter Christiaan van Oranje, président du conseil d’administration de la plateforme Milan InnoVincY BV a indiqué que ce soutien financier du FMO permettra « de développer l’entreprise et contribuera à la transformation des chaînes de valeur agricoles en Afrique subsaharienne avec comme objectif la numérisation de plus d’un million de parcelles en Afrique subsaharienne d’ici 2022 ». Patrick McSharry, directeur des analyses chez MI a affirmé pour sa part que la plateforme hollandaise prévoyait introduire des techniques et solutions innovantes pour aider les communautés agricoles des pays africains
 
Ces pays qui frappent à la porte des émergents
03-06-2018
Les turbulences marchés argentins pourraient contrecarrer l’ambition pays revenir indices émergents. L’Arabie saoudite semble bien placée pour rejoindre l’indice MSCI EM. Pour l’Argentine, cela s’annonce plus compliqué. Le Vietnam pousse ses pions. Qui après la Chine ? L’an dernier, MSCI avait choisi de consulter ses clients sur deux autres candidats à une inclusion dans son indice émergent (suivi par des fonds gérant 1.600 milliards de dollars d’actifs), : l’Arabie saoudite et l’Argentine. A quelques semaines du verdict, quelles sont les chances des uns et des autres ? « En théorie, ils ont fait a priori tout ce qu’il fallait faire », c’est ce qu’expliquait aux « Echos » en juin dernier Sébastien Lieblich, responsable de la recherche chez MSCI Europe. Un an plus tard, la porte semble grande ouverte pour le royaume malgré les tensions géopolitiques dans la région, notamment grâce à l’offensive de charme du prince héritier Mohammed Ben Salmane. La société de gestion estime que les actions saoudiennes pourraient peser jusqu’à 2,7 % de l’indice, permettant d’attirer jusqu’à 5 milliards de dollars de flux rien que pour les fonds indiciels. Au total, Exotix Capital évoque, lui, un montant de 16 milliards de dollars.
 
La Chine accueillera le premier forum sur la défense Chine-Afrique
01-06-2018
Un porte-parole militaire chinois a annoncé jeudi que la Chine accueillera le tout premier forum Chine-Afrique sur la défense et la sécurité du 26 juin au 10 juillet. Ren Guoqiang, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, a indiqué que le forum, qui sera accueilli par ce ministère, a pour objectif d'approfondir le partenariat stratégique global entre la Chine et l'Afrique, de promouvoir l'édification de la communauté de destin pour la Chine et l'Afrique et de répondre aux besoins des nouvelles situations de sécurité de l'Afrique et de la coopération de défense sino-africaine.
 
Mondial-2026 : le Cameroun annonce son soutien en faveur de la candidature marocaine
01-06-2018
Le Cameroun, en respect des recommandations de la Confédération africaine de football (CAF) concernant ce dossier, soutient sans réserve la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du monde de football en 2026, 16 ans après la première édition en Afrique tenue en 2010 en Afrique du Sud, a annoncé jeudi la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Sextuple champion d'Afrique, le Cameroun soutient sans réserve cette candidature, selon Dieudonné Happi, le président du comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).
 
Côte d'Ivoire : la production de coton prévu en hausse de 30.000 tonnes en 2019
31-05-2018
Les prévisions de production de coton en Côte d'Ivoire, troisième producteur africain, indiquent 442.800 tonnes pour la campagne 2018-2019 contre 412 646 tonnes la saison écoulée, soit une hausse d'un peu plus de 30.000 tonnes, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné.
 
Zone Uemoa Légère baisse des taux d’intérêt des banques
30-05-2018
Les taux d’intérêt débiteurs appliqués par les banques de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) à leur clientèle ont connu une légère baisse de 0,02 point de pourcentage au terme du mois de mars 2018 comparé au mois précédent, a-t-on appris auprès de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Selon l’institut d’émission, hors charges et taxes, le taux moyen calculé à l’échelle de l’Uemoa est passé de 6,63% en février 2018 à 6,61% en mars 2018. Quant au taux moyen de rémunération des dépôts à terme de la clientèle, il est ressorti à 5,34% en mars 2018 contre 5,20% par rapport au mois précédent, soit un accroissement de 0,14 point de pourcentage.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 8 - 14 sur 23985
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×