Afrique
Casablanca : 2ème Forum AEFS
11-10-2017
L’AEFS (Association des Experts Africains de Sécurité Sanitaire des Aliments) annonce l’organisation de son second Forum, sous le thème « La Maîtrise de la Sécurité Sanitaire des Aliments : Clef pour booster la compétitivité de l’Afrique ». Dans un document rendu public, il a été indiqué que la rencontre est prévue du 30 novembre au 1er décembre 2017 à Casablanca. ePour cette deusième éditio, l’AEFS compte parmi ses partenaires la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services de Casablanca-Settat, l'Université Hassan II de Casablanca, la Faculté des Sciences de Ben M'Sik de Casablanca…
 
Marrakech : «L’Atelier au féminin » et inauguration du Musée Yves Saint Laurent
10-10-2017
En marge de l’inauguration du Musée Yves St Laurent, les 14 et 15 octobre 2017 à Marrakech, sera présenté « L’ATELIER AU FEMININ DE MARRAKECH ». Il s’agit de la création d’un atelier, composé exclusivement de femmes marocaines dans la précarité, avec le soutien de la « Fondation Sophie Rochas ».L’objectif est d’apporter une aide aux femmes de la médina afin qu’elles puissent par leur travail et leur savoir-faire acquérir une Indépendance économique.
Par des actions et événements réguliers sera mis en lumière ce patrimoine culturel à la richesse ancestrale incomparable, dont la préservation et la transmission dépasseront les frontières du Maroc, nous précise-t-on.
Tout est parti d’une rencontre, le 22 juin 2017, lors de la dédicace au Palace Es Saadi du livre de Sophie Rochas, « Marcel Rochas, audace et élégance », entre Claudie Mourlon, styliste installée depuis 14 ans au coeur de la médina, à Marrakech, et Sophie Rochas, présidente de la Fondation éponyme. L’on va tout droit vers une belle histoire de femmes, où l’Orient et l’Occident mêlent leurs idées, leurs talents, leurs imaginations, leurs expériences, dans l’univers de « L’Atelier au Féminin de Marrakech ». Du « hand made », où le travail traditionnel des femmes fusionne à merveille avec le stylisme, résolument moderne, des indispensables de la garde robe de la femme d’aujourd’hui.
 
Maroc : Prêt AFD pour le financement de le dernière tranche de la LGV
10-10-2017
Un nouveau prêt de 80 millions d’euros de l’Agence française de développement (AFD au Maroc participera à financer la dernière tranche du projet de la Ligne à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca, précise l’agence MAP. Cet accord a été signé entre l’Office national des chemins de fers et l’AFD, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid et le ministre français de l'Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, permettra de boucler le financement de ce projet structurant qui a "généré un léger surcoût". Lors de cette cérémonie, le ministre de l’Economie et des finances a déclaré que « l’importance du projet de la LGV, un projet voulu et soutenu par SM le Roi Mohammed VI et qui constitue l’une des réalisations phares de notre relation bilatérale ».De son côté, le ministre français de l'Europe et des affaires étrangères a affirmé que ce projet « est le fruit d’un partenariat basé sur la confiance entre le Maroc et la France et sur des financements apportés par les différents acteurs français à hauteur de 50% des besoins de financements ». Notons que les travaux du LGV sont toujours en cours.
A noter que ce n’est pas la première fois que l’AFD accorde un prêt de ce genre, en 2011 elle avait accordé un premier financement d’un montant de 220 millions d’euros à l’ONCF pour la réalisation du projet de la LGV.
 
Zone CFA : vers un euro plus et une perte de compétitivité en 2018
10-10-2017
La force ou de la faiblesse de l'euro, notamment vis-à-vis du dollar -monnaie par excellence des transactions internationales- dépend la compétitivité ou non des produits à l'international des opérateurs sur les marchés de matières premières agricoles des pays de la zone Franc d'Afrique de l'Ouest. En 2018, la tendance sera à un euro plus fort. Lee Hardman de chez MUFG, dévoilé à Reuters : « L'environnement extérieur actuel est moins favorable au dollar, avec le renforcement de la reprise économique mondiale et les autres banques centrales qui s'orientent vers un relèvement de leur taux ». Selon les pronostics des spécialistes, l'euro devrait s'échanger autour de 1,18 dollar -son taux de jeudi- dans un mois, et également dans les 3 à 6 prochains mois. Il devrait grimper de 2% à 1,20 dollar à horizon d'un an.
 
Stockholm: L’américain Richard Thaler, Prix Nobel d’Economie
10-10-2017
Richard H. Thaler a reçu le prix Nobel Memorial en sciences économiques lundi pour ses contributions à l'économie du comportement. Le comité du Nobel, qui a annoncé le Prix à Stockholm, a déclaré qu'il était un pionnier dans l'application de la psychologie au comportement économique et en éclairant la façon dont les gens prennent des décisions économiques, rejetant parfois la rationalité.
 
Ghana : explosion de gaz dans une station service à Accra
10-10-2017
Dans l'explosion au gaz survenue, dans la soirée du samedi 7 octobre 2017, dans une station-service d'Accra, la capitale du Ghana, au moins six personnes ont été tuées et 35 autres blessées. De sources sûres, l'incendie avait été totalement circonscrit dimanche à 6h heure locale, mais qu'il existait encore du gaz en ébullition dans l'une des citernes. "Aussi nous continuons de le refroidir jusqu'à ce que la température redescende sous le point de combustion. Là, nous pourrons le siphonner", a-t-il précisé.
L'explosion, qui s'est produite samedi vers 19h30 heure locale a été provoquée par une fuite lors du déchargement d'un camion-citerne transportant du gaz liquéfié, selon des témoins.
Lorsque le conducteur du camion a découvert la fuite, il a immédiatement alerté les personnes se trouvant à proximité, qui ont alors commencé à fuir la zone avant une retentissante double explosion, ont ajouté les témoins.
 
Guinée : nouvelle convention avec Total dans l’exploration pétrolière
10-10-2017
Total et l’Office National des Pétroles de Guinée (ONAP) ont signé une convention d’étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55 000 km². Selon les termes de cet accord, Total disposera d’un an pour effectuer l’évaluation du potentiel du bassin à partir de données existantes. A l’issue de cette période, le Groupe aura la possibilité de sélectionner trois permis en vue d’engager un programme d’exploration. Au titre de cet accord, Total assurera également la formation de collaborateurs de l’ONAP pour développer leurs compétences techniques dans le domaine de l’exploration-production. A noter que Total est le premier distributeur de produits pétroliers en Guinée.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 15 - 21 sur 23882
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×