Afrique
Unicef : Appel pour un fonds de plus de 3 milliards de $ pour 2017
09-02-2017
Pour venir en aide à 48 millions d’enfants vivant dans des situations de conflit ou de catastrophe humanitaire, à travers le monde, notamment pour un accès à l’eau potable, à la nutrition, à l’éducation, à la santé et à la protection dans 48 pays, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) vient de lancer un appel de fonds humanitaire de 3,3 milliards de $. L’Unicef déplore que : «De la Syrie au Yémen et à l’Irak, du Soudan du Sud au Nigéria, les enfants sont directement attaqués, leurs maisons, leurs écoles et leurs communautés en ruines, leurs espoirs et leurs futurs sont remis en question». Manuel Fontaine, directeur des programmes d’urgence de l’Unicef, a soutenu que dans plusieurs pays, la guerre, les catastrophes naturelles et le changement climatique poussent de plus en plus d’enfants à quitter leur maison, les exposant à la violence, aux maladies et à l’exploitation.
 
Iran : Pas de visas aux Américains non musulmans
08-02-2017
En réponse à la récente interdiction de voyage annoncée par Washington contre les citoyens de 7 pays majoritairement musulmans, dont l’Iran (Muslim Ban), ce dernier pays a décidé, mardi 31 janvier 2017, de ne plus accorder de visas aux citoyens américains non musulmans. Sur ce point, Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, a été très clair : «Nous n’accorderons pas de visas aux Américains, mais il y aura des exceptions pour certains, dont les cas seront traités par un comité mis en place au ministère (iranien) des Affaires étrangères».
 
Chine: Augmentation de la consommation énergétique en 2017
08-02-2017
Sachant que la consommation énergétique est une mesure de l’activité économique, confirmant la tendance de la croissance et de la restructuration en cours de la Chine, deuxième économie mondiale, pour le Conseil de l’électricité de Chine, en raison du ralentissement de la croissance économique, la consommation énergétique de la Chine devrait croître de 3% en 2017. Cette prévision est inférieure au taux enregistré en 2016. La consommation énergétique du pays a progressé de 5% l’année dernière, atteignant 5 900 milliards de kWh, grâce à l’augmentation de la consommation du secteur des services, précise le conseil dans un rapport annuel. Les analystes assurent que la Chine mène actuellement une transition, passant d’une économie dépendant des exportations à une économie axée sur les services et l’innovation.
 
Immigration : Mise en place d’un fonds italien de 200 millions d’euros pour l’Afrique
07-02-2017
C’est Angelino Alfano, chef de la diplomatie italienne, qui l’a annoncé, dernièrement à Rome, soutenant que son pays a mis en place un fonds pour aider les pays africains à mieux sceller leurs frontières, dans le but d’empêcher les migrants d’embarquer sur des bateaux en caoutchouc fragiles et souvent mortels pour l’Europe. Doté de 200 millions d’euros, soit environ 216 millions de $, ce fonds a été annoncé juste avant une rencontre de dirigeants de l’Union européenne à Malte pour discuter d’un plan pour empêcher les immigrants africains d’arriver en Europe. De l’avis de ce responsable du gouvernement italien, l’objectif stratégique est d’aider (les pays africains) à contrôler leurs frontières extérieures et à arrêter les départs. Doit-on rappeler qu’en 2016, un nombre record de 181 000 migrants sont arrivés en Italie sur la Méditerranée, la plupart d’entre eux quittant la Libye, où les passeurs opèrent impunément. Pire encore, d’après les chiffres des agences d’aide et autres ONG humanitaires, ce sont plus de 5 000 personnes qui sont mortes, en tentant de traverser vers l’Europe, en 2016. Pour le moment, la Libye, la Tunisie et le Niger sont les trois partenaires «stratégiques» du fonds, a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, mais le Nigéria, le Sénégal, l’Égypte et l’Éthiopie pourraient être des futurs partenaires.
 
BCP : Upline Trésorerie, doublement notée par S&P Global
07-02-2017
L’agence internationale Standard and Poor’s Global (S&P Global) vient d’attribuer, pour la première fois au Maroc, le double rating «Af/S+1», soit Fund Crédit Quality and Volatility au FCP «Upline Trésorerie». Il s’agit d’un fonds commun de placement de droit marocain, géré par Upline Capital Management (UCM), filiale du groupe Banque populaire. Une note qui atteste du plus haut niveau de sécurité en termes de risques liés à la gestion du fonds. Le Rating «S+1» reflète, en effet, un niveau extrêmement bas de sensibilité par rapport à l’évolution des conditions de marché. Justement, S&P Global Ratings souligne que «la note ‘S+1’ signifie que le fonds présente une sensibilité aux évolutions de marché extrêmement faible et à un niveau de risque global qui est inférieur ou égal à celui d’un portefeuille comprenant des titres d’excellente qualité de crédit dont la maturité moyenne n’excède pas 1 an». Le rating «Af», relatif à la qualité du crédit, exprime, quant à lui, la forte protection dont le fonds bénéficie contre le risque de perte lié à un défaut de paiement. Une confiance saluée par Mohamed Karim Mounir, DG d’UCM. Notons qu’avec 50 milliards de DH d’actifs sous gestion à fin 2016, UCM est l’une des plus grandes sociétés de gestion de la place. Ses encours sont concentrés sur les produits de taux (95%), dont 17% en produits monétaires, le reste étant réparti entre fonds diversifiés et actions.
 
Protocole d’accord CEA-FAO
06-02-2017
À Addis-Abeba, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé, le 31 janvier 2017, un protocole d’accord qui va consolider leurs relations. Le texte offre un cadre stratégique de collaboration entre ces deux entités des Nations unies dans des domaines, tels que l’agriculture durable et le développement des agro-industries, la sécurité alimentaire et nutritionnelle sur le continent, l’intégration régionale et le commerce. Aussi, désormais, les deux organisations pourront coopérer dans l’élaboration de stratégies pour une assistance aux politiques, aux statistiques, au Mécanisme de coordination régionale (MRC), à la dynamique des populations et aux liens entre les villes et les campagnes et à la gouvernance, entre autres.
Abdalla Hamdok, secrétaire exécutif par intérim de la Commission économique pour l’Afrique, a alors souligné : «La FAO et la CEA partagent des buts et objectifs communs et reconnaissent l’importance d’entreprendre des programmes concertés et coordonnés pour réaliser ces buts et objectifs communs, sur la base de la reconnaissance réciproque du rôle et des responsabilités de chacune des parties».
 
Lancement du Fonds d’investissement franco-africain (FFA)
06-02-2017
Impulsé par Bpifrance et AfricInvest et souscrit par un consortium d’investisseurs africains et français de premier plan, le Fonds d’investissement franco-africain (FFA) vient d’être lancé le 30 janvier dernier. Ayant pour objectif d’accélérer la croissance des petites et moyennes entreprises innovantes africaines et françaises, sur des projets de développement sur les deux continents, FFA va investir en priorité dans ces structures à fort potentiel. Au-delà d’un apport en capital, AfricInvest accompagnera les entreprises françaises dans leur développement en Afrique et, inversement, les entreprises africaines dans leur stratégie de croissance en France et en Europe, précise-t-on dans un document qui nous est parvenu. Quant à Bpifrance, elle a investi 23 millions d’euros dans ce fonds franco-africain, doté au départ de 77 millions d’euros. À noter qu’il sera géré par AfricInvest, qui travaille sur le continent depuis 22 ans. Une entité qui va apporter aux PME financées son réseau, son expérience et l’expertise de ses équipes en France et en Afrique pour en accélérer la croissance, et leur faciliter l’accès à de nouveaux marchés en favorisant les partenariats commerciaux, industriels, technologiques et/ou financiers pertinents.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 57 - 63 sur 23874
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×