Burkina Faso : la BIB va licencier les agents jugés « non performants » Version imprimable
Burkina Faso
15-03-2010

La Banque internationale du Burkina (BIB), filiale du groupe United Bank of Africa (UBA), prévoit de licencier certains de ses collaborateurs jugés « non performants », dans le cadre d'un plan de restructuration qui n'aurait aucun lien avec sa situation financière.

Ces départs seraient liés aux exigences de performance du groupe UBA.

Les employés n'ayant pas les diplômes nécessaires seront, soit libérés moyennant une compensation financière pouvant atteindre jusqu'à 9 mois de salaire, soit orientés vers un prestataire de services sous contrat avec la BIB.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L'entreprise publique nigérienne des produits pétroliers ( SONIDEP ) vient de décrocher la triple...
[La suite...]

Le siège principal de la Banque africaine de développement (Bad), situé dans la rue des Banques,...
[La suite...]

Le PDG de la méga banque panafricaine, Coris Bank International, M. Idrissa Nassa, accompagné...
[La suite...]

Près d’un demi-millier d’entreprises africaines et un millier de participants d’une quarantaine de...
[La suite...]

Des centaines de tonnes de marchandises destinées pour la Centrafrique et le Tchad bloquées au port...
[La suite...]

Le tambour major du Sénégal, Doudou Ndiaye Rose, que le Japon avait officiellement élevé au rang de...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :