Burkina Faso : la BIB va licencier les agents jugés « non performants » Version imprimable
Burkina Faso
15-03-2010

La Banque internationale du Burkina (BIB), filiale du groupe United Bank of Africa (UBA), prévoit de licencier certains de ses collaborateurs jugés « non performants », dans le cadre d'un plan de restructuration qui n'aurait aucun lien avec sa situation financière.

Ces départs seraient liés aux exigences de performance du groupe UBA.

Les employés n'ayant pas les diplômes nécessaires seront, soit libérés moyennant une compensation financière pouvant atteindre jusqu'à 9 mois de salaire, soit orientés vers un prestataire de services sous contrat avec la BIB.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Déterminé dans la réussite de la promotion de l’entrepreneuriat en Afrique, Zakaria Fahim,...
[La suite...]

Participant aux Assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale, du 17 au 23 avril 2017 à...
[La suite...]

La Caravane Saga Africa de l’entrepreneuriat, devant relier par la route Dakar au Sénégal à...
[La suite...]

La fin de la journée du lundi 24 avril 2017 à Bettenty, village insulaire de la commune de...
[La suite...]

«L’Afrique sera le continent du 21ème siècle», prédisent certains économistes avisés. Un avenir qui...
[La suite...]

NGE Impact en partenariat avec Maroc Export ont annoncé, le 24 avril 2017 à Casablanca, la 5ème...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×