Burkina Faso : la BIB va licencier les agents jugés « non performants » Version imprimable
Burkina Faso
15-03-2010

La Banque internationale du Burkina (BIB), filiale du groupe United Bank of Africa (UBA), prévoit de licencier certains de ses collaborateurs jugés « non performants », dans le cadre d'un plan de restructuration qui n'aurait aucun lien avec sa situation financière.

Ces départs seraient liés aux exigences de performance du groupe UBA.

Les employés n'ayant pas les diplômes nécessaires seront, soit libérés moyennant une compensation financière pouvant atteindre jusqu'à 9 mois de salaire, soit orientés vers un prestataire de services sous contrat avec la BIB.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Ces derniers jours, après plusieurs tentatives plus ou moins réussies, ce sont plus de 800 immigrés...
[La suite...]

L’ancien patron de la filiale gabonaise du premier groupe bancaire de l’Afrique centrale a été...
[La suite...]

En marge de la Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, tenues récemment à Marrakech,...
[La suite...]

L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a été désigné président de la Commission de la...
[La suite...]

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui prône une coopération plus étroite avec les pays...
[La suite...]

Les financements de l’’Agence française de développement (AFD) au Cameroun en 2016 s’élèvent à 145...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×