Burkina Faso : la BIB va licencier les agents jugés « non performants » Version imprimable
Burkina Faso
15-03-2010

La Banque internationale du Burkina (BIB), filiale du groupe United Bank of Africa (UBA), prévoit de licencier certains de ses collaborateurs jugés « non performants », dans le cadre d'un plan de restructuration qui n'aurait aucun lien avec sa situation financière.

Ces départs seraient liés aux exigences de performance du groupe UBA.

Les employés n'ayant pas les diplômes nécessaires seront, soit libérés moyennant une compensation financière pouvant atteindre jusqu'à 9 mois de salaire, soit orientés vers un prestataire de services sous contrat avec la BIB.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La 17ème Conférence annuelle des Freight Forwarders de la Région Afrique & Moyen-Orient, (RAME)...
[La suite...]

Il ressort des résultats du groupe Banque centrale populaire (BCP), présentés jeudi 23 mars à...
[La suite...]

Des millions de personnes ne bénéficient pas des progrès réalisés ces dernières années. Les écarts...
[La suite...]

À l’initiative du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), une conférence sur le...
[La suite...]

Afin de donner un coup de fouet à l’artisanat marocain, le groupe Holmarcom, le ministère de...
[La suite...]

C’est lundi 20 mars 2017 au Palais Marchane de Tanger que le Roi du Maroc, Mohammed VI, a présidé...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×