Burkina Faso : la BIB va licencier les agents jugés « non performants » Version imprimable
Burkina Faso
15-03-2010

La Banque internationale du Burkina (BIB), filiale du groupe United Bank of Africa (UBA), prévoit de licencier certains de ses collaborateurs jugés « non performants », dans le cadre d'un plan de restructuration qui n'aurait aucun lien avec sa situation financière.

Ces départs seraient liés aux exigences de performance du groupe UBA.

Les employés n'ayant pas les diplômes nécessaires seront, soit libérés moyennant une compensation financière pouvant atteindre jusqu'à 9 mois de salaire, soit orientés vers un prestataire de services sous contrat avec la BIB.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (Faise) va à la rescousse des...
[La suite...]

Le Premier ministre fait volte-face. Au moment où tout jouait à sa défaveur, le sherpa Zida reste...
[La suite...]

Depuis l'après midi ce dimanche ( hier ) jusque tard dans la nuit, les manœuvres se poursuivent...
[La suite...]

Comme nous l'écrivons dans notre précédent article publié sur notre site électronique : Le premier...
[La suite...]

Dimanche 5 juillet 2015, après que la quasi-totalité des bulletins de vote soit décomptée, le NON...
[La suite...]

Selon des sources autorités contactées par Les Afriques, le Premier ministre et lieutenant-colonel,...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique