Burkina Faso : la BIB va licencier les agents jugés « non performants » Version imprimable
Burkina Faso
15-03-2010

La Banque internationale du Burkina (BIB), filiale du groupe United Bank of Africa (UBA), prévoit de licencier certains de ses collaborateurs jugés « non performants », dans le cadre d'un plan de restructuration qui n'aurait aucun lien avec sa situation financière.

Ces départs seraient liés aux exigences de performance du groupe UBA.

Les employés n'ayant pas les diplômes nécessaires seront, soit libérés moyennant une compensation financière pouvant atteindre jusqu'à 9 mois de salaire, soit orientés vers un prestataire de services sous contrat avec la BIB.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Lusaka, capitale de la Zambie, vit un ballet diplomatique depuis ce matin vers 9 heures 30 avec...
[La suite...]

La fondation AfricaFrance et Sciences Po Paris s'associent dans le cadre du programme Lead Campus....
[La suite...]

Afin de permettre aux patients et aux professionnels de trouver la meilleure réponse à leurs...
[La suite...]

La capitale de la République de Zambie, Lusaka, accueille, à compter de ce lundi 23 mai 2016, les...
[La suite...]

Suite à la publication du rapport du Département d’État américain sur les droits de l’Homme,...
[La suite...]

Dans le cadre du programme «ICIE-Europe», un protocole d'interaction a été récemment...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :