Burkina Faso : la propriété intellectuelle pour protéger les nouvelles variétés agricoles Version imprimable
Burkina Faso
15-05-2010

Un séminaire d'information et de sensibilisation relatif à la protection des obtentions végétales (variétés agricoles nouvelles) a été organisé du 4 au 7 mai à Ouagadougou par l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), en partenariat avec le gouvernement burkinabé.

La rencontre, qui a enregistré la participation d'experts des centres de recherche agricole ainsi que de décideurs en matière d'agriculture au Burkina Faso, a permis de mettre le doigt sur le fait que les nouvelles variétés agricoles inventées par des chercheurs africains ont besoin d'être protégées.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×