Burkina Faso : la propriété intellectuelle pour protéger les nouvelles variétés agricoles Version imprimable
Burkina Faso
15-05-2010

Un séminaire d'information et de sensibilisation relatif à la protection des obtentions végétales (variétés agricoles nouvelles) a été organisé du 4 au 7 mai à Ouagadougou par l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), en partenariat avec le gouvernement burkinabé.

La rencontre, qui a enregistré la participation d'experts des centres de recherche agricole ainsi que de décideurs en matière d'agriculture au Burkina Faso, a permis de mettre le doigt sur le fait que les nouvelles variétés agricoles inventées par des chercheurs africains ont besoin d'être protégées.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Dans cet entretien, Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs...
[La suite...]

L’axe majeur de la stratégie de la Bourse des valeurs de Casablanca est de soutenir le...
[La suite...]

Depuis deux semaines, la ville stratégique d’Alep, située au nord-est de la Syrie, est sous le feu...
[La suite...]

Michel Eddi, président du Cirad, un institut de recherche agronomique très actif en Afrique,...
[La suite...]

Le groupe OCP, leader sur le marché du phosphate et des engrais, a participé à la 11ème édition du...
[La suite...]

Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :