Burkina Faso : la propriété intellectuelle pour protéger les nouvelles variétés agricoles Version imprimable
Burkina Faso
15-05-2010

Un séminaire d'information et de sensibilisation relatif à la protection des obtentions végétales (variétés agricoles nouvelles) a été organisé du 4 au 7 mai à Ouagadougou par l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), en partenariat avec le gouvernement burkinabé.

La rencontre, qui a enregistré la participation d'experts des centres de recherche agricole ainsi que de décideurs en matière d'agriculture au Burkina Faso, a permis de mettre le doigt sur le fait que les nouvelles variétés agricoles inventées par des chercheurs africains ont besoin d'être protégées.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Désormais, BMCE Bank figure dans le top 70 du nouvel indice ESG (Environnemental, Social et de...
[La suite...]

Le conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), qui s’est réuni...
[La suite...]

En intégrant la liste des banques confirmatrices agréées BERD (Banque européenne pour la...
[La suite...]

Après 2 ans et 4 mois de contrat temporaire de fourniture d'électricité (50 MW), liant la junior...
[La suite...]

La capitale tchadienne a été frappée le 29 juin 2015 par un attentat de la secte terroriste...
[La suite...]

La Banque centrale a ébauché le canevas d’intervention pour éviter aux pays de la sous-région de...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique