Burkina : Les milices d’autodéfense en colère contre le nouveau pouvoir Version imprimable
Burkina Faso
03-04-2016
Au Burkina, les milices d'autodéfense sont très en colère contre les nouvelles autorités étatiques. Depuis plusieurs jours, ils barricadent les principaux axes routiers du pays pour exiger la libération de plusieurs de leurs membres interpellés par les forces de l'ordre pour séquestration et coups et blessures sur un présumé voleur de bétail. Les membres des milices d'autodéfense, appelés Kogl-wéogo, ont dressé des barricades empêchant ainsi le trafic sur la route nationale 4 qui permet de rejoindre le Bénin, le Togo et le Niger. Il a fallu les talents de négociateur d’Abdoulaye Ouédraogo, le gouverneur de la région du plateau central, pour convaincre les manifestants de libérer le passage. Les membres des groupes d'autodéfense ont accordé un délai de 48 heures au gouvernement pour libérer leurs camarades arrêtés pour séquestration, coups et blessures, sur un présumé vol de bétails. Plusieurs axes routiers du pays ont été ainsi barricadés par ces milices d'autodéfense.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Des millions de personnes ne bénéficient pas des progrès réalisés ces dernières années. Les écarts...
[La suite...]

À l’initiative du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), une conférence sur le...
[La suite...]

Afin de donner un coup de fouet à l’artisanat marocain, le groupe Holmarcom, le ministère de...
[La suite...]

C’est lundi 20 mars 2017 au Palais Marchane de Tanger que le Roi du Maroc, Mohammed VI, a présidé...
[La suite...]

Le bras de fer entre Washington et les autres grandes puissances de la planète n’a pas réussi à...
[La suite...]

Le PDG de Sonatrach, Amine Mazouzi, vient d’être remplacé, par Moumen Ould Kaddour, le 20 mars...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×