Accès abonné :              


Ghana
Burundi : la malnutrition occasionne une perte de 3% de croissance économique
28-04-2014
La malnutrition au Burundi hypothèque les performances scolaires des enfants et peut aussi contribuer à la perte de 3% de croissance économique du pays, a indiqué à Bujumbura la directrice du Programme national intégré de l’alimentation et de nutrition (Pronianut) du Burundi, Evelyne Ngomirakiza, lors de l’ouverture de l’exposition des produits à base du haricot. La malnutrition occasionne également des dommages irréversibles pour la croissance physique et le développement intellectuel des enfants. Selon l’enquête démographique et de santé (EDS) au Burundi de 2010, la prévalence de la malnutrition chronique est de 58% (dépassant le seuil critique de 40%), la malnutrition aiguë atteint 6%, et l’insuffisance pondérale est estimée à 29%. Par ailleurs, les phénomènes de la sous-alimentation et de la malnutrition se sont accentués jusqu’à atteindre 73% de la population totale, à cause de la crise sociopolitique qui a frappé le Burundi.
 
Burundi: Sygeco réclame une autorité de régulation de concurrence
06-04-2014
Le Syndicat général des commerçants du Burundi (Sygeco) déplore les relations qui se détériorent entre les commerçants et les patrons des banques, auxquels il reproche de se regrouper en association pour maximiser leurs profits et leurs intérêts au lieu de faire une véritable concurrence et demande alors au gouvernement de mettre en place une autorité de régulation de concurrence. «L’État du Burundi doit prendre la situation en main et mettre en place une autorité de régulation de concurrence. Cet organe devra faire preuve d’un arbitrage impartial pour l’intérêt national. Il doit veiller à la protection des dépôts, veiller aussi à la protection des clients des banques. Il devra aussi sanctionner en cas de manquement grave de la banque ou du client, car la Banque centrale du Burundi n’a pas pu remplir correctement sa mission», a déclaré le président de ce syndicat, Audace Bizabishaka, au cours d’une conférence de presse. Il a reproché, entre autres, aux banques de s’arroger le droit de modifier la convention et le mode d’utilisation de l’ouverture de crédit sans associer le client qu’elles notifient par simple lettre.
 
Le Cameroun construit des centrales solaires dans 1000 localités
22-10-2013
Le ministre camerounais de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, a annoncé que le gouvernement a signé des memoranda d’entente avec des entreprises chinoises, pour la construction de centrales solaires dans 1000 localités du Cameroun. Les autorités publiques camerounaises discutent actuellement avec une entreprise française, qui souhaite construire au Cameroun, des centrales solaires, qui vont permettre de produire 500 MW d’énergie électrique. Ces projets font partie de la stratégie du gouvernement camerounais, de vulgariser les énergies renouvelables dans le pays.
 
Adoption de semences de maïs hybride au Burundi
02-05-2013
Les semences de maïs hybrides, introduites par l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (Isabu), sont en train d’être adoptées par les agriculteurs de Burundi. Ils avouent avoir tiré de hauts rendements de telles semences à maturation rapide et résistantes au virus qui attaque cette spéculation. Les graines mises au point par Pannar et Naseco, 2 compagnies de semences, basées au Kenya et en Ouganda, devraient être disponibles au mois de septembre prochain.
 
Burundi : deux opposants rentrent au pays
25-03-2013
Deux chefs de l'opposition burundaise, qui s'étaient exilés après la contestation des élections de 2010 et les violences qui avaient suivies, sont rentrés au Burundi, le 10 mars, pour participer à un dialogue politique avec le pouvoir. Il s'agit de l'ancien journaliste Alexis Sinduhije, président du parti Mouvement pour la solidarité et pour le développement (MSD), qui avait trouvé refuge en France, et de Pascaline Kampayano, du parti Union pour la paix et le développement (UPD), réfugiée en Belgique jusqu'ici. Les deux leaders d'opposition rentrent pour participer au premier dialogue politique entre pouvoir et opposition ouvert à Bujumbura, sous «les auspices» des Nations unies, selon un communiqué du Bureau de l'ONU au Burundi (Bnub).
 
Le Vice-président burundais en visite sur les sites d’or
22-12-2012
Gervais Rufyikiri, Vice-président du Burundi, en charge de l’économie du pays, vient d’effectuer une visite sur le site des mines d’or et de métaux précieux dans les provinces de Kirundo, Muyinga et Ngozi, au nord du Burundi. Pour rappel, la multinationale canadienne Flemish y est présente dans les sites d’exploration de l’or, et autres métaux, aux côtés d’exploitants artisanaux.
 
Renforcement de la coopération Burundi-Allemagne
11-07-2012
Laurent Kavakure, ministre burundais des relations extérieures et de la coopération internationale et SE Bruno Brommer, ambassadeur d’Allemagne au Burundi, viennent de parapher 2 accords de coopération financière et technique, portant sur un montant de 27,5 millions d'euros. Les financements seront destinés à des projets du secteur de l'eau potable et de l'assainissement du Burundi. Néanmoins, un appui conséquent sera apporté au programme de décentralisation et de lutte contre la pauvreté, au renforcement des structures centrales de santé et au projet de gestion et de protection des ressources en eau souterraine, a-t-on précisé. Cette assistance vient s’ajouter à l’enveloppe de 22 millions d'euros au projet régional d'énergie hydroélectrique Ruzizi III.
 
Soutien de la Banque mondiale aux utilités au Burundi
27-05-2012
Afin de poursuivre la réalisation des infrastructures publiques et des projets de gestion urbaine au Burundi, le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé une subvention de 15 millions de $. Il s’agit d’une rallonge devant permettre à ce pays de consolider les progrès réalisés au cours de la phase initiale du projet qui vise à accroître l'accès aux services socioéconomiques de base et les possibilités d'emploi à court terme dans les zones cibles. En outre, le projet s'est concentré sur les villes sélectionnées, à savoir Bujumbura, Gitega et Ngozi. A terme, il devra répondre au besoin de développement institutionnel dans la gestion municipale et asseoir une décentralisation effective.
 
L’assureur médical AAR cible le Burundi
20-05-2012
Fort de son succès au Rwanda voisin, l'assureur médical, AAR, jette son dévolu sur le Burundi. Dans ce pays, c’est par un partenariat (accord de co-assurance) avec une entreprise locale, Socabu, que ses services sont disponibles sur le marché. Dans une entente où AAR va fournir une assistance technique, les deux compagnies vont s’atteler à développer et lancer des produits d'assurance-maladie. Se félicitant de ce rapprochement, Steve Maina, chef de la stratégie au groupe AAR, a souligné que la signature de ce protocole d’entente exprime leur confiance dans le marché burundais et leur détermination à contribuer à sa croissance, en particulier dans la branche de l’assurance-maladie. A noter que le partenariat comprendra aussi la conception de produits et de transfert de compétences dans la gestion des risques des produits.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 10 - 18 sur 129