Burundi : 4,4 millions d'euros pour compenser les pertes de recettes Version imprimable
Burundi
24-09-2009

Une aide financière de 4,4 millions d'euros sera accordée au Burundi en guise de compensation des pertes subies au niveau des recettes douanières, depuis l'adhésion du pays au marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA) et à la Communauté est-africaine de libre échange (CEA).

Selon la ministre burundaise des Finances, Clotilde Nizigama, l'adoption du Tarif extérieur commun était la condition exigée pour que le Burundi puisse prétendre à une première tranche de la compensation, qui provient d'un appui financier de l'Union européenne (UE) à ces ensembles régionaux.

La seconde tranche sera débloquée dès la satisfaction des autres conditions d'adhésion complète à ces deux regroupements régionaux.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Dans cet entretien, Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs...
[La suite...]

L’axe majeur de la stratégie de la Bourse des valeurs de Casablanca est de soutenir le...
[La suite...]

Depuis deux semaines, la ville stratégique d’Alep, située au nord-est de la Syrie, est sous le feu...
[La suite...]

Michel Eddi, président du Cirad, un institut de recherche agronomique très actif en Afrique,...
[La suite...]

Le groupe OCP, leader sur le marché du phosphate et des engrais, a participé à la 11ème édition du...
[La suite...]

Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :