Burundi : 4,4 millions d'euros pour compenser les pertes de recettes Version imprimable
Burundi
24-09-2009

Une aide financière de 4,4 millions d'euros sera accordée au Burundi en guise de compensation des pertes subies au niveau des recettes douanières, depuis l'adhésion du pays au marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA) et à la Communauté est-africaine de libre échange (CEA).

Selon la ministre burundaise des Finances, Clotilde Nizigama, l'adoption du Tarif extérieur commun était la condition exigée pour que le Burundi puisse prétendre à une première tranche de la compensation, qui provient d'un appui financier de l'Union européenne (UE) à ces ensembles régionaux.

La seconde tranche sera débloquée dès la satisfaction des autres conditions d'adhésion complète à ces deux regroupements régionaux.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Ces derniers jours, après plusieurs tentatives plus ou moins réussies, ce sont plus de 800 immigrés...
[La suite...]

L’ancien patron de la filiale gabonaise du premier groupe bancaire de l’Afrique centrale a été...
[La suite...]

En marge de la Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, tenues récemment à Marrakech,...
[La suite...]

L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a été désigné président de la Commission de la...
[La suite...]

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui prône une coopération plus étroite avec les pays...
[La suite...]

Les financements de l’’Agence française de développement (AFD) au Cameroun en 2016 s’élèvent à 145...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×