Burundi : Fermeture de 5 universités privées « clandestines » Version imprimable
Burundi
09-02-2009

Le Ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique a saisi les instances administratives et judiciaires habilitées pour demander la fermeture de cinq universités privées travaillant sans autorisation.

Selon le ministre Saïdi Kibeya, ces universités ont été créées récemment et « manquent de personnel enseignant qualifié et suffisant, de matériel et d’infrastructures adéquats pour fonctionner normalement ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Nairobi, capitale du Kenya, vient d’abriter pour la première fois la conférence "Morocco–Kenya...
[La suite...]

Au Sénégal, le mandat du «Wax waxxeet», qui signifie le fait de se dédire en wolof, langue...
[La suite...]

Un déjeuner de travail a été organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa)...
[La suite...]

Afin d’améliorer l’attractivité des produits d’artisanat au Maroc et à l’international, le...
[La suite...]

Environ 41 millions d’euros, c’est le montant du prêt octroyé par la Banque africaine de...
[La suite...]

La Société commerciale de banque (SCB), appartenant à Attijariwafa bank, fait partie, avec les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×