Burundi : le Japon offre de 2,1 millions $ pour la réintégration d’ex-combattants Version imprimable
Burundi
04-03-2009

Le Japon prévoit de débloquer plus de 2,1 millions $ pour appuyer le Programme national de démobilisation, désarmement et réintégration (DDR) d’ex-combattants de la guerre civile.

Sur plus de 40 000 éléments des ex-Forces armées burundaises (ex-FAB) et 35 000 autres combattants des anciennes rébellions ayant pris part à la guerre civile, un peu plus de 20 000 ont été à ce jour démobilisés et remis à la vie civile.

La Banque mondiale est le principal bailleur de fonds du DDR. L’institution va débourser 10 millions $ d’ici avril 2009.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L'entreprise publique nigérienne des produits pétroliers ( SONIDEP ) vient de décrocher la triple...
[La suite...]

Le siège principal de la Banque africaine de développement (Bad), situé dans la rue des Banques,...
[La suite...]

Le PDG de la méga banque panafricaine, Coris Bank International, M. Idrissa Nassa, accompagné...
[La suite...]

Près d’un demi-millier d’entreprises africaines et un millier de participants d’une quarantaine de...
[La suite...]

Des centaines de tonnes de marchandises destinées pour la Centrafrique et le Tchad bloquées au port...
[La suite...]

Le tambour major du Sénégal, Doudou Ndiaye Rose, que le Japon avait officiellement élevé au rang de...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :