Burundi : Rwasa, chef des ex-rebelles des FNL, sort de son mutisme après sa brève disparition Version imprimable
Burundi
07-07-2010

Après une semaine de disparition, Agathon Rwasa a donné, mardi 29 juin, par une cassette audio d'une dizaine de minutes, signe de vie.

Toujours en cachette, il explique les raisons de sa disparition. Il s'est exprimé en ces termes : « Ils voulaient encore une fois m'arrêter, je l'ai su… je me suis alors éclipsé.

S'ils disent qu'ils ne voulaient pas ma tête, pourquoi ont-ils fouillé ma maison ? Pourquoi est-ce qu'ils ont envoyé plus de 35 agents secrets me chercher à Uvira, en République démocratique du Congo, où ils pensent que je me trouve ?

 Pourquoi ils m'ont cherché également dans la province de Bujumbura rural ? » Voilà qui est clair. A la fin de son propos, Agathon Rwasa a appelé les leaders de l'opposition à rester unis, pour, dit-il, le salut du Burundi.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Accompagné de M. Aziz Mekouar chargé des négociations multilatérales et de toute l’équipe de...
[La suite...]

Dans un arrêt rendu, ce 28 avril 2016 à Ouagadougou, la Cour de cassation du Burkina à cassé le...
[La suite...]

Moins d'un an après le lancement de ses activités sur la place financière dakaroise, la Banque de...
[La suite...]

« Résilience africaine face aux risques climatiques et catastrophes naturelles », tel est le thème...
[La suite...]

Le braconnage est en train de causer des ravages dans le continent africain. Si rien n’est fait,...
[La suite...]

L’Algérie a besoin d’un discours cohérent et transparent, une nouvelle politique économique,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :