Burundi : Rwasa, chef des ex-rebelles des FNL, sort de son mutisme après sa brève disparition Version imprimable
Burundi
07-07-2010

Après une semaine de disparition, Agathon Rwasa a donné, mardi 29 juin, par une cassette audio d'une dizaine de minutes, signe de vie.

Toujours en cachette, il explique les raisons de sa disparition. Il s'est exprimé en ces termes : « Ils voulaient encore une fois m'arrêter, je l'ai su… je me suis alors éclipsé.

S'ils disent qu'ils ne voulaient pas ma tête, pourquoi ont-ils fouillé ma maison ? Pourquoi est-ce qu'ils ont envoyé plus de 35 agents secrets me chercher à Uvira, en République démocratique du Congo, où ils pensent que je me trouve ?

 Pourquoi ils m'ont cherché également dans la province de Bujumbura rural ? » Voilà qui est clair. A la fin de son propos, Agathon Rwasa a appelé les leaders de l'opposition à rester unis, pour, dit-il, le salut du Burundi.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

A l’orée de la fin du mandat constitutionnel du président congolais Denis Sassou Nguésso fixé en...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique