Burundi : Rwasa, chef des ex-rebelles des FNL, sort de son mutisme après sa brève disparition Version imprimable
Burundi
07-07-2010

Après une semaine de disparition, Agathon Rwasa a donné, mardi 29 juin, par une cassette audio d'une dizaine de minutes, signe de vie.

Toujours en cachette, il explique les raisons de sa disparition. Il s'est exprimé en ces termes : « Ils voulaient encore une fois m'arrêter, je l'ai su… je me suis alors éclipsé.

S'ils disent qu'ils ne voulaient pas ma tête, pourquoi ont-ils fouillé ma maison ? Pourquoi est-ce qu'ils ont envoyé plus de 35 agents secrets me chercher à Uvira, en République démocratique du Congo, où ils pensent que je me trouve ?

 Pourquoi ils m'ont cherché également dans la province de Bujumbura rural ? » Voilà qui est clair. A la fin de son propos, Agathon Rwasa a appelé les leaders de l'opposition à rester unis, pour, dit-il, le salut du Burundi.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×