Exploitation illicite Version imprimable
Burundi
23-01-2008

300 tonnes de cassitérite et de colombo-tentalite à l'état brut sont sorties frauduleusement du Burundi, selon l'Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOM). Une enquête a permis d'identifier un réseau de trafiquants opérant depuis le Nigeria et la Zambie, en passant par la RD Congo, avec des complicités locales.

Pour passer à l'exploitation au grand jour des ressources naturelles, le Burundi espère toujours des investissements étrangers qui restent tributaires de l’amélioration de l'environnement général des affaires.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle en...
[La suite...]

Peter Balerin, l'ambassadeur des États-Unis au Cameroun au cours de sa rencontre avec le chef de...
[La suite...]

L'Algérie a enregistré, durant les quatre premiers mois de l'année en cours, un déficit commercial...
[La suite...]

La Banque mondiale a annoncé, hier, dimanche qu'elle apportera un soutien technique au Soudan...
[La suite...]

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue italien, Sergio Mattarella, ont décidé...
[La suite...]

Au premier trimestre de l’année 2018, l’indice des Prix des Actifs Immobiliers (IPAI) s’est...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×