Exploitation illicite Version imprimable
Burundi
23-01-2008

300 tonnes de cassitérite et de colombo-tentalite à l'état brut sont sorties frauduleusement du Burundi, selon l'Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOM). Une enquête a permis d'identifier un réseau de trafiquants opérant depuis le Nigeria et la Zambie, en passant par la RD Congo, avec des complicités locales.

Pour passer à l'exploitation au grand jour des ressources naturelles, le Burundi espère toujours des investissements étrangers qui restent tributaires de l’amélioration de l'environnement général des affaires.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Comme nous l'écrivons dans notre précédent article publié sur notre site électronique : Le premier...
[La suite...]

Dimanche 5 juillet 2015, après que la quasi-totalité des bulletins de vote soit décomptée, le NON...
[La suite...]

Selon des sources autorités contactées par Les Afriques, le Premier ministre et lieutenant-colonel,...
[La suite...]

Les autorités académiques de l’Ecole Inter-Etats des Sciences et Médecines Vétérinaires de Dakar...
[La suite...]

Les enjeux sécuritaires ont dominé la visite du président français au Cameroun, François Hollande...
[La suite...]

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique