Exploitation illicite Version imprimable
Burundi
23-01-2008

300 tonnes de cassitérite et de colombo-tentalite à l'état brut sont sorties frauduleusement du Burundi, selon l'Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOM). Une enquête a permis d'identifier un réseau de trafiquants opérant depuis le Nigeria et la Zambie, en passant par la RD Congo, avec des complicités locales.

Pour passer à l'exploitation au grand jour des ressources naturelles, le Burundi espère toujours des investissements étrangers qui restent tributaires de l’amélioration de l'environnement général des affaires.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Afin de mettre en exergue, la Journée internationale des coopératives, célébrée le 2 juillet,...
[La suite...]

Masen et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) ont signé,...
[La suite...]

Dans cet entretien, Christian Harbulot défend entre autres que la démarche IE, plus facile à...
[La suite...]

La femme du chef de l’Etat congolais, Antoinette Sassou-Nguesso, a été convoquée, lundi 27 juin,...
[La suite...]

L’ingénieur statisticien économiste mauritanien, Mamadou Lamine N'Dongo, qui occupait les fonctions...
[La suite...]

Le Brexit l'a emporté avec près de 52% des voix à l'issue du référendum du 23 juin 2016. La...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :