Exploitation illicite Version imprimable
Burundi
23-01-2008

300 tonnes de cassitérite et de colombo-tentalite à l'état brut sont sorties frauduleusement du Burundi, selon l'Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOM). Une enquête a permis d'identifier un réseau de trafiquants opérant depuis le Nigeria et la Zambie, en passant par la RD Congo, avec des complicités locales.

Pour passer à l'exploitation au grand jour des ressources naturelles, le Burundi espère toujours des investissements étrangers qui restent tributaires de l’amélioration de l'environnement général des affaires.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’émission d’un emprunt obligataire international de 650 milliards de f CFA du gouvernement...
[La suite...]

Afin de consolider le partenariat stratégique entre leurs deux institutions, Maroclear, dépositaire...
[La suite...]

Plongé dans une impasse depuis le vendredi 12 mai suite à un mouvement de mutinerie qui a paralysé...
[La suite...]

Autour d’une conférence, portant sur «Investir au Mali», le Club Afrique Développement (CAD), le...
[La suite...]

Quelques mois seulement après la visite du Roi Mohammed VI au Nigéria, les accords du projet,...
[La suite...]

Afin de s’ouvrir à l’international et d’accompagner le développement de ses clients, notamment...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×