Exploitation illicite Version imprimable
Burundi
23-01-2008

300 tonnes de cassitérite et de colombo-tentalite à l'état brut sont sorties frauduleusement du Burundi, selon l'Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOM). Une enquête a permis d'identifier un réseau de trafiquants opérant depuis le Nigeria et la Zambie, en passant par la RD Congo, avec des complicités locales.

Pour passer à l'exploitation au grand jour des ressources naturelles, le Burundi espère toujours des investissements étrangers qui restent tributaires de l’amélioration de l'environnement général des affaires.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Élu le 28 mai dernier, à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque africaine de...
[La suite...]

La crise qui a sévi dans les régions du Nord-Mali avait occasionné le pillage des sites historiques...
[La suite...]

L'entreprise publique nigérienne des produits pétroliers ( SONIDEP ) vient de décrocher la triple...
[La suite...]

Le siège principal de la Banque africaine de développement (BAD), situé dans la rue des Banques,...
[La suite...]

Le PDG de la méga banque panafricaine, Coris Bank International, M. Idrissa Nassa, accompagné...
[La suite...]

Près d’un demi-millier d’entreprises africaines et un millier de participants d’une quarantaine de...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :