Exploitation illicite Version imprimable
Burundi
23-01-2008

300 tonnes de cassitérite et de colombo-tentalite à l'état brut sont sorties frauduleusement du Burundi, selon l'Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOM). Une enquête a permis d'identifier un réseau de trafiquants opérant depuis le Nigeria et la Zambie, en passant par la RD Congo, avec des complicités locales.

Pour passer à l'exploitation au grand jour des ressources naturelles, le Burundi espère toujours des investissements étrangers qui restent tributaires de l’amélioration de l'environnement général des affaires.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La chancelière allemande, Angela Merkel, qui prône une coopération plus étroite avec les pays...
[La suite...]

Les financements de l’’Agence française de développement (AFD) au Cameroun en 2016 s’élèvent à 145...
[La suite...]

Entamée le jeudi dernier, à Accra, capitale du Ghana, la nouvelle série de visites du Roi Mohammed...
[La suite...]

Après une première en septembre 2015, l’industrie sucrière mondiale se retrouve pour une seconde...
[La suite...]

Les travaux de la 41ème Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf se sont poursuivis,...
[La suite...]

La 41ème Conférence et Assemblée générale annuelle de la Fanaf, qui se tient depuis hier à...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×