Cameroun : du nouveau pour la privatisation de Camtel Version imprimable
Cameroun
02-03-2009

Après avoir déclaré infructueux l’appel d’offres de privatisation de la Cameroon Telecommunication (CAMTEL), le ministre des Finances engage une réflexion sur la nouvelle stratégie.

Le ministre, Essimi Menye, évoque l’hypothèse d’un partenariat public/privé pour mieux accompagner le développement de la société dont il est prévu la division en deux entités.

Une société sera chargée de la gestion de l’ensemble des infrastructures existantes (Sat 3, réseau de téléphone fixe, fibre optique), détenue en majorité par l’Etat. Une seconde, dont la majorité du capital sera accordée au partenaire privé, sera dédiée à la partie téléphonie mobile à l’internet.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Accompagné de M. Aziz Mekouar chargé des négociations multilatérales et de toute l’équipe de...
[La suite...]

Dans un arrêt rendu, ce 28 avril 2016 à Ouagadougou, la Cour de cassation du Burkina à cassé le...
[La suite...]

Moins d'un an après le lancement de ses activités sur la place financière dakaroise, la Banque de...
[La suite...]

« Résilience africaine face aux risques climatiques et catastrophes naturelles », tel est le thème...
[La suite...]

Le braconnage est en train de causer des ravages dans le continent africain. Si rien n’est fait,...
[La suite...]

L’Algérie a besoin d’un discours cohérent et transparent, une nouvelle politique économique,...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :