Accès abonné :              


CEMAC : les compagnies d'assurance en conclave Version imprimable
Cameroun
25-01-2010

La 13e session du Conseil des compagnies d'assurance des six pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) s'est déroulée récemment à Douala, au Cameroun.

Cette édition a été consacrée à la vulgarisation de la Carte rose, destinée à améliorer et réguler le transport intracommunautaire.

Adoptée depuis treize ans, la Carte rose, dont l'usage est obligatoire dans le transport transfrontalier, a du mal à percer.

Selon Evariste Fosso Diffo, le vice-président du Conseil des bureaux de la Carte rose (CBCR), sa promotion se heurte à plusieurs difficultés, dont celle liée au mode de financement du Conseil.

« Le Conseil est financé par les sociétés privées, contrairement aux autres organes de la sous-région qui sont financés par les gouvernements », a-t-il précisé.

A noter que le Conseil des ministres des pays de la zone n'a adopté le statut juridique de la commission d'arbitrage de la Carte rose qu'en mai 2009.

 
< Précédent   Suivant >