Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le processus démocratique abouti au Bénin ou encore à Djibouti, les relations entre Paris et les...
[La suite...]

Banque Populaire et Maroc Export organisent, du 29 mai au 3 juin 2016, la 3ème édition B to B in...
[La suite...]

Dans la catégorie «Gestion de Portefeuilles», ERI vient d’être récompensée pour son progiciel...
[La suite...]

Quatre ans après la pose de la première pierre du gigantesque complexe hôtelier, porté par le jeune...
[La suite...]

La 10ème édition des Trophées African Banker, tenue mercredi 25 mai 2016 à Lusaka en Zambie, a...
[La suite...]

Après l’Afrique de l’Ouest et centrale, les entreprises marocaines s’intéressent aux opportunités...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :