Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Des hommes armés auraient attaqués une base de l’ONU et un point de contrôle de l’armée malienne...
[La suite...]

La première tranche de la centrale solaire Noor (lumière en arabe), située à Ouarzazate, localité...
[La suite...]

Jorf Lasfar, localité située à quelques encablures de la ville d’El Jadida, étrenne depuis lundi...
[La suite...]

Afin de contribuer au renforcement de la sécurité sanitaire des produits alimentaires en Afrique,...
[La suite...]

Il ne sera pas facile pour les entrepreneurs maghrébins, face à une concurrence acerbe, de...
[La suite...]

Malgré les engagements de mobilisations de ressources déjà consentis (55 milliards de f CFA) d'un...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :