Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le Club Afrique Développement a organisé, du 19 au 22 avril 2017 à Abidjan, une rencontre et une...
[La suite...]

Le premier tour de l’élection présidentielle en France a livré son verdict. Aucun candidat de...
[La suite...]

Le président du Cameroun, Paul Biya, a affirmé dans un discours lors d’une cérémonie de prise...
[La suite...]

Élue présidente de la Commission de l’Union africaine en juillet 2012, Nkosazana Dlamini-Zuma...
[La suite...]

Avec la participation du ministère marocain de la Santé, les Laboratoires Galenica ont organisé,...
[La suite...]

Interview Pr Madoky Magatte Diop : «Cerner les affections curables» Le Maroc, à travers ses unités...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×