Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (Faise) va à la rescousse des...
[La suite...]

Le Premier ministre fait volte-face. Au moment où tout jouait à sa défaveur, le sherpa Zida reste...
[La suite...]

Depuis l'après midi ce dimanche ( hier ) jusque tard dans la nuit, les manœuvres se poursuivent...
[La suite...]

Comme nous l'écrivons dans notre précédent article publié sur notre site électronique : Le premier...
[La suite...]

Dimanche 5 juillet 2015, après que la quasi-totalité des bulletins de vote soit décomptée, le NON...
[La suite...]

Selon des sources autorités contactées par Les Afriques, le Premier ministre et lieutenant-colonel,...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique