Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les actionnaires du groupe BGFIBank se sont réunis en Assemblée générale, lundi 2 mai 2016 à...
[La suite...]

L'Etat du Niger compte lever auprès des bailleurs de fonds et partenaires au développement 1...
[La suite...]

Du 3 au 4 mai 2016, le président Paul Biya du Cameroun est en visite officielle au Nigéria sur...
[La suite...]

Suite au lancement du nouveau programme de Bachelor en management de l’ESCP Europe, les...
[La suite...]

Dans cet entretien, Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs...
[La suite...]

L’axe majeur de la stratégie de la Bourse des valeurs de Casablanca est de soutenir le...
[La suite...]

Autres articles

 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :