Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les pays de l’OPEP se sont réunis, en informel à Alger les 26 et 27 septembre 2016 au moment où le...
[La suite...]

A quelques semaines de la COP22, les contributions se multiplient pour mettre en exergue les...
[La suite...]

Le président en exercice de l’UA, le président tchadien Idriss Déby Itno, a dans un communiqué...
[La suite...]

A fin juin 2016, le groupe BMCE Bank of Africa annonce un produit net bancaire à 6,7 milliards de...
[La suite...]

Les Rencontres Africa 2016 à Paris ont tenu toutes leurs promesses. Un événement qui a connu la...
[La suite...]

Au Forum d’affaires États-Unis–Afrique, Barack Obama s’est adressé à ses homologues africains pour...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :