Fiscalité « dissuasive » selon le GICAM Version imprimable
Cameroun
07-01-2008

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) dénonce la « pression fiscale » contenue dans la loi de finances 2008, qui reste « dissuasive », selon le patronat camerounais qui aurait souhaité la suppression de certaines taxes.

Le GICAM estime, toutefois, que le « taux de croissance pourrait atteindre 4% ».

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les 620 000 électeurs, enregistrés sur les listes électorales au Gabon, sont appelés samedi 27...
[La suite...]

Dans cette interview, Moussa Ismaïla Touré, DG API-Mali, évoque la création d’entreprises et...
[La suite...]

Dans cet entretien exclusif à la rédaction, le Pr Wafaa Agoumi relate entre autres les voies et...
[La suite...]

L’un après l’autre, les pays africains ont déployé des plans globaux de développement pour parvenir...
[La suite...]

Professionnels de santé, douaniers, grand public, la formation et la sensibilisation doivent...
[La suite...]

En marge du forum Afrisanté, tenu à Marrakech du 25 au 26 février, le docteur Abdelilah Mhadi,...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :