Un parlementaire invite Paul Biya à déclarer son patrimoine Version imprimable
Cameroun
08-12-2010

Jean Michel Nintcheu, président régional du parti d'opposition, Front social-démocratique (SDF), pour le Littoral et député à l'Assemblée nationale, qui constate que le budget de la présidence de la République (pour 2011 à 45,352 milliards FCFA contre 57,343 en 2009) n'a jamais fait l'objet de contrôle par le Parlement, encore moins par les différentes structures en charge du contrôle budgétaire, vient d'inviter le chef de l'Etat Paul Biya à signer le décret et les textes d'application de la loi du 25 avril 2006 relative à la déclaration des biens et avoirs, afin de s'éviter les plaintes pour enrichissement illicite.

Aussi, il a adressé une lettre aux membres du gouvernement afin de savoir si les fonds alloués sont correctement utilisés.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les enjeux sécuritaires ont dominé la visite du président français au Cameroun, François Hollande...
[La suite...]

Première plateforme en Afrique, destinée à permettre à des entrepreneurs expérimentés et en herbe...
[La suite...]

Suite à la série d’attaques de Daech contre les militaires égyptiens au Sinaï, et la...
[La suite...]

Les actionnaires de la compagnie commune africaine de réassurance (CICA-RE) se sont retrouvés à...
[La suite...]

Le monde de la finance est dans l’expectative, suspendue aux résultats du référendum programmé le 5...
[La suite...]

Le locataire de l'Elysée, François Hollande, est arrivé à Cotonou, capitale du Bénin, première...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique