Congo (Brazza)
Mines : Total exploite le projet offshore congolais Moho Phase 1 B
04-01-2016
Le célèbre champ pétrolier congolais Moho Phase 1 B dispose d’une capacité de production de 40 000 barils équivalents pétrole par jour. Total a annoncé la mise en production du projet d’offshore profond Moho Phase 1 B, situé en République du Congo, à 75 km au large de Pointe-Noire. Le projet, exploité par le géant français des hydrocarbures, dispose d’une capacité de production de 40 000 barils équivalents pétrole par jour (BEP/j), a indiqué le groupe dans un communiqué. «Moho Phase 1 B est notre neuvième démarrage depuis le début de l’année et contribuera à la forte croissance de notre production dans les années à venir», selon Arnaud Breuillac, le directeur général de la branche exploration-production de l’entreprise française. Le démarrage du projet Moho Phase 1 B intervient après le lancement de la phase 1 A du projet Dalia en Angola et à celui du champ Lianzi dans les eaux profondes du Congo et de l’Angola. Total E&P Congo est opérateur dans ce projet avec une participation de 53,5%. Les autres partenaires sont Chevron Overseas Congo (31,5%) et la Société nationale des pétroles du Congo (15%).
 
Desserte Brazzaville-Beyrouth par ECAir
15-06-2015
Dans le cadre de son expansion, ECAir inaugure, le mardi 2 juin prochain, la desserte Brazzaville-Beyrouth. ECAir, Equatorial Congo Airlines, compagnie aérienne nationale de la République du Congo, dirigée par Fatima Beyina-Moussa, qui assure la présidence de l’Afraa, (Association des compagnies aériennes d’Afrique), ajoute ainsi une nouvelle destination à son réseau. Cette desserte, initialement bihebdomadaire (mardi et samedi au départ de Brazzaville; mercredi et dimanche au départ de Beyrouth), en collaboration avec Trans Air Congo (TAC), répond à une demande croissante de la part de la communauté libanaise installée sur le continent et des commerçants. Les responsables ont soutenu que la troisième ligne intercontinentale d’Equatorial Congo Airlines, après Paris (2013) et Dubaï (2014), sera opérée par un Boeing 757.
 
Congo : Le groupe BMCE Bank soutient les PME-PMI
21-12-2014
Le groupe BMCE Bank, via sa filiale LCB Bank, a signé un accord de partenariat, dans les locaux de son siège de LCB Bank à Brazzaville, avec le fonds «Projet d’appui à la diversification de l’économie (PADE)». En resserrant davantage leurs liens avec LCB Bank, la Banque mondiale et le gouvernement congolais, qui financent le Fonds d’appui à coûts partagés dans le cadre du PADE, vont ainsi collaborer pour dynamiser le tissu des PME-PMI congolaises. Ainsi, ces entreprises bénéficieront d’un support dans des domaines jugés prioritaires, tels que le comptable, le fiscal ou le marketing… Ce partenariat croisé illustre la volonté de ces partenaires de renforcer leur engagement dans le développement économique du Congo, auprès des entreprises locales.
 
Convention BMCE Bank-Fonds PADE
14-12-2014
Pour contribuer à soutenir et dynamiser les PME-PMI au Congo, LCB Bank, filiale du groupe BMCE Bank, a récemment signé à Brazzaville un accord de partenariat avec le Fonds «Projet d’appui à la diversification de l’économie (PADE)». Pour les responsables, il s’agit d’un rapprochement de la banque avec la Banque mondiale et le gouvernement congolais, qui financent le Fonds d’appui à coûts partagés dans le cadre du PADE. Un fonds qui accorde des subventions pour des activités de formation et de renforcement des capacités des PME et PMI actives dans des secteurs considérés stratégiques (hors pétrole) pour le développement du Congo, tels que l’agro-industrie, la transformation du bois, le transport, la logistique, les mines, le tourisme et l’artisanat. Véritable relais de ce programme, LCB Bank s’engage à réserver le meilleur accueil aux entreprises ayant reçu l’accompagnement du FACP, et d’examiner leurs besoins d’investissement selon les procédures en vigueur. Nous apprenons aussi qu’elle sera une force de prescription auprès des PME-PMI identifiées à potentiel pour les inciter à se rapprocher du Fonds d’appui à coûts partagés. LCB Bank va se montrer à la hauteur, vu qu’en 2014, au travers d’un réseau de 21 agences implantées dans tout le territoire congolais, elle gère plus de 70 000 comptes clients de tous types (particuliers, PME-PMI et grandes entreprises).
 
Congo : VMK lance un deuxième smartphone sur le marché
21-11-2014
La société VMK a lancé à Brazzaville son deuxième smartphone et troisième téléphone qu’elle a conçu et assemblé en Chine. Le smartphone «elikia L» est commercialisé au Congo à partir du 10 novembre à 64 900 f CFA, et en Côte d’Ivoire en décembre prochain. Le directeur général de VMK, Vérone Mankou, a affirmé que la société implantera l’année prochaine des points de vente de ses produits dans un premier temps à Kinshasa en RDC et à Douala au Cameroun. «Dans le cadre de notre vision, après ces villes, nous travaillerons pour atteindre d’autres pays de l’Afrique. Le continent africain compte 54 pays, et nous devons être présents dans la majorité des États. Nous voulons rendre le produit plus accessible à un plus grand nombre», a déclaré Vérone Makou, concepteur du premier smartphone et de la première tablette tactile africaine. Le mot «elikia» signifie «espoir» en lingala, langue parlée en RDC, au Congo-Brazzavile et en Centrafrique. «Le nouveau smartphone «elikia L» est plus large et plus puissant», a expliqué Vérone Mankou. Créée en 2009, la société VMK a déjà conçu quatre produits, à savoir une tablette tactile en 2011, un smartphone «elikia» en 2012, un téléphone basique «elikia moke» en 2013 et le smartphone «elikia L» en 2014.
 
Congo : lancement d’un projet d’électrification rurale
10-07-2014
En partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), le Congo a lancé un projet d’électrification rurale à base des petites centrales hydroélectriques. Ce projet, dénommé «Les mini-réseaux hydroélectriques pour l’électrification rurale», est inscrit dans le cadre de la promotion, la production et la distribution des énergies propres en vue d’impulser un développement économique endogène en milieu rural. Le représentant résident adjoint du PNUD au Congo, Eloi Kouadio IV, a expliqué que ce projet consiste à promouvoir l’électrification rurale par le truchement de l’investissement dans les mini-réseaux à partir de petites centrales hydroélectriques. «Ce programme permettra... d’accroître le taux d’accès à l’électricité des populations rurales en passant de 5,6% à 50% d’ici à 2015 et de contribuer à la réduction de la pauvreté, tout en favorisant la réduction des émissions de gaz à effet de serre», a-t-il déclaré. Après la phase de préparation de trois mois, un document du projet sera mis au point et les activités devant démarrer en août 2015 pour l’installation des premières microcentrales.
 
Congo : Eni va investir 1,5 Mrds de $ en 2014
09-07-2014
Le groupe pétrolier italien Eni a annoncé à Brazzaville sa décision d’investir 1,5 milliard dollars pour l’exploitation à la fin de cette année d’importants gisements découverts au Congo. «Cette année, on va investir presque un milliard et demi de dollars. On a de très importants investissements au Congo. Autre chose d’important pour le Congo, c’est le développement du gaz pour satisfaire les besoins en énergie du domaine minier», a déclaré le président-directeur général du groupe, Claudio Descalzi, au sortir d’une audience avec le chef de l’État congolais, Denis Sassou N’Guesso. Eni a effectué d’importantes découvertes d’hydrocarbures dans le Bloc Marine XII, à 17 km au large des côtes congolaises.
 
Brazzaville recevra Africanews en 2015
15-02-2014
Euronews lancera mi-2015 une chaîne d’information multilingue panafricaine, baptisée Africanews et basée à Brazzaville, a annoncé la chaîne européenne, illustrant la concurrence accrue des médias internationaux en Afrique. À l’été 2015, cette chaîne, développée en partenariat avec la télévision publique du Congo et diffusée 24h/24, émettra d’abord en anglais et en français, puis dans d’autres langues du continent (portugais, arabe, swahili). Avec une quarantaine de personnes au départ, elle s’appuiera sur des bureaux régionaux à travers le continent. Elle sera centrée sur l’actualité de l’Afrique subsaharienne, qui sera sa principale zone de diffusion. Euronews et sa filiale Africanews auront la même charte éditoriale et pourront partager leurs sujets en puisant dans les contenus l’une de l’autre. «Cette synergie vise à donner à l’Afrique toute sa place dans le monde de l’information, et au monde toute l’actualité du continent », explique Euronews dans un communiqué.
 
Le groupe DLM s’implante en Côte d’Ivoire et au Congo Brazzaville
11-12-2013
Delattre Levivier Maroc, groupe leader dans la construction métallique lourde annonce l’acquisition d’une société en Côte d’Ivoire et au Congo Brazzaville. Basée au coeur d’Abidjan, la société dénommée Gema Construct (GECO), est un acteur majeur sur le marché de la construction métallique et ensembles industriels clé en main dans la région. GECO est également présente de façon permanente au Congo Brazzaville sur des marchés Oil & Gaz. L’expertise du groupe DLM à l’international permettra d’accélérer et sécuriser son développement en Côte d’Ivoire, au Congo Brazzaville et dans la sous région à travers une stratégie de conquête du marché. Ce partenariat, fruit d’une acquisition majoritaire de DLM conforte les actionnaires historiques de GECO dans le projet.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 232
Toute l'actualité

En faisant exploser, samedi dernier, un camion piégé au centre de Mogadiscio, les terroristes...
[La suite...]

Le Groupement togolais d’assurances compagnie africaine d’assurances (GTAC2A-VIE), filiale du...
[La suite...]

À l’issue du dépouillement de plus de 95% des bulletins, la Commission électorale a dévoilé hier...
[La suite...]

Dans la lignée de ses consœurs, suite à l’adoption de la loi 103.12, relative aux établissements de...
[La suite...]

À la Conférence des Nations unies COP23 sur le climat à Bonn, du 6 au 17 novembre 2017, 19...
[La suite...]

Rallier Tanger à Casablanca en deux heures contre cinq actuellement, c’est ce que devrait permettre...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×