Congo : Exonération de 50% pour faciliter l’accès au crédit Version imprimable
Congo (RDC)
20-06-2015
Une exonération de 50% sera désormais accordée sur la valeur des contreparties à prendre en compte dans le noyau dur des fonds propres d’une banque, et ce, pour tout accord de prêt garanti par l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (AACA), a annoncé Jules Bondombe Assango, vicegouverneur de la Banque Centrale. Les banques de la République du Congo pourront ainsi accroître la quantité de prêts accordés à leurs clients. Cette mesure devrait encourager les groupes bancaires transfrontaliers africains ainsi que les multinationales étrangères du secteur à faire de même, afin de soutenir le développement du marché du crédit en Afrique.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Nairobi, capitale du Kenya, vient d’abriter pour la première fois la conférence "Morocco–Kenya...
[La suite...]

Au Sénégal, le mandat du «Wax waxxeet», qui signifie le fait de se dédire en wolof, langue...
[La suite...]

Un déjeuner de travail a été organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa)...
[La suite...]

Afin d’améliorer l’attractivité des produits d’artisanat au Maroc et à l’international, le...
[La suite...]

Environ 41 millions d’euros, c’est le montant du prêt octroyé par la Banque africaine de...
[La suite...]

La Société commerciale de banque (SCB), appartenant à Attijariwafa bank, fait partie, avec les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×