Congo : Exonération de 50% pour faciliter l’accès au crédit Version imprimable
Congo (RDC)
20-06-2015
Une exonération de 50% sera désormais accordée sur la valeur des contreparties à prendre en compte dans le noyau dur des fonds propres d’une banque, et ce, pour tout accord de prêt garanti par l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (AACA), a annoncé Jules Bondombe Assango, vicegouverneur de la Banque Centrale. Les banques de la République du Congo pourront ainsi accroître la quantité de prêts accordés à leurs clients. Cette mesure devrait encourager les groupes bancaires transfrontaliers africains ainsi que les multinationales étrangères du secteur à faire de même, afin de soutenir le développement du marché du crédit en Afrique.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×