RDC : le projet de centrale électrique Inga 3 risque l'annulation Version imprimable
Congo (RDC)
10-03-2010

La construction du plus grand complexe mondial de production d'électricité en République démocratique du Congo risque de ne jamais voir le jour, parce que le gouvernement tarde à prendre une décision.

Selon le directeur général de Western Power Corridor (Westcor), une coentreprise entre les cinq pays africains concernés par ce projet, la première phase (qui pourrait générer 5 gigawatts, sur un total de 100 gigawatts de puissance destinés aux marchés du sud de l'Europe et du Moyen-Orient) pourrait être annulée.

« Si nous sommes aux prises avec un projet de 5000 MW, comment allons nous faire pour obtenir un projet de 100 000 MW ? », s'est interrogé Pat Naidoo, directeur général de Westcor, qui a appris que son entreprise sera fermée.

Le Congo étudie une offre de BHP Billiton Ltd pour l'utilisation d'une partie de son potentiel de production d'électricité.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La Banque mondiale a annoncé, hier, dimanche qu'elle apportera un soutien technique au Soudan...
[La suite...]

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue italien, Sergio Mattarella, ont décidé...
[La suite...]

Au premier trimestre de l’année 2018, l’indice des Prix des Actifs Immobiliers (IPAI) s’est...
[La suite...]

Extraits de l'éditorial à paraître dans le magazine Les Afriques numéro 379, signé Abderrazzak...
[La suite...]

En réunion à Lomé, les chefs d'état-major de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de...
[La suite...]

Le virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) a atteint pour la première fois...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×