RDC : le projet de centrale électrique Inga 3 risque l'annulation Version imprimable
Congo (RDC)
10-03-2010

La construction du plus grand complexe mondial de production d'électricité en République démocratique du Congo risque de ne jamais voir le jour, parce que le gouvernement tarde à prendre une décision.

Selon le directeur général de Western Power Corridor (Westcor), une coentreprise entre les cinq pays africains concernés par ce projet, la première phase (qui pourrait générer 5 gigawatts, sur un total de 100 gigawatts de puissance destinés aux marchés du sud de l'Europe et du Moyen-Orient) pourrait être annulée.

« Si nous sommes aux prises avec un projet de 5000 MW, comment allons nous faire pour obtenir un projet de 100 000 MW ? », s'est interrogé Pat Naidoo, directeur général de Westcor, qui a appris que son entreprise sera fermée.

Le Congo étudie une offre de BHP Billiton Ltd pour l'utilisation d'une partie de son potentiel de production d'électricité.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×