Djibouti : De l'amendement de la Constitution afin que le président rempile Version imprimable
Djibouti
01-05-2010

Idriss Arnaoud Ali, président de l'Assemblée nationale, a déclaré que la Constitution devrait être modifiée pour permettre un mandat supplémentaire au président Ismaël Omar Guelleh.

Il rappelle que ce sont les populations qui se sont, à maintes reprises, prononcées en faveur d'un amendement.

Il avance d'ailleurs qu'ils ont reçu une montagne de pétitions afin que le président soit en mesure de poursuivre les réformes lancées, notamment en matière de lutte contre la pauvreté et de développement du secteur de l'énergie.

Le président de la République peut décider d'organiser un référendum pour valider la modification de la Constitution, ou bien demander aux députés d'examiner la loi une 2e fois (adoption aux 2/3).

Il se trouve que l'amendement a été adopté, le lundi 19 avril, par 59 députés au Parlement de 63 sièges, 4 députés étant absents.

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), a...
[La suite...]

Le chef de l’État congolais, Joseph Kabila, en fin de mandat constitutionnel, a effectué le 25...
[La suite...]

48 heures après la prestation de serment d’Ali Bongo, investi par la Cour constitutionnelle pour un...
[La suite...]

À la suite de la proclamation des résultats présidentiels par le ministre de l’Intérieur, le 31...
[La suite...]

À quelques semaines de la COP22, une vingtaine de ministres africains, des représentants...
[La suite...]

Engagé dans le co-investissement dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie saoudite, en...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :