Journal en ligne - []
BOA Niger Leadership confirmé sur la place financière de Niamey Version imprimable
22-09-2014
Seule société de droit nigérien cotée à la BRVM suite à l'introduction avec succès de l’action de la banque en Bourse en 2004, BOA Niger a capitalisé une solide expérience ces vingt longues dernières années pour imposer son statut de banque de référence du marché nigérien.
 
Portée sur les fonts baptismaux à Niamey, en avril 1994, suite au rachat de la Nigeria International Bank (NIB) par le groupe Bank of Africa, la BOA Niger a bien pris ses marques. 20 ans de présence sur l’échiquier bancaire, 20 ans de saga fabuleuse, faits de conquêtes commerciales à la fois agressives et intelligentes, BOA Niger a tenu à fêter son vingtième anniversaire. Le président d’honneur du groupe Bank of Africa, Paul Derreumaux, et le PDG du Groupe, Mohamed Bennani, ont fait le déplacement à Niamey, du 12 au 14 juin 2014. Fruit d’une troisième concrétisation d’un nouveau concept de banque commerciale africaine avec un actionnariat constitué d’actionnaires privés nationaux et internationaux présents encore dans le tour de table, dont le Groupe BOA et ses actionnaires de référence, la BMCE, la BOAD, Proparco, FMO et BIO (Agence belge de développement), la filiale nigérienne du groupe BOA consolide sa position de banque leader.
 
170 milliards de f CFA injectés dans le secteur privé
 
Seule société de droit nigérien cotée à la BRVM suite à l'introduction avec succès de l’action de la banque en Bourse en 2004, BOA Niger a capitalisé une solide expérience ces vingt longues dernières années pour imposer son statut de banque de référence du marché nigérien. Le dernier rapport financier daté de fin avril 2014, dont Les Afriques a eu une copie en exclusivité, révèle que BOA Niger a réalisé un total bilan de 200 milliards de f CFA (7 fois plus il y a dix ans) et s’en est tiré avec un résultat net de l’ordre de plus de 4 milliards f CFA. Les encours de crédits qui sont estimés à 170 milliards de f CFA font de BOA Niger l’une des plus importantes contributions au financement bancaire de l’économie du pays. Autrement, 98% des engagements de la filiale nigérienne du groupe BOA sont injectés dans le secteur privé, tandis que les dépôts s’établissent à 120 milliards de f CFA, se positionnant devant la Sonibank, Ecobank, BIA Niger, Banque Atlantique et BSIC.
 
Cette situation apparaît performante, soutenue par un pic de croissance positive si on la compare aux résultats affichés par la banque au 31 décembre 2013. La filiale nigérienne du groupe qui «performe » et qui s’adosse sur trois leviers (la densité de son réseau avec 20 agences, le renforcement de ses fonds propres via le cours de l’action passée au double pour 60 000 f CFA et ses opérations communes syndiquées lui ont permis de renforcer son bilan entre le 31 décembre 2013 et fin avril 2014. Ce qui fait dire aux dirigeants de cet établissement bancaire que «les résultats performants et consolidés engrangés par la BOA Niger confirment sa place de banque leader en plein essor.
 
I.A.
 
< Précédent   Suivant >
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×