Journal en ligne - []
L’assurance au Niger Une niche à milliards, avant la grande embellie Version imprimable
28-10-2013
Le marché de l’assurance au Niger continue de tracer son sillon tranquillement, mais timidement. En dépit de son potentiel qui peine à être valorisé (le marché est exploité seulement à 5% de son potentiel), le marché est une véritable niche à milliards qui fait l'objet de convoitises.
 
Le secteur de l’assurance au Niger a de beaux jours devant lui. L'ouverture d'une filiale au Niger du groupe d'assurances Colina, complétant son réseau sur l'espace Uemoa est un signe d'attractivité du secteur. L'économie minière, créée autour des régions, devra a priori impacter positivement sur le secteur en lui apportant une bouffée d'oxygène. La success story de UGAN Niger (groupe SUNU), qui fait figure de pionnière et de leader sur le marché nigérien avec un chiffre d'affaires cumulé de plus de 8 milliards f CFA pour ces deux branches IARD et Vie (soit 3 fois moins que la taille globale du marché qui est de 22 milliards f CFA en 2012) constitue assurément un des leviers stratégiques pour l'accélération du développement et de la croissance du secteur mené par le quarté UGAN-IARD, NIA, SNAR LEYMA et CAREN qui se livrent -dans un cul de sac, presque - à une concurrence à haute voltige, pour gagner des parts de marché. En 2011, le chiffre d'affaires de UGAN-IARD, du groupe SUNU estimé à 4,135 milliards de f CFA a baissé face à la montée en puissance de deux de ses potentiels concurrents, NIA Assurances et CAREN qui occupent respectivement la première et seconde place du marché avec 4, 559 milliards et 4,519. Une dégringolade qui s'expliquerait du côté de UGAN-IARD par le marché d'aviation que s'est adjugé la NIA. Entre temps, la machine de reprise de place de leader est relancée par UGAN et tout présage une grosse embellie de la compagnie cette année selon des statistiques concordantes, consultées par Les Afriques. La compagnie SNAR LEYMA a dû se consoler pour l'exercice 2011 avec une moisson de l'ordre de 4,101 milliards f CFA. Elle s'est remise au travail en aiguisant ses appétits de gruger d'ici les prochaines années des marges non négligeables, en vue de redorer son blason. L'arrivée de Colina du groupe Saham, sur le marché nigérien, la cinquième, n'a pas changé grand chose dans la hiérarchisation du marché autour du classique tiercé gagnant. Colina a-t-il les moyens de ses ambitions ? De plus en plus, les initiés du secteur, interrogés par Les Afriques, soutiennent mordicus que la marocaine Saham du richissime entrepreneur Moulay Hafid Elalamy a fait un mauvais casting en jetant son dévolu sur un ancien associé du groupe SUNU et ex-patron de UGAN IARD Niger. Mamadou Talata Doulla, assureur de formation va-t-il faire bouger les lignes ? En dépit de l’étroitesse du marché, la taille de l’assurance IARD est passée à quelque 17 milliards et celle de la branche Vie oscille la barre des 5 milliards. En gros, les quatre compagnies d’assurances IARD sur les cinq que compte maintenant le secteur se partagent le pactole. Dans cette escarcelle financière, l'automobile rapporte 80% du chiffre d'affaires. Le marché vient de s'enrichir d'une nouvelle société, la CNAVIE, fruit d'une joint-venture NIA et CAREN, associées dans la structure du capital de CNAVIE , qui détiennent respectivement 26% des parts dans le tour de table. Sans doute, une option sérieuse pour jouer les premiers rôles dans un marché qui devra beaucoup tirer, ces prochaines années, profits du boom minier.
 
Certes, d’une attractivité timide pour le moment aux yeux des investisseurs et compagnies d’assurance pour ses niches d'opportunités sous-exploitées, le marché nigérien peut s'enorgueillir d’être devant des pays, tels que Centrafrique et le Tchad. Aussi le marché de Niamey (six fois moins que la taille du Sénégal) devra rapidement s'adapter aux nouvelles mutations que lui imposent les réalités du métier de l'assurance. Le déclic de ce saut à l'avant devrait intervenir avec la mise sur pied prochaine d'un Fonds de Garantie Automobile en gestation.
 
I.A.
 
< Précédent   Suivant >
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×