Journal en ligne - []
DOSSIERDOSSIER SPECIAL
DOSSIERAttijari Assurance, un coup de maître en une année d'exercice
DOSSIERMaroc Wafa Assurance toujours leader
DOSSIERGroupe Sonam Le fleuron de l'assurance
DOSSIER «L'Afrique représente un marché de 11 Mrds de € (hors Afrique du Sud) avec des...
DOSSIERLe secteur des assurances africain Entre potentiel et contraintes des risques
DOSSIER «Notre ambition est d'acquérir une plus grande part de marché et surtout nous positionner comme...
DOSSIERTchad Un marché vierge mais prometteur à un horizon proche
DOSSIERRaqui Wane Kane Une pionnière du courtage au Sénégal
DOSSIER «Les provisions techniques ont atteint, en 2012, le montant de 30 806 millions de f...
DOSSIER «Les actifs placés par les assureurs dans les secteurs économiques et financiers sont de 1...
DOSSIERTemps forts de la 38ème Assemblée générale de la Fanaf
DOSSIERDavid vs Goliath Le middle market fait sa mue
DOSSIERYALI du président Obama
DOSSIERChine Vs Etats Unis Ou les chimères d'une complémentarité
DOSSIERC2D-France Nouveau mécanisme bilatéral
DOSSIERProparco Grandes ambitions pour le secteur privé africain
DOSSIERAFD Afrique subsaharienne, zone d'intervention prioritaire ?
DOSSIERL'Agence française de développement, puissante machine de solidarité financière ?
DOSSIERJapon Une diplomatie discrète mais influente
DOSSIEREtats Unis-Afrique Entre retraits et engagements
DOSSIERInde–Afrique Un horizon géostratégique
DOSSIERLes BRICS se bousculent en Afrique
DOSSIERA la conquête des marchés africains
Proparco Grandes ambitions pour le secteur privé africain Version imprimable
03-02-2014
Proparco intervient à travers différents instruments, à savoir les prêts, la prise de participation directe, le capital-investissement, la garantie et l’ingénierie financière. En 2012, un package de financements estimés à plus de 238,9 millions d'euros a été injectés dans des projets domiciliés dans plusieurs pays africains.
 
L’AFD est un groupe constitué de l’AFD elle-même et d’une filiale, Proparco, qui est en charge du secteur privé. Celle-ci intervient à travers différents instruments, à savoir des prêts, des prises de participations directes, du capital investissement, des garanties et de l’ingénierie financière. La représentation de Proparco est revenue en 2009 en Côte d’Ivoire et intervient depuis Abidjan sur l’ensemble de l’espace Cedeao, à l’exception du Nigéria où un bureau Proparco est installé. Proparco a accru sa cadence d'activités en Côte d’Ivoire autour de l’agro-industrie (huile de palme, sucre, …), du secteur financier (banque, micro-finance, crédit-bail et assurance). A cela s’ajoutent, les secteurs dits stratégiques, tels que les infrastructures aéroportuaires et l'énergie.
 
Côte d’Ivoire, premier périmètre d’intervention en Afrique de l’Ouest (hors Nigéria)
 
Pour rappel, en mai 2012, la branche privée de l’AFD a accordé un prêt de 15 millions d’euros, au profit d’Aéria pour le soutien du programme d’investissement de l’aéroport qui devra permettre d’accompagner la reprise du trafic aérien dans les prochaines années. Proparco a aussi signé un prêt de 25 millions d’euros avec le groupe bancassurance panafricain, NSIA afin de financer sa stratégie de développement. La filiale vient d'octroyer une importante ligne de financement à la centrale Azito, pour l’extension des capacités de sa production. Compte tenu de l'importance du projet, Proparco a été le chef de file du consortium syndiqué des financements européens sur ce projet pour un montant de 132 millions d’euros. En Mauritanie, elle a financé la construction d'une centrale hybride solaire-thermique, financé à Djibouti, des infrastructures pour la gestion des déchets. Au Ghana, la filiale a contribué au financement au financement de l'infrastructure du drainage des eaux dans la localité de Koumassi. Un package de financements estimés à plus de 238,9 millions d'euros.
 
I.A.
 
< Précédent   Suivant >
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×