Accès abonné :              


Journal en ligne - []
ZOOMAlgérie Impact de l'assouplissement du Crédoc
PIED DE LETTRErédacteur en chef exécutif Entre intérêts et circonspection
RELATIONS INTERNATIONALESDiplomatie de connivence
RELATIONS INTERNATIONALESLes tares de l'aide publique en Afrique
DOSSIERAlain Mascart «Il ne faut pas trop blâmer le politique»
DOSSIERAbdelali Belghiti Alaoui «Le Maroc accompagne l'Afrique pour construire des infrastructures sanitair
DOSSIERFaux médicaments Un problème de santé en Afrique
DOSSIERDorothée Kindé Gazard «Notre budget est de 75 milliards de f CFA»
DOSSIERMarrakech examine la santé africaine
DOSSIERMARRAKECH, CAPITALE AFRICAINE DE LA SANTÉ
Entreprises et MarchésGUINÉE Cadeau du Nouvel An d'Orange Guinée au ministre conseiller Youssou Ndour
Entreprises et MarchésLa Banque mondiale pour la facilitation des transports et du transit en Afrique centrale
EditorialLa santé, un droit pour l'Afrique
Banque - AssurancesMARATHON INTERNATIONAL DE BAMAKO Bank of Africa soutient la 6ème édition
Banque - AssurancesCAMEROUN La Banque des PME sur les rails
Banque - AssurancesDONALD KABERUKA, PRÉSIDENT DE LA BAD «La BAD a joué sa partition»
Banque - AssurancesLes banquiers francophones en conclave à Abidjan
Banque - AssurancesCÔTE D'IVOIRE Afreximbank octroie 250 Mrds de f CFA aux entreprises locales
BoursesIntroduction prochaine de Mega African Capital à GSE
BoursesAFFAIRES La note du Cameroun pourrait passer de B à B+
Politique - EconomieMAGHREB Triptyque bonne gouvernance, sécurité et développement
Politique - EconomieL'Afrique cherche son modèle économique à Rabat
Politique - EconomieBURKINA FASO La démocratie à l'épreuve
Politique - EconomieGABON Jean Ping siffle la fin du match
Angola/France : protection des investissements Version imprimable
28-05-2008

L’Angola et la France devraient signer dans les prochains jours un accord de protection des investissements a annoncé vendredi, à Luanda, le président français, Nicolas Sarkozy, à l’issue de sa visite d’une journée à Luanda. L’accord, a-t-il expliqué, est destiné à encourager les échanges économiques et commerciaux entre les deux pays.

En attendant cet accord, cinq autres accords de coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la langue française, de la santé, de l’eau, de l’assainissement et de l’éducation ont déjà été signés. L’Agence française de développement va également reprendre ses activités par l’octroi de financements à l’Angola. Toujours dans le domaine du financement de l’économie angolaise, les deux chefs d’Etat ont décidé la création d’une fondation Angola/France pour réunir des financements des secteurs public et privé des deux pays. Enfin, la France aidera à la formation des cadres angolais dans le nouveau cadre de coopération avec le continent africain, considéré comme moderne et innovateur, selon Sarkozy.

 
< Précédent   Suivant >